Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Top Coppers. Saison 1. Pilot (UK).

28 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Top Coppers

Critiques Séries : Top Coppers. Saison 1. Pilot (UK).

Top Coppers // Saison 1. Episode 1. Pilot.


BBC Three continue son développement en matière de comédies et même si toutes les tentatives ne sont pas des réussites, au moins elle continue dans la bonne direction. Cette fois-ci c’est Top Coppers, incarnée par deux stars faisant partie de la crème de la comédie et du stand-up britannique : John Kearns et Steen Raskopoulos. Deux acteurs talentueux qui se retrouve au milieu d’une comédie qui a mis du temps à arriver. Au début, cette comédie devait être diffusée bien plus tôt et finalement, elle est arrivée beaucoup plus tard. Dans le registre de la bonne comédie de flics avec deux coéquipiers vivant une bromance c’est quelque chose que l’on a déjà l’impression d’avoir vu des dizaines de fois sauf que Top Coppers est justement une sorte de reprise de ces séries des années 70-80 (dans le style) avec un humour décapant assez moderne et ciselé. En tout cas, tout est prévu là dedans pour que cela fonctionne et les scénaristes veulent nous surprendre. A mi chemin entre une sorte de Starsky & Hutch et quelque chose de légèrement différent (et surtout de beaucoup plus britannique), Top Coppers s’amuse comme une petite folle au travers de ce premier épisode.

Les policiers John Mahogany et Mitch Rust tentent combattre le crime dans la ville de Justice City…

Le style de cette série se veut légèrement suranné, en pleine nostalgie dont on se contrefou complètement. Le style de la série est d’ailleurs une combinaison entre quelque chose d’assez proche de l’absurde comique et quelque chose d’encore un peu plus fou. John Kearns, que je ne connaissais pas vraiment, prouve ici qu’il peut être bon dans tous les registres. Dans cette comédie il s’amuse et je crois que c’est avant tout ce qu’il faut retenir de ce tout premier épisode. Il y a énormément de gags et de choses qui s’installent dans ce premier épisode qui donnent aussi l’impression d’être inspirées de bonne vieilles comédies et séries télévisées. On a presque aussi un peu de Police Academy là dedans ce qui n’est pas un problème étant donné que les conneries de Top Coppers sont toutes assumées. Et c’est justement ce qui fait plaisir dans une série comme celle-ci, capable d’être à elle seule une référence à de vieilles séries tout en faisant aussi référence à des séries comme The Killing. Il y a donc énormément de références dans cette série et je pense que vous pourriez très bien vous plaire au milieu de Top Coppers même si vous ne riez pas à toutes les conneries que la série peut bien vous raconter.

Car oui, c’est une série qui est intéressante pour sa façon de questionner l’esprit du téléspectateur : dans quelle série ou dans quel film ai-je bien pu voir cette scène ? C’est clairement le jeu auquel veut jouer Top Coppers. En tout cas, j’ai pris cette série dans ce sens là, celui ce la référence à outrance, proche de la parodie sans pour autant l’être totalement. Le premier épisode s’est même permis d’inviter des têtes comme Paul Ritter ou encore Rich Fulcher. Des têtes qui collent assez bien avec l’esprit de la série. Je me demande bien ce que la comédie de BBC Three a encore en stock pour nous dans ses prochains épisodes en espérant juste qu’ils ne fassent pas le coup de la répétition. Je n’ai pas envie de voir encore et encore les mêmes choses. Top Coppers est une bonne idée qui part un peu dans tous les sens par moment et avec un peu plus de caractère, cela peut même donner quelque chose de très bon dans les prochains épisodes. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire. C’est tellement ridicule que cela peut fonctionner sur la longueur. Vous ne pensez pas ? En attendant, je vous conseille de jeter un oeil à ce premier épisode et de me donner ensuite votre avis. Il y a largement de quoi faire plaisir aux téléspectateurs avide d’absurde ou de comédie pleine de références.

Note : 6.5/10. En bref, absurde mais amusant.

Commenter cet article