Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 3. Episodes 5 et 6.

23 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Ray Donovan

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Ray Donovan // Saison 3. Episodes 5 et 6. Handshake Deal / Swing Vote.


Ray n’a pas perdu de son mordant. Dans « Handshake Deal », quand il se retrouve avec une opportunité d’avoir un poids au sein de la famille Finney, il va l’utiliser à son avantage. Heureusement qu’ils l’ont sous estimé. Alors que Ray est de nouveau en piste professionnellement, d’un point de vue plus personnel il est difficile de savoir s’il va rester plus longtemps chez lui alors que sa relation avec Paige s’est clairement dégradée. Mickey tente de son côté de rester dans le business et de jouer comme un gros poisson. Sauf que cela ne fonctionne pas aussi bien que prévu pour lui. Cela prouve encore une fois que Mickey a énormément de mal à choisir ses partenaires. Sans compter que Daryll va découvrir à quel point les arméniens peuvent être vicieux d’un point de vue du business. Je ne sais pas vraiment quel est le jeu que Mickey veut jouer mais il n’a pas vraiment donné les meilleures instructions qu’il soit. Mickey va donc probablement se retrouver rapidement dans une mouise monstrueuse d’ici la fin de la saison. Surtout que cela a le potentiel de véritablement devenir intéressant au fil des épisodes. L’histoire de Bunche a quant à elle pris un tournant assez surprenant. Tout d’abord le Père Romero qui entre de plus en plus dans la vie de Bunchy est déjà un signe que les choses ne vont pas aller en s’arrangeant. C’est assez déconcertant.

J’ai bien aimé la façon dont Teresa l’a remarqué. Elle a vraiment l’air de se soucier de l’état de Bunchy, dommage qu’elle soit partie maintenant. Terry à côté ne sert pas à grand chose et les deux frères n’ont pas grand chose à se raconter. Ray est donc encore une fois le vrai intérêt de cet épisode alors qu’il avait avec Dog en charge la maison et la famille pendant que Abby n’était pas là. J’ai toujours aimé l’aspect le plus familial de Ray Donovan et alors que les premiers épisodes de la saison ne donnait pas trop d’importance à cette partie de la série, cela commence à devenir légèrement différent dans cet épisode et accessoirement depuis le précédent. Etre à la maison pour Ray c’est aussi quelque chose qui lui permettre de retrouver le contrôle et la confiance dont il a besoin pour ses business. C’est une façon de le canaliser, de lui offrir un moyen de se rappeler qui il est dans la vie de tous les jours et de qui il est professionnellement parlant. La façon dont Paige interagit avec Ray est un autre bon point. La série a aussi besoin de se concentrer sur son mariage avec Abby. La scène de l’ascenseur dans ces deux épisodes était déjà très symbolique de l’état dans lequel ce mariage est, à moitié cabossé, sans trop savoir où est-ce qu’il va. La série a besoin de se concentrer sur tout un tas de choses afin de faire évoluer ses personnages et son univers.

Surtout que cette année, Ray Donovan est en train de repartir sur des bases légèrement différentes des deux premières saisons. Les choses ont beau revenir à la normale dans « Handshake Deal », cela ne veut pas dire qu’elles vont s’adoucir. Au contraire, avec Mickey, ou encore Bunchy, sans parler des Finney, la série semble faire des tas de promesses. Avec « Swing Vote », les choses sont légèrement différentes. Je ne connais pas grand chose du monde du football, de la NFL et tout ce qui entoure cette histoire mais je sens que la suite risque de véritablement prendre forme par la suite. Quoi qu’il en soit, l’état de la famille Finney est bien pire que l’on aurait pu l’imaginer. Finney et Varick ? Sérieusement ? C’était tout de même un sacré retournement de situation. Par malchance, Paige a laissé sa lettre pour Finney à… Varick. L’histoire des élections pour le gouverneur de Californie prend une grande partie de cet épisode car c’est aussi l’un des enjeux de la saison. Au delà de Ray et de ses aventures professionnelles, la seule chose qui semble calmer Abby c’est le fait que Ray passe du temps avec Paige. C’était aussi assez surprenant la façon dont Paige a été envers Abby. L’histoire de Terry était un peu étrange et confuse.

Il continue d’appeler le bureau de Bunchy son bureau et il semble si perdu. Terry n’a pas vraiment survécu psychologiquement à son passage en prison et cela peut se comprendre. La façon dont l’histoire évolue reste cependant très étrange, loin d’être à la hauteur de mes attentes. En tout cas, j’aurais peut-être préféré quelque chose de plus émotionnellement fort et accablant afin de nous rappeler que le but de Ray Donovan n’était pas de faire dans la demi-mesure. Par ailleurs, Romero va t-il s’en prendre à Bunchy ou bien uniquement à Ray ? Quelque chose me dit qu’il n’en a rien à faire de Bunchy et que son but est uniquement Ray. Ce ne serait pas étonnant dans le sens où Bunchy n’a pas de grand intérêt. Pour ce qui est des autres intrigues, la série tente de prendre son temps afin de les faire évoluer petit à petit. C’est assez étonnant et fait de façon intelligente. Finalement, cette saison 3 de Ray Donovan continue de nous surprendre et de nous offrir de bonnes surprises.

Note : 7.5/10 et 6.5/10. En bref, deux épisodes solides et intelligents même si parfois j’aimerais retrouver aussi la brillance d’un certain épisode de la saison…

Commenter cet article