Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Proof. Saison 1. Episode 5. Memento Vivere.

3 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Proof

Critiques Séries : Proof. Saison 1. Episode 5. Memento Vivere.

Proof // Saison 1. Episode 5. Memento Vivere.


Les choses vont devenir assez personnelles pour deux de nos personnages principaux dans cet épisode de Proof. Si le cas de la semaine implique le réveil étrange d’un patient après avoir passé des années dans le coma, et la mort de trois de deux sous la garde de Len, ce dernier découvre un jeune garçon dans l’hôpital qui a reçu les poumons de Will et la santé de Ivan semble commencer à devenir de plus en plus problématique. Qui a eu le moment le plus touchant de l’épisode ? Telle est la question. Le cas de la semaine impliquant le patient était assez décevante. S’il y avait quelque chose d’assez intéressant dans le réveil de cette Jane Doe et la mort de trois de ses camarades de chambre (d’hôpital) au même moment, c’est peut-être le fait que cela va la laisser avec des souvenirs qui pourrait (ou non) être les siens. L’épisode débute de façon assez efficace alors que Janel et Zed doivent gérer la situation et tenter de déterminer si ce dont elle se souvient sont ces propres souvenirs ou bien ceux de l’un des personnages décédés. Dommage que la série ne creuse pas suffisamment cette partie de l’histoire qui est à mon humble avis la plus intéressante de l’épisode. Cela ne veut pas dire qu’il y a des problèmes uniquement ici mais bon…

Au delà de ça, l’histoire de Jane se transforme en quelque chose de terrifiant. Disons que cela nous permet d’entrevoir ce qui se passe (ou pourrait se passer) quand un docteur est trop fatigué pour faire son service en chirurgie et que le patient commence à mourir. C’est une façon de parler d’autres choses que du sujet de base de Proof. J’aime bien le fait que la série tente de mettre en scène l’histoire de Jane sous l’angle d’une femme qui tente d’être au sommet de sa forme mais qui ne peut pas totalement l’être pour autant. Car il y a toujours quelque chose qui ne va pas. De plus, Jane est encore très touchée par ce qui s’est passé dans les épisodes précédents et dans son passé. De son côté, Sophie va découvrir Charlie, le jeune garçon qui a reçu les poumons de Will. Elle va découvrir qu’il est à l’hôpital avec une appendicite. La situation est gérée de façon assez intéressante, surtout pour Cat et Len qui vont devoir gérer Sophie. Ce n’était pas facile au premier abord mais la série a déjà prouvé par le passé qu’elle savait s’y prendre avec les émotions. Le but de Proof n’est pas d’être une série fantastique et pourtant, elle en a toutes les caractéristiques.

On retrouve aussi un peu de Veronika Decides to Die (et accessoirement de tous ces films qui parlent de morts, de vie après la mort, etc.). L’ambiance est plus ou moins la même. Si Proof a donc des allures de direct to DVD, ce n’est pas une mauvaise chose car globalement la série se tient visuellement et narrativement parlant, elle a de bonnes idées. Tout n’est pas développé de la meilleure façon mais cela ne veut pas pour autant dire que tout est mauvais. Bien au contraire. J’aime bien le personnage d’Ivan et je pense que le prochain épisode sera d’autant plus intéressant alors qu’ils vont avoir les enregistrements de l’expérience de quelqu’un. Je me demande vraiment comment ils vont gérer tout ça, surtout qu’il y a des enjeux bien plus importants que ceux de la question posée par Proof. La série pourrait apporter une réponse à la vie après la mort et ce pourrait aussi changer la face du monde. Finalement, « Memento Vivere » est donc un épisode qui s’intéresse toujours d’aussi près au sujet de la série tout en mettant en scène Jane dans une situation complexe où elle est en train de perdre le contrôle d’elle-même. Être chirurgien n’est pas facile et Proof compte bien nous le prouver aussi.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode assez intriguant.

Commenter cet article