Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 6. Episode 10.

12 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 6. Episode 10.

Pretty Little Liars // Saison 6. Episode 10. Game Over, Charles.
SEASON SUMMER FINALE


Après les dernières théories de la semaine dernière, nous avons enfin découvert qui est Charles et donc qui est réellement -A depuis le début. Le problème c’est que cette révélation n’est pas aussi intéressante que je n’aurais probablement voulu l’imaginer au départ. On a attendu près de 6 saisons pour avoir la réponse et je trouve que l’on a été laissé un peu sur le carreau. Certes, le fait que Charles soit une femme, que ce soit Cece et que Sarah soit sa complice (Red Coat 2) depuis le début, c’est sympathique mais malgré le fait que cela ne soit pas bête, je suis terriblement déçu. Cet épisode n’a pas l’entrain qu’il aurait probablement dû avoir car il ne joue pas avec les révélations qu’il fait, juste avec un récit conté du début à la fin de l’épisode. Je ne suis pas le plus grand fan des histoires qui racontent le tout dans leur dernier épisode comme si le but était de répondre tout de suite à toutes les questions. Accessoirement, cet épisode tente donc de nous offrir les réponses dont on avait besoin à la fois pour comprendre comment Charles est devenu Charlotte est devenue Cece. C’est assez rôle car la façon dont les révélations jouent avec le téléspectateur n’ont pas l’aplomb nécessaire pour en faire une véritablement bonne idée. Certes, tout n’est pas à jeter mais pour un épisode tant attendu, il manque cruellement de surprises.

Pretty Little Liars pense donc que le plus important est de savoir qui est Charles sauf que ce n’est pas le seul élément important. Nous avons aussi envie de savoir comment -A a pu financer ses opérations (répondu au détour d’une référence à des investissements qui rapportent) et comment Cece a pu se retrouver au milieu de cette aventure (et accessoirement la créer). De plus, Pretty Little Liars tente de justifier le bon fond de Charles/Cece simplement en disant qu’elle n’a jamais tué qui que ce soit, que cela a toujours juste été proche de… . Sarah a côté de ça est probablement le personnage le plus cinglé de l’histoire. Elle a réussi à se moquer de nous durant près de dix épisodes, même jusque dans les dernières minutes de l’épisode. On ne sait pas qui a tué Mrs. D (encore un problème de la série) mais l’on voit que Charles était là au moment où elle était sur le sol, morte. Je suppose que Pretty Little Liars cherche à garder secrets certains éléments comme celui-ci afin de gérer des conséquences potentielles par la suite. La révélation de -A me fait un peu penser à celle de John le Rouge dans Mentalist le personnage est sympathique mais l’épisode manque cruellement de forme dans sa façon de faire évoluer l’histoire et c’est bien ce qu’il y a de plus problématique là dedans.

Se moquer des filles était donc un jeu. Simplement un jeu. Cece a même tenté de s’arrêter quand les menteuses pensaient avoir tué -A à New York mais elle ne pouvait pas les laisser. Les flashbacks tentent alors de donner des informations pour que le téléspectateur comprenne un peu mieux ce qu’il avait sous les yeux. Sauf que… ce n’est pas toujours très bon non plus. On passe sur la scène où Cece regarde au travers de la fenêtre du café de Rosewood et que l’on voit que la scène n’a pas été retournée, un écran laissant entrevoir une scène en 2D. C’est visuellement très laid, comme s’il était temps pour Pretty Little Liars de faire les choses de la façon la plus navrante qu’il soit. Finalement, cet épisode manque de surprises et c’est bien dommage car j’aurais apprécié que la conclusion soit différente. L’idée qu’il y ait un bon dans le temps de 5 ans est là aussi une bonne idée sur le papier mais l’on se souvient tous très bien des conséquences que cela a eu sur Desperate Housewives par exemple, brisant complètement certains éléments de la dynamique de la série. Ce que l’on voit à l’issue de cet épisode ne donne pas plus envie de savoir ce qui se passe que ça. Le problème c’est que Pretty Little Liars semble repartir pour un tour sans qu’il n’y ait de véritablement justification plausible dans la tête du téléspectateur.

Note : 4/10. En bref, un épisode trop linéaire qui fait de sa révélation un élément narratif pompeux où le seul but est d’écouter -A raconter son histoire.

Commenter cet article

rachidus 15/08/2015 13:35

On ne va pas dire que c'est de l'or en barre alors que c'est de la m...C'est hyper baclé ça sonne faux ils ne savaient pas qui étaient A dans la série leur seul but était de faire du fric en faisant durer la série..Dommage j'aurais aimé qqchose de grandiose et de rester sur ma chaise Cece je l'avais oubliée aucun intérêt

Thomas 13/08/2015 01:50

Les gens sont jamais content, ça en devient effrayant... Moi j'ai trouvé la révélation bien amenée, et l'épisode bien rythmé dans le sens où il repassait en revue tous les événements de la série du point de vue de A. J'avoue ne pas comprendre la réaction des gens --'

Sarah 12/08/2015 22:26

Quel épisode ridicule , bâclé , marlene king à même donné une interview pour répondre aux mystères non élucidé c'est du jamais vu , à croire que Wren était vraiment À et que les spoilers qui avait fuites étaient vrai et qu'ils ont refait un final exprès , après après avoir suivi cette série pendant 5 ans je suis vraiment déçue

Catherine Sml 12/08/2015 16:27

totalement d'accord ! J'ai été trop déçue du fait d'avoir attendu cet épisode comme le Messie et finalement .................tout çà pour çà ! Je vous rejoins totalement dans votre analyse du sujet

A 12/08/2015 15:37

Jamais content ..