Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Extant. Saison 2. Episodes 8 et 9.

23 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Extant

Critiques Séries : Extant. Saison 2. Episodes 8 et 9.

Extant // Saison 2. Episodes 8 et 9. Arms and Humanich / The Other Side.


Il y a pas mal d’intrigues différentes qui se sont chahutées cette saison et nous arrivons petit à petit au moment où elles commencent à bouillonner afin de pouvoir délivrer la fin de saison que l’on pourrait attendre. Je dis bien que l’on pourrait puisque Extant n’est pas la série la plus passionnante qu’il soit de ce point de vue là, si l’on se souvient du final raté de l’an dernier. Par ailleurs, « Arms and Humanich » est avant tout la fin d’une ère dans la série. Nous pouvons dire adieu à Ahdu. Avec la mort du fils hybride alien-humain de Molly, celui qui a été pour le moment le moteur de toute la série, celui qui a littéralement foutu en l’air le monde de Molly, c’est assez étonnant. Je dois admettre que je n’étais pas le plus grand supporter de la relation entre Molly et Ahdu mais il fallait s’y faire et je commençais à cerner le pourquoi du comment. S’il est vrai qu’elle a, depuis le début, tenté de protégé son fils, même quand il semblait être le pire des salauds, j’ai trouvé assez étrange la façon dont elle a retourné sa veste il y a de ça quatre épisodes. C’était un peu simpliste, comme si les scénaristes avaient voulu aller un peu plus vite car le renouvellement de la série pour une saison 3 n’est clairement pas gagner (même s’il est peut-être plus gagné que celui de Under the Dome pour une saison 4…).

La mort d’Ahdu et la réaction de Molly à cette mort c’est probablement le meilleur moment de cet épisode, le climax. C’est peut-être même l’un des rares moments assez intense de la saison, permettant à la fois d’utiliser le talent d’Halle Berry dans le registre de l’émotion (déjà utilisé dans un épisode précédent lors de ses retrouvailles avec son fils androïde) mais également le besoin de la série dans le registre émotionnel afin de nous attacher aux personnages et à un univers qui reste encore un peu trop fade à mon goût. Le problème des scénaristes c’est qu’ils n’ont pas réussi à nous intéresser totalement à un univers qui avait pourtant largement de quoi faire. De plus, la série n’a pas donné suffisamment de temps à Ahdu et Molly pour créer une vraie relation passionnante. Si la scène poignante de la mort du fils est là, elle n’est peut-être pas aussi marquante qu’elle n’aurait dû l’être si la relation avait été beaucoup mieux développée tout au long de la saison. Surtout que la scène vaut surtout pour la prestation d’Halle Berry. Tout l’arc narratif sur le fait que les hybrides ne sont finalement pas de mauvaises personnes a été l’occasion de conclure l’un des arcs narratifs les plus importants de Extant (et donc peut-être de conclure petit à petit la série aux termes de cette saison 2…). Ce n’était pas une mauvaise idée de faire cette révélation maintenant plutôt que d’attendre des années pour révéler un truc qui n’avait pas besoin d’être autant étiré en longueur.

Par ailleurs, j’ai bien aimé la façon dont l’histoire de Lucy a évolué. Ce n’était pas vraiment clair et prévisible au départ et injecter un petit twist de ce point de vue là n’était pas si bête que ça. Il y a donc tout un tas de petits twists que l’épisode utilise à sa façon qui fonctionnent tous plus ou moins correctement. Lucy est capable de faire du chantage mais après ça, Charlie a des remords et va finalement tout raconter à Julie. Franchement ? Pourquoi accepter les demandes de Lucy si c’est pour tout raconter par la suite ? Charlie est tout de même l’un des personnages les plus faciles à manipuler de l’histoire de Extant. Il a beau être faillible car il est humain, il n’est pas très difficile à manier non plus. L’arc de Lucy est donc assez sympathique à suivre et permet de donner à l’épisode une vraie note rythmée ce qui n’est pas négligeable. Lucy a par ailleurs manipulé Ethan pendant des années, tout comme elle a pu manipuler Charlie. La réaction d’Ethan après avoir « tué » Lucy afin de sauver Julie était assez touchante. Bien que Ethan soit l’un des personnages les plus monocorde de la série, je dois avouer qu’ils ont malgré tout réussi à en faire quelque chose ici et c’est déjà pas mal. Pour ce qui est de « The Other Side », cet épisode veut avant tout se concentrer sur les pensées de Molly et la série va nous offrir quelques bonnes histoires sur son passé.

Cela permet de rappeler la place qu’avait son mari à l’époque (qui est mort à la fin de la saison précédente). Cet épisode était cependant très étrange. Après tout un tas d’épisodes bourrés de twists et d’action, c’est étrange de voir un épisode aussi calme et posé que celui-ci. Cela ne veut pas dire qu’il n’a rien à nous raconter mais le contraste est assez brutal. Il n’y avait pas grand chose de très important à apprendre dans cet épisode. Celui-ci est plus ou moins là pour faire le bilan de ce qui se passe avec quelques moments où l’on fait légèrement évoluer le reste (Ethan a par exemple enfin pu récupérer ses souvenirs, heureusement qu’il y a des disques de sauvegarde…). Je n’ai par ailleurs jamais été un grand fan du personnage de Julie et cela n’est pas prêt de changer. Si dans la saison 1 elle était une catastrophe sur patte, détestable au possible, dans cette saison 2 elle n’a pas vraiment si changer. Elle reste un personnage que je n’aime pas vraiment, peut-être car justement Extant ne sait pas trop quoi faire de sa peau. On a l’impression qu’elle est trimbalée d’intrigues en intrigues sans qu’il n’y ait de vraie direction. Avec Ethan qui retrouve ses souvenirs, nous avons l’occasion de replonger dans des souvenirs d’une saison que j’aurais préféré oublier (la saison 1… maudite soit-elle).

Mais d’un autre côté cela permet aussi à Julie de se rendre compte qu’elle a peut-être été hypocrite pour le coup et qu’elle n’a donc pensé qu’à elle. Elle enlevant les souvenirs d’Ethan, elle a juste été une conne. Pardonnez moi le langage mais je ne pense pas que l’on puisse dire ça autrement. Sans compter que la façon dont Julie tente plus ou moins de se justifier, c’est encore pire que je n’aurais pu l’imaginer. Le fait qu’elle assure à Molly qu’elle ne fera plus d’erreurs, c’est là aussi un peu ridicule à mon goût mais bon, on ne peut pas trop en vouloir à la série de faire des conneries, elle n’arrête pas de nous habituer à ce genre de choses. L’une des questions qui reste encore sans réponse c’est la mort de John. Qui a tué John ? On ne le sait toujours pas. Toby insiste sur le fait que ce n’est pas lui et j’ai l’impression que cela est plausible. Sans compter que j’ai trouvé étrange la façon dont JD et Toby partagent occasionnellement des verres de scotch ensemble, comme de bons potes, alors qu’au début de la saison ce n’était pas trop ça. JD est un personnage étrange que Extant a trimbalé un peu dans tous les sens sans en faire grand chose pour autant. Il y avait suffisamment de personnages de la saison 1 encore en vie pour ne pas avoir besoin de JD par exemple. C’est un gâchis que de ne pas avoir utilisé à bon escient Jeffrey Dean Morgan mais bon, en espérant que ce dernier soit un peu mieux utilisé dans la prochaine saison de The Good Wife…

Enfin, Molly est… morte ? Enfin, pour le moment. Je me demande s’ils vont réussi à la réssusciter. Je me demande comment ils vont faire et s’ils ne le font pas, je me demande si ce n’est pas une façon de la part de Extant de se séparer d’une Halle Berry piégée dans une série qui ne peut pas lui faire du bien…

Note : 6/10 et 4.5/10. En bref, la série donne quelques réponses et en garde d’autres en stock…

Commenter cet article

4evaheroesf 24/08/2015 01:56

Extant s'enfonce, mais c'est toujours plus divertissant que la saison 1.
Par contre, 2 détails :
- Lucy a manipulé Ethan durant des semaines ou des mois, mais pas des années.
- Je n'aime pas tellement Charlie, mais il a bien fait de gagner du temps face à un humanich cinglé, et a eu l'intelligence d'en parler à quelqu'un.