Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Extant. Saison 2. Episode 10.

29 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Extant

Critiques Séries : Extant. Saison 2. Episode 10.

Extant // Saison 2. Episode 10. Don’t Shoot the Messenger.


Ce n’était pas un épisode parfait mais je dois avouer qu’il était tout de même assez sympathique sur certains aspects et notamment par rapport au fait qu’il se passe énormément de choses dedans. Les retournements de situation sont assez importants mais cet épisode donnait surtout l’impression d’être l’avant dernier épisode de la saison sauf que le prochain épisode n’est pas le dernier de la saison. Il en restera encore 3 après celui-ci. Je me demande donc ce qu’ils ont encore en stock pour nous dans les futurs épisodes. Dans cet épisode, Molly revient à la vie. Est-ce que cela surprend quelqu’un ? Personne. Après tout, Halle Berry aurait pu s’en aller de la série sans problème après l’épisode précédent, voire cet épisode, mais la série ne peut pas se séparer d’elle, ce serait se séparer d’un potentiel audimatique assez fort. Mais Molly a beau renaître, ce n’est pas nécessairement pour le meilleur dans le sens où elle va se retrouver encore une fois en cavale et devoir régler les problèmes de tout le monde (notamment Ethan). On ne sait pas non plus ce qu’est devenu Molly ou bien ce qu’elle est en train de devenir. Je suppose que c’est une nouvelle évolution de son côté hybride (puisque maintenant Molly est un peu une E.T aussi). Je suppose donc que maintenant elle est devenue une hybride à 100%.

Enfin, je ne vois pas comment cela pourrait en être autrement. La mythologie de la série a toujours été très étrange et je pense que les scénaristes devraient devenir un peu plus clair au sujet de leur histoire afin que l’on ait l’impression que les choses évoluent différemment. Les dialogues de la série ont tendance à virer de bord eux aussi et à être plus mystérieux que réellement à nous apporter des réponses. L’autre problème de cet épisode c’est le personnage de Toby. On ne sait pas vraiment quoi faire de lui. D’un côté il est prêt à éradiquer un village entier d’hommes, femmes et enfants afin d’éliminer la menace « hybride » et puis d’une seconde à l’autre il peut changer d’avis. Toby est donc clairement le genre de personnages qui tente de faire évoluer son histoire au fil des épisodes sans que les scénaristes ne sachent vraiment quoi faire de lui. Toby était probablement fait pour être quelqu’un de compliqué dès le départ et sa mort (je vois mal comment il pourrait se sortir d’une telle explosion de sa voiture) ne va pas apporter grand chose. Son face à face avec Molly au milieu de l’épisode, sous le coup de l’émotion, aurait pu être une bonne idée mais l’on ne peut pas dire que de ce point de vue non plus cela fonctionne vraiment. Toby a tellement changé de camp au fil des épisodes que l’on ne sait pas trop le pourquoi du comment.

Si, la série l’a tué cette semaine (enfin, je suppose car on pensait déjà que Molly l’avait tué il y a quelques semaines et en fait non). Dans quel but ? Telle est la question. S’il dérangeait énormément la secrétaire d’Etat à la défense, ce n’est pas suffisant à mon goût. JD ? Toujours ennuyeux. J’ai beau tenter de trouver un intérêt à ce personnage, je trouve que les scénaristes n’ont pas su quoi faire de JD non plus car lui aussi a changé de but et de personnalité assez souvent durant cette saison. S’il est assez logique que JD meurt à la fin de la saison (comme un dommage collatéral bien entendu), je me demande comment cela va se dérouler. Cet épisode a beau avoir énormément de choses à nous raconter, ce qu’il permet de mettre en avant c’est le fait que Jeffrey Dean Morgan et David Morrissey n’ont rien apporté de leur talent à la série. En tout cas, le scénario n’a jamais su utiliser leurs atouts à son avantage et c’est bien dommage. Sans compter que la grande révélation de l’épisode c’est Calderon qui est le grand méchant et le dernier espoir de l’humanité. Dommage que ce personnage ait été introduit si tard dans la série car un peu plus tôt aurait pu justement être un poil plus intéressant.

Note : 5.5/10. En bref, dans l’attente de plus et de mieux…

Commenter cet article

Zel 31/08/2015 19:22

A mon avis le grand méchant ce n'est pas Calderon, mais Taylor : une intelligence artificielle émancipée... même si ça fait un peu Terminator comme scénario !

delromainzika 05/09/2015 13:55

Tu es devin :p Après l'épisode 11, on comprend qu'est-ce qui se passe vraiment. C'était d'ailleurs assez bien ficelé finalement