Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hannibal. Saison 3. Episode 10.

7 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hannibal

Critiques Séries : Hannibal. Saison 3. Episode 10.

Hannibal // Saison 3. Episode 10. And the Woman Clothed in Sun.


Ce qu’il y a d’intéressant derrière cette saison 3 de Hannibal c’est la façon dont elle s’est découpée en deux parties. La première sur Hannibal en Italie (jusqu’à son arrestation) et la seconde sur l’introduction de Dragon Rouge. D’ailleurs, ce dernier continue d’être un personnage fascinant, à la fois dans ses actions, dans sa volonté d’entrer en contact avec Hannibal ou encore dans sa façon de gérer sa relation avec cette jeune femme aveugle. La fin de l’épisode est particulièrement palpitante, laissant enfin Will entrevoir Dragon Rouge. Mais cet épisode est avant tout celui du retour de Bedelia. Si expliquer ce qui s’est passé avec Zachary Quinto n’est pas ce que je trouve de plus nécessaire (disons que l’explication est plus drôle que ce que j’avais imaginé), ce que j’aime bien c’est la façon dont Bedelia parle de Hannibal, de ce que ce dernier lui a appris. Il était temps qu’elle revienne afin de nous rappeler que la place qu’elle a dans la série est bien plus complexe que l’on ne pourrait le penser. Bedelia s’est donc retrouvé aux côtés de Hannibal pendant pas mal de temps et maintenant elle semble pouvoir faire ce qu’elle veut de son temps libre. C’est un peu facile de laisser partir un tel personnage qui a joué un rôle presque clé dans les aventures italiennes de notre cannibale préféré.

Mais au delà de tout ça, nous avons enfin droit aux premiers contacts entre Francis et Hannibal. C’est une occasion de créer un vrai lien entre les deux histoires alors que jusqu’à présent, ce n’était pas nécessairement ce qu’il y avait de plus important. J’ai beaucoup aimé ce que la série fait de ses personnages, de l’univers de ceux-ci quand ils se confrontent. Francis est complètement dérangé, c’est certain, alors qu’il laisse sa bien aimée aveugle toucher un tigre qui est simplement endormi. Le moment où elle touche les dents du tigre (et que lui se cache presque le visage à l’idée qu’il lui mange la main) est assez drôle. On n’est pas dans Zoo, c’est certain car je ne pense pas que dans la série de CBS on pourrait se permettre de telles scènes. Mais justement, j’apprécie ce que Hannibal fait de ce point de vue là car la série ose simplement être autre chose. Visuellement et pas seulement visuellement car même d’un point de vue scénaristique, les choses fonctionnent assez bien. J’ai bien aimé la façon dont l’histoire évolue dans cet épisode, en grande partie car Francis (et accessoirement Hannibal) semblent être d’un monde que les autres ne comprennent pas. En effet, l’enquête du FBI est très en marge du reste, comme si eux étaient dans cette réalité où tout est difficile à cerner.

Heureusement pour le FBI, ils ont Will entre les mains. Mais cela ne veut pas pour autant dire que Will ne peut pas communiquer avec Hannibal non plus. Les communications dans cet épisode sont véritablement intéressantes et changent de ce que l’on a pour habitude de voir. Le FBI va surtout parvenir à faire une découverte qui pourrait leur permettre de mieux comprendre la psychologie du tueur (ça ce dernier est sacrément dérangé tout de même). Finalement, cet épisode apporte beaucoup plus à l’histoire de Hannibal que l’on aurait probablement pu l’imaginer au départ. C’est fascinant et même plus que ça. Il y a des scènes qui sortent du lot et d’autres qui s’inscrivent peut-être un peu trop dans une certaine réalité. Mais Bedelia apporte quelque chose de plus sensuel, tout comme Rutina Wesley sous les traits de Reba McClane. J’espère que la suite de la saison saura mettre à nouveau en valeur les femmes de la série qui sont justement les meilleurs personnages de la série. Je n’imagine pas Hannibal sans femmes. Ce serait tellement tristes car elles apportent quelque chose que les autres personnages n’apportent pas, une vraie densité émotionnelle forte et quelque chose d’un peu plus sensuel, plus sexuel même.

Note : 9/10. En bref, fascinante toujours.

Commenter cet article

cristo 09/08/2015 12:42

Mais francis ne se cache pas le visage de peur que le tigre lui bouffe la main, haha, il se cache le visage car elle touche le visage du tigre et qu'il a un certain problème avec son visage qu'il considère comme monstreux.