Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rectify. Saison 3. Episodes 5 et 6.

16 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rectify

Critiques Séries : Rectify. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Rectify // Saison 3. Episodes 5 et 6. The Future / The Source.
SEASON FINALE


Faire une saison aussi courte cette année était peut-être une mauvaise idée. Disons que Rectify a pris autant son temps que lors de la saison précédente pour nous introduire la saison et du coup, il ne nous reste que ces deux épisodes pour tout conclure. Avec « The Future », Rectify atteint pourtant l’un des sommets de la saison. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela soit aussi bien mais le résultat est véritablement à la hauteur des attentes. Cet épisode est l’occasion de sortir un peu du schéma des quatre premiers épisodes afin de petit à petit préparer le terrain du dernier épisode. Amantha est d’ailleurs le personnage qui sort presque le plus du lot. L’émotion est là mais ce n’est pas le seul élément important dans cet épisode car il faut aussi rappeler que Rectify ne doit pas être qu’une série dépressive sur la difficulté de revenir à une vie passée, comme tout était avant. Car ce n’est pas possible. Cet épisode est avant tout là pour nous remettre dans le bain, au coeur de ce que chacun pense. Il y a de très beaux moments. La place de chacun des personnages me plaît justement pour ça. Teddy continue lui aussi d’influencer la fin de la saison à sa façon, surtout que Teddy est un personnage pris entre deux eaux, qui a une direction assez difficile à cerner.

Cela ne veut pas dire que Rectify ne sait pas quoi faire de lui (car la série fait les choses de façon assez bien pour le coup) mais uniquement qu’elle a besoin de lui pour parler d’émotions différentes, d’une rage mais aussi de la perte de quelque chose. Les plus belles scènes ne sont cependant pas dans « The Future » mais dans « The Source » entre Daniel et sa mère. Les scènes sont juste magnifiques car il y a quelque chose de très différent des années précédentes que l’on ressent. On a l’impression tout d’un coup que Daniel est un peu plus en paix (notamment lors de la scène sur la plage) avec lui-même, qu’avec sa mère les choses sont un peu plus claires, qu’il apprécie un peu mieux la vie que lors des deux premières saisons. Daniel est presque heureux. Je dis presque car Rectify a toujours créé quelque chose pour lui éviter d’être heureux. Mais la scène de la plage, du moment où il plonge dans l’eau, etc. tout ça participe justement à ce que j’aime dans cette série, sa façon de mettre en scène des sentiments de façon intelligente, toujours en restant plus que réaliste. Rectify veut nous faire ressentir le tout et c’est probablement ce que je trouve de plus intéressant là dedans.

Pour en revenir à « The Future », la série nous offre là aussi de grands moments, à la fois d’humilité (Daniel qui veut réparer la piscine sans l’aide de personne) mais aussi de tout autre chose, beaucoup plus étonnant que Rectify maîtrise à merveille et c’est l’émotion une fois de plus. Car on ressent tout ce qui se passe dans ces deux épisodes comme si ces personnages faisaient partir de notre vie. Il y a d’autres moments plus étonnants que d’autre comme Tawney et la visite en prison qu’elle a fait à Daniel que l’on découvre lors d’un flashback. C’était pas si mal que ça finalement. A côté de ça, je trouve aussi que petit à petit on arrive au bout de ce que Rectify peut raconter. La série n’a pas besoin de durer des années et des saisons pour se conclure (et les scénaristes semblent être d’accord puisqu’ils ont annoncé que la fin était assez proche). Certains personnages ont une conclusion assez étonnante d’un épisode à l’autre. « The Future » est très différent de « The Source » alors que ce dernier est beaucoup plus touchant. Janet pense au passé, comme Tawney et Teddy quand ils l’ont vu pour la première fois. Jared a raison, Janet est toujours perdue et a peur tout le temps. Cet épisode est une belle occasion pour Janet de sortir de ce que l’on avait pour occasion de voir habituellement.

« The Source » est a côté de ça un épisode qui contraste, qui fait quelque chose de complètement différent et c’est tout ce que j’avais envie de voir là dedans. Cette série me plaît justement car elle sait très bien être réaliste. Elle sait toujours frapper au bon endroit, au bon moment. Par ailleurs, j’ai aussi apprécié la conclusion de l’épisode qui est une autre de ces bonnes surprises. Pas nécessairement que pour Daniel et sa mère (qui ont les plus beaux moments) mais aussi pour les avancées de la police, pour Teddy, etc. Finalement, très bonne nouvelle.

Note : 10/10 et 9.5/10. En bref, magnifique fin de saison.

Commenter cet article

Pascal 17/08/2015 00:35

Petite rectification : la scène dans la prison entre Tawney et Daniel n'est pas un flashback mais un rêve de Tawney.
Le but est je pense de nous confirmer les sentiments de Tawney envers Daniel ;)