Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sneaky Pete. Saison 1. Pilot.

9 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sneaky Pete

Critiques Séries : Sneaky Pete. Saison 1. Pilot.

Sneaky Pete // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Tourné pour CBS, ce pilote a finalement atterri chez Amazon après que CBS ait choisi de ne pas le commander en série. Ce que je trouve d’assez dommage avec ce pilote c’est qu’il accumule tout un tas de ficelles scénaristiques et clichés. C’est aussi ce qui vient prouver que Sneaky Pete était au premier abord destinée à CBS. David Shore (Battle creek, Dr House) revient donc avec une nouvelle série, produite avec Bryan Cranston (Breaking Bad) que je ne m’attendais pas du tout à voir à la fin de ce premier épisode. C’est une excellente surprise est l’une des rares en plus de Margo Martindale (The Millers) et Giovanni Ribisi (Dads) qui parviennent à nous sortir un peu du côté classique de la série. Si Sneaky Pete avait été commandée par CBS, on aurait tout de suite pu savoir ce qu’ils allaient faire par la suite mais d’un autre côté, si Amazon décide de commander la série, cela pourrait être complètement différent. Je ne sais pas pour autant si j’ai véritablement envie d’en voir plus car ce premier épisode n’est pas ce que j’ai pour autant vu de plus palpitant non plus. Il y a des dynamiques personnages sympathiques mais la trame globale de la série et ce sur quoi elle compte reposer n’est pas forcément ce que je préfère.

En sortant de prison, un escroc change d'identité...

D’autant plus que Sneaky Pete répond déjà à toute une trame déjà vu et c’est justement le problème que j’ai avec cette série. Heureusement que Giovanni Ribisi est là dans le rôle du héros. Il apporte une touche intéressante en plus de s’offrir un rôle plus dramatique. Bien que Sneaky Pete semble assez solide au premier abord, notamment du point de vue de la mise en scène qui s’avère être un peu plus originale que d’autres séries (même si cela reste dans la lignée de quelques séries de CBS). Le personnage de Marius a besoin d’être un peu mieux creusé. Le scénario cherche surtout à créer une identité au personnage alors que Ribisi tente de donner lui aussi une identité au personnage. La confrontation des deux n’est pas nécessairement mauvaise mais cela aurait très bien pu donner quelque chose de légèrement différent. En prétendant d’être Pete et toute la façon dont il adopte la façon est assez sympathique. Fondamentalement, je n’ai rien à redire sur cette série si ce n’est qu’elle manque peut-être d’un peu de surprises et de folie. Avec un acteur comme Giovanni Ribisi, il fallait quelque chose d’un peu différent. Ensuite, nous avons Margo Martindale dans le rôle de la grand mère. J’aime beaucoup ce personnage même si elle n’apporte pas nécessairement grand chose dans cet épisode.

Disons qu’elle est un bon pilier qui pourrait évoluer de façon intéressante par la suite. Ensuite, nous avons avec Pete le personnage de Julia, incarné par Marin Ireland. Je suppose qu’il y a un intérêt romantique derrière mais bon, cela m’ennuie déjà quelque chose de ce genre là. Reste enfin aussi les perspectives futures (avec le personnage de Bryan Cranston qui pourrait être amené à revenir, ce qui serait une excellente chose) mais je trouve dommage que Sneaky Pete use et abuse de certaines ficelles scénaristiques comme le fait que tout le monde semble le reconnaître de quelque part sauf que voilà, il n’y a rien de spécial là dedans. Finalement, Sneaky Pete est donc une série assez étonnante dans l’idée mais l’exécution laisse légèrement à désirer. On retrouve donc David Shore plus en forme ici qu’avec Battle creek (même si le script était un peu trop vieillot pour être véritablement intéressant). Je me demande si Amazon va commander plus d’épisodes de cette série mais s’ils l’ont récupéré de CBS et avec un tel casting, je serais surpris qu’elle ne soit pas commandée. Bryan Cranston apporte donc le petit plus non négligeable d’une série qui n’aurait probablement pas retenu autant mon attention sans son apparition.

Note : 5/10. En bref, ni brillant, ni mauvais. Juste formaté. En espérant que la série sorte du cadre probablement imposé par le network (CBS à l’origine) afin de créer une série plus libre de ses idées.

Commenter cet article