Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Welcome to Sweden. Saison 2. BILAN.

19 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Welcome to Sweden

Critiques Séries : Welcome to Sweden. Saison 2. BILAN.

Welcome to Sweden // Saison 2. 10 épisodes.
BILAN


Au terme de la première saison de Welcome to Sweden j’avais été déçu. Déçu de ne pas voir la série aller dans une direction vraiment intéressante, surtout que le conflit culturel qu’il y avait dans notre couple aurait réellement pu devenir quelque chose de drôle sur la longueur. Mais les clichés se sont accumulés et les rares apparitions de guests ont alors apporté un vent de fraîcheur tout au long de la saison d’Amy Poehler à Aubrey Plaza en passant par Patrick Duffy. Mais cette année, la série a tenter d’agrandir son univers et de s’ouvrir à de nouvelles possibilités. La présence un peu plus marquée d’Amy est un choix judicieux. Ce n’est plus un gimmick mais une vraie place qu’elle occupe dans la série et c’est à mon sens l’une des véritables réussites. Greg Poehler a donc trouver une façon de palier aux problèmes de la première saison qui s’étaient parfois trop centré sur le choc culturel de Bruce face à la culture suédoise (et notamment aux parents d’Emma, celle qu’il va épouser à la fin de cette saison). Cette saison se concentre donc beaucoup plus sur les relations entre les personnages et moins sur du comique de culture un peu facile. Ce que j’avais trouvé décevant dans la saison précédente c’était justement que les relations étaient toutes motivées par des gimmicks comiques.

La place de la Suède de façon globale cette saison se fait ressentir de façon un peu plus intense. Il faut dire que Bruce doit nous raconter d’autres choses que ce que l’on a déjà eu l’impression de voir des dizaines de fois auparavant. J’aime bien Greg Poehler qui, dans le rôle principal, est touchant comme tout. Il a une bonne bouille, ce qui aide à passer un bon moment, mais sa relation avec Emma est touchante et souvent cocasse. Il n’y a rien de comique dans le sens burlesque du terme dans cette série, mais la comédie est plus légère, peut-être aussi plus raffinée. Si dans la première saison ce n’était pas vraiment visible, ici on sent que le développement se concentre sur les relations et la façon dont chacun des personnages peut évoluer dans une direction complètement différente. A côté, les parents d’Emma (et accessoirement sa famille de façon générale) sont utilisés à bon escient afin de nous donner une véritable notion de famille et non plus de comique. Côté, guest, cette saison 2 a fait un peu plus fort avec le retour d’Aubrey Plaza, d’Amy Poehler (que j’aurais presque aimé à temps plein dans la saison mais ce serait trop demander à la série) qui a fait des apparitions plus intéressantes ici que l’an dernier, sans compter sur Neve Campbell ou encore Jack Black qui ont chacun eu des petits rôles. Un peu comme cela avait pu être le cas pour Will Ferrell l’an dernier finalement.

Mais ce que je regrette le plus avec Welcome to Sweden c’est que cette dernière n’ait pas un peu plus utilisé le sol américain. On a voulu nous sortir du pays, tenter le dépaysement, mais je trouve que cela n’a pas toujours fonctionné et même si revenir sur le sol américain serait une façon de renier le titre de la série, je dois avouer que j’apprécie énormément le résultat. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cette saison 2 puisse être bien plus efficace que la première car la première avait une bonne base de départ et rapidement, c’est devenu un gros problème pour la série. A mon humble avis, je pense que Welcome to Sweden a écouté les critiques qui lui étaient faites et a alors tenté de faire avec et de nous délivrer quelque chose d’un peu moins centré sur du comique usé. On retrouve donc à mi chemin entre une comédie du câble légère comme tout et quelque chose d’un poil plus romantique. L’équilibre est bien trouvé, les personnages tous très bien utilisés (tout du moins les héros) sans jamais tomber dans l’excès ou bien dans les blagues faciles. Visuellement, la série reste attrayante et égale à ce qui nous était déjà proposé l’an dernier. Je m’en demande pas moins de la part d’une comédie dont je n’attendais plus grand chose. Le dernier épisode était bourré de tendresse et de bonnes surprises.

Note : 6/10. En bref, une saison 2 bien plus sympathique et légère comme tout.

Commenter cet article