Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 3. Episodes 8 et 9.

15 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 3. Episodes 8 et 9.

Under the Dome // Saison 3. Episodes 8 et 9. Breaking Point / Plan B.


L’épisode 7 était étonnant dans sa façon d’exploiter l’univers de Under the Dome, si mal fichu la plupart du temps. Ce que je trouve dommage avec ces deux épisodes c’est qu’ils ne capitalisent pas suffisamment sur l’idée présentée dans l’épisode précédent et l’on se retrouve donc avec quelque chose d’un peu moins passionnant que l’on aurait probablement pu l’espérer. « Breaking Point » permet de reprendre les hostilités directement après l’image finale de l’épisode précédent. Christine a un plan et maintenant, elle a aussi besoin de tuer tout le monde histoire de sauver sa patrie de followers qui la suivent dans ses aventures les plus rocambolesques. Elle n’était pas content quand Julia, Jim, Norrie et Joe ont ruiné leur plan pour sauver le dôme et d’ici la fin de l’épisode, elle pense qu’il est temps de tuer tout le monde qui se met en travers de son chemin. Bien que Christine soit un personnage détestable au possible, c’est justement le genre de personnages que l’on adore détester pour les bonnes raisons. Cette histoire de guerre est parfaite à mes yeux car elle donne aussi à Under the Dome une sorte de seconde vie. Depuis l’arrivée de Christine, cette dernière a réellement apporté plus à la série que l’on aurait probablement pu l’imaginer au départ.

Cependant, il y a aussi des défauts inhérents à la structure même de l’épisode et sa façon d’utiliser certains personnages. Je ne suis pas un très grand fan de ce que Under the Dome a pu faire avec le personnage de Barbie par exemple. Autrefois c’était un personnage assez bon, et surtout l’un des personnages les plus importants. Maintenant, ce n’est plus vraiment le cas. Sans compter qu’il y a des tas de choses que j’ai encore un peu de mal à cerner autour de lui : sa relation catastrophique avec Julia, celle qu’il a avec le reste du groupe, avec celle qu’il pensait être sa femme, etc. Les parties dans les grottes étaient assez intéressantes mais le problème que j’ai avec toute cette histoire c’est qu’elle donne l’impression que Under the Dome va beaucoup plus loin, trop loin dans son propre délire. Certes, la saison 3 de Under the Dome est pour moi la meilleure de la série pour le moment mais je suis assez déçu de certains éléments du résultat. Au delà de tout ça, le reste des personnages tente de se démarquer par des intrigues complètement différentes : Hunter par exemple mais pas seulement. Il y a des tas d’autres trucs comme Lily, Action, etc. C’était ici un épisode assez sympathique même si dans un sens, il continue de plonger Under the Dome dans son propre ridicule.

Ce même ridicule qui a aussi pu délivrer un très bon épisode (le 3.07). CBS a annoncé qu’une saison 4 de Under the Dome n’était pas nécessairement acquise et qu’à la fin de la saison il y avait une certaine forme de conclusion à la série. Je suppose donc que l’on est en train de vivre les derniers épisodes de Under the Dome cette année. Eva est à côté de ça le genre de personnages que l’on a envie de détester car en plus de ne rien apporter véritablement à l’histoire, on a l’impression que finalement Under the Dome continue de faire ses conneries autour de certains de ses personnages et en l’occurrence Barbie. Sa relation avec Julia et Eva est très différente encore une fois mais l’évolution que la série tente de donner à cette aventure manque cruellement d’intérêt. Tout du moins, le but final est assez étrange et pas toujours très lisible. La série continue par ailleurs de jouer la carte de la référence, ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose non plus. Il n’y a pas nécessairement grand chose à attendre par la suite de la série. Le problème c’est que Christine est dans cet épisode un peu dans une sorte de répétition de ce qu’elle fait depuis le début. « Plan B » aurait pu être celui de la vengeance, celui de son plan pour tuer tout le monde mais ce n’est pas vraiment ça malheureusement.

La faute vient du scénario qui ne donne pas suffisamment de place aux bons éléments. La série tente, on ne peut pas lui en vouloir de ce point de vue là, mais ce n’est pas suffisant. Finalement, « Plan B » manque de la consistance de certaines choses. Le fun est au rendez-vous grâce au ridicule dont Under the Dome sait faire preuve depuis des années (ce qui dans un sens n’est pas plus mal… non ?).

Note : 5/10. En bref, deux épisodes assez solides dans leurs conneries.

Commenter cet article