Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Zoo. Saison 1. Episode 2.

15 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Zoo

Critiques Séries : Zoo. Saison 1. Episode 2.

Zoo // Saison 1. Episode 2. Fight or Flight.


Zoo est une série étrange tout de même dans le sens où l’idée même qu’il se passe des choses étranges avec les animaux est assez bien fichue. La série parvient à installer son petit climat d’insécurité bien à elle et cela me plaît. Les animaux commencent à se rebeller (comme si on le savait pas déjà) et cela délivre alors quelques scènes parfois amusantes (comme par exemple celle des chiens à la fin). Le premier épisode était mauvais, ce second l’est tout autant mais je ne sais pas pourquoi il y a quelque chose qui m’intrigue dans cette série. Sa façon de créer des scènes nanaresques me fait rire autour des animaux. Si l’on découvre dans cet épisode que les animaux font ça uniquement pour tuer (et donc pas pour se nourrir ce qui aurait été plus logique), la peur panique se fait donc de plus en plus facilement ressentir. Mais cet épisode déçoit car j’aimerais que la série embrasse son côté horrifique mais non, Zoo préfère se concentrer cette semaine sur quatre histoires différentes de façon assez anarchique. La façon dont les intrigues se sont développées cette semaine manque cruellement d’une certaine notion de fluidité. C’est dommage mais même si c’est prévu pour être une mini-série, j’ai l’impression que leur façon de raconter les choses aux quatre coins du monde n’est pas toujours passionnant. Notamment celle à Paris.

C’est probablement l’intrigue la moins intéressante qu’il soit. Sans compter que Paris n’est pas utilisé sous son meilleur angle (et je parle de casting). La séparation des diverses intrigues est très étrange, pas très fluide, du coup ce qui fonctionne le mieux ce sont les scènes avec des animaux. Que cela soit un chat qui ronronne, un chien en apparence inoffensif qui va conduire un homme dans un piège assez sanglant (et je me demande s’il va s’en sortir, mais pour le savoir il faut attendre le prochain épisode) alors que tout le reste manque cruellement d’intérêt. La tension s’installe donc uniquement dans ce genre de scènes pendant que les autres ne prennent pas vraiment de sens. En tout cas pas comme j’aurais probablement pu l’attendre au départ. La série doit faire évoluer ses personnages et ses intrigues rapidement, ce qu’elle tente de faire à sa façon sauf que la manière de narrer est particulièrement anarchique. Ce n’était pas vraiment le meilleur épisode en termes de tension qu’il soit et la seule vraie action se déroule en Slovénie avec cette famille qui adopte un enfant qui va nous embarquer dans une histoire d’attaque de chien (la seule scène marquante finalement vu que c’est celle que je n’ai de cesse de prendre comme exemple).

Mais c’est peut-être une histoire qui aurait dû être condensée au début de l’épisode dans une sorte de cold-open car c’est tellement long et chiant. L’introduction de la mère de Jackson dans le rôle du docteur du safari était une autre introduction ratée. On a passé tellement de temps lors du premier épisode sur le fait que Oz était brillant, que ses théories l’ont rendu fou et maintenant ce n’est plus vraiment le personnage le plus important non plus. L’histoire de Mitch et Jaime a probablement sauvé l’épisode d’une catastrophe. Enfin, je dis juste probablement car ce n’était pas non plus transcendant. Je sais bien que Zoo est une série qui mérite qu’on la laisse faire mais quand on connait le livre, on ne peut pas se dire que le meilleur est à venir. J’avais détesté la fin, presque nanar-esque comme ce à quoi ressemble Zoo pour le moment en version live. Billy Burke est donc le seul membre du casting que j’ai envie de sauver de naufrage et je me demande même si j’ai envie d’aller au delà de ce second épisode. Pour savoir le destin de cet homme en Slovénie, peut-être, et peut-être aussi un peu pour Mitch mais je pense que cela va s’arrêter là car il n’y a rien de plus à en apprendre.

Note : 3/10. En bref, toujours le même disque.

Commenter cet article

4evaheroesf 15/07/2015 20:20

Dans cet épisode, chaque acteur s'est surpassé pour être plus mauvais que l'autre.
Quand à l'histoire, Zoo suit le même chemin que The Strain, mais en vitesse accéléré.
Et il ne faut pas oublier cette belle langue française.^^

Bilan : je vais tester d'autres épisodes, ça va pas me tuer.

Tom 15/07/2015 22:01

Le même chemin que The Strain ?!