Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tyrant. Saison 2. Episodes 9 et 10.

24 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Tyrant

Critiques Séries : Tyrant. Saison 2. Episodes 9 et 10.

Tyrant // Saison 2. Episodes 9 et 10. Inside Men and Outside Women / Zanjir.


Dans cette série, l’excitation retombe bien souvent tel un soufflé. La paranoïa semble frapper de très près tout le monde dans la série ces derniers temps alors que dans « Inside Men and Outside Women » l’instabilité mentale de Jamal va le laisser dans une tempête de suspicions de laquelle il va être assez difficile de sortir. Il est tellement obsédé de trouver qui pourrait bien l’avoir trahi qu’il ne peut plus rien faire. Pendant ce temps, Barry doit faire avec le fait d’annoncer à Molly qu’il est toujours en vie et gérer une rébellion en même temps. Il a toujours du mal à gérer le besoin de sauver son pays et de sauver sa famille. L’équilibre qu’il tente de trouver n’est peut-être pas aussi simple que prévu. Barry a donc enfin décidé de dire à Molly qu’il est toujours en vie et elle n’était pas très heureuse de l’apprendre. Surtout que l’on a déjà vu qu’elle s’était rapprochée de quelqu’un d’autre entre temps. Jennifer Finnigan a beaucoup de talent mais elle n’a jamais utilisé son talent à bon escient dans Tyrant. En tout cas je suis toujours septique à chaque fois qu’on la plonge dans le registre émotionnel. Dans Close to Home elle avait une personnalité riche en émotions, très forte et très chaleureuse. Depuis le début dans Tyrant, elle a cette personnalité de femme calculatrice et froide alors que ce n’est pas ce que le scénario semble vouloir.

Mais elle va aussi être heureuse d’apprendre que Sammy a échappé aux Caliphate. Molly a connu pas mal d’émotions là dedans et je ne m’y attendais pas du tout.

Molly - « I forgot to tell you, Barry, how badly you've destroyed me, how badly you've damaged our family, and that you're a horrible person. Since you've called, I've actually had moments where I found myself wishing you were dead. Truly dead. Gone.  »

La façon dont Jimmy est parti est assez décevante. Je dois avouer que je ne serais pas fan de l’idée qu’il intervienne dans la relation entre Barry et Molly mais disons que son départ est particulièrement précipité dans une scène qui ne sert pas à grand chose et que l’on oublie le plus rapidement possible. Jake Weber est donc venu dans cette série pour rien du tout. Dommage pour lui. Sammy continue de son côté à grandir. On commence à voir une autre personnalité, loin de son côté gamin de la première saison. C’est d’ailleurs le personnage qui a probablement le plus (et le mieux) évolué depuis la première saison. La série n’oublie pas non plus Jamal et ses problèmes sans parler de Rami qui va petit à petit montrer son visage. Le seul problème que j’ai avec Tyrant ces derniers temps c’est que les personnages continuent de m’ennuyer.

Les intrigues ne semblent pas évoluer dans la bonne direction et les personnages non plus. Je ne sais pas trop quoi attendre de la suite de la saison mais franchement, j’ai un peu peur de la suite car il n’y a rien de mémorable cette année. S’ils avaient vraiment tué Barry au début de la saison on aurait au moins eu un truc mémorable. Avec « Zanjir », Tyrant se concentre sur Leila Al Fayeek. Sacré épisode tout de même qui réveille un peu mieux la série : l’attaque de Rami qui va faire tuer Amira. Leila est la femme qui a vécu dans le déni. On ne peut pas la blâmer pour ça. Elle a géré Jamal pendant des années mais parfois, quand on est proche des problèmes, on ne peut pas voir la forêt derrière les arbres. Les remords de son mari au sujet de la supposée exécution de Barry n’ont fait que suggérer des choses supplémentaires. Sa scène avec Ahmed permet aussi de voir à quel point son mariage est au fond du gouffre. Je pense qu’elle finira par tuer Jamal ou en tout cas planifier sa mort. Rami de son côté continue d’être une inconnue que la série gère de façon un peu étrange. Disons que je ne sais pas trop dans quelle direction Rami compte aller et Tyrant ne sait pas trop quoi faire de ces personnages. Heureusement que Leila est là pour donner un vrai coup de fouet à l’épisode.

A côté de ça, il y a Nusrat. La façon dont sa furie prend forme petit à petit est excellente. Je pensais que Rami agissait différemment. Les actions de Barry à côté n’ont pas de grand intérêt dans ce second épisode. C’est la problème que Tyrant a avec ses personnages et certaines de ses idées. Il en va de même avec le cliffangher de fin qui n’a pas de grand intérêt. Fondamentalement, ce n’est pas bête, mais cela n’en fait pas nécessairement une bonne idée. Sammy et Daliyah n’ont peut-être pas la relation la plus simpliste mais je crois que Tyrant aurait vraiment pu faire quelque chose d’un peu moins grossier.

Note : 4/10 et 4.5/10. En bref, malgré de bonnes idées, l’ensemble reste toujours aussi médiocre.

Commenter cet article