Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Whispers. Saison 1. Episodes 10 et 11.

24 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Whispers

Critiques Séries : The Whispers. Saison 1. Episodes 10 et 11.

The Whispers // Saison 1. Episodes 10 et 11. Darkest Fears / Homesick.


Au départ, The Whispers était une série intéressante, intelligente dans sa façon de présenter son propre univers et puis dès l’épisode 2, ce fût une catastrophe monstrueuse qui ne tenait pas ses promesses. On se retrouvait alors avec la série ABC basique, celle qui a un bon pilote et qui ne tient jamais la route une fois ce pilote terminé. Sauf que The Whispers a su se rattrapé depuis, notamment lors d’un épisode nous offrant de véritables réponses, datant certes de 1984, sur Drill et sur la place qu’il a pu avoir précédemment dans notre espace temps et les conséquences que cela a sur le monde d’aujourd’hui. Mais qui est Drill ? On l’apprend à la fin de « Homesick » et la révélation finale est d’ailleurs assez impressionnante. On a tout d’un coup une scène de thriller horrifique qui fonctionne terriblement bien avec des enfants en pagaille, pointant du doigt Minx. Au travers de ces deux épisodes, on n’a jamais le temps de se reposer, tout s’enchaîne avec une fluidité déconcertante. Surtout quand on voit à quel point la série a eu du mal à évoluer. Mais « Darkest Fears » se concentre avant tout sur piéger Drill à son propre jeu. Le meilleur moyen c’est de le faire voyager au travers des ondes électriques afin de le piéger dans un lieu précis.

Tout cela a beau être tarabiscoté au premier abord, cela prend rapidement forme et l’issue de l’épisode est d’autant plus efficace. L’action est bien présente, tous les personnages servent le récit et l’on ne pouvait pas demander mieux de la part de la série. Lena a des raisons de se demander si un jour elle va être saine et sauve de Drill, si elle va pouvoir vivre sans la crainte qu’il revienne. Wes ne peut pas répondre aux questions de Lena, à ce qui lui fait preuve, mais ils vont devoir faire de mieux qu’ils peuvent. Minx est clairement le bon personnage à posséder car la jeune fille est au sommet de sa forme. Drill arrive à la maison des Lawrence afin de tenter de demander à Minx de l’aider à se faire un nouvel ami. Minx ne parle pas à Drill. C’est là que les choses commencent à aller de mal en pis. Claire et Wes vont aussi discuter des profils que Drill pourrait prendre lors de leur petite réunion. Claire est un bon personnage, touchant quand il faut et capable d’aller dans la bonne direction. Au delà de ce qui se passe entre les personnages, les actions de Drill se font de plus en plus ressentir et tout cela dans le meilleur sens qu’il soit. Je ne m’attendais pas du tout à ce que le résultat soit aussi palpitant, surtout quand je me souviens des débuts chaotiques de la saison.  

Avec « Homesick », les enfants qui ont joué avec Drill deviennent malades et Wes décide alors qu’il est temps pour eux d’être mis en quarantaine afin de dissiper les effets. Drill doit vraiment détester Wes. En même temps il a tellement mis de bâtons dans les roues de Drill. D’abord il tient sa femme (R.I.P. Lena), puis il prend possession de sa fille (apparemment), alors je me demande ce que prévoit Drill désormais. Une scène où Wes doit se sacrifier lui-même afin de la sauver ? Telle est la question. En tout cas, la saison est vraiment palpitante dès qu’elle entre dans ce registre là. Minx est clairement celle que tout le monde croit avoir été possédée par Drill, merci au groupe d’enfants qui la pointe du doigt. Quelque chose me dit que cela ne va pas être aussi facile que ça mais bon, j’ai bien envie de croire que Minx est Drill pour le moment. Ce serait facile si c’est elle la responsable et l’on ne peut pas dire si c’est Minx qui a réellement brulé le bras de la fille du Président mais Minx pourrait bien être aussi quelqu’un d’infiltré « pour son père » comme c’est clairement dit plus tôt dans l’épisode. Finalement, The Whispers continue de nous surprendre au travers de deux épisodes au rythme soutenu et aux rebondissements assez intelligents. Jusqu’à cette scène finale étonnante comme tout qui fait son effet et donne envie de voir où les deux derniers épisodes vont bien pouvoir aller.

Note : 7/10. En bref, deux solides épisodes de The Whispers.

Commenter cet article