Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : UnREAL. Saison 1. Episode 10. Future.

5 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #UnREAL

Critiques Séries : UnREAL. Saison 1. Episode 10. Future.

UnREAL // Saison 1. Episode 10. Future.
SEASON FINALE


On a eu chaud tout de même avec le renouvellement de UnREAL. Je suis content que la série soit renouvelée, même si elle n’est plus aussi bonne sur la fin qu’elle ne l’était au début. Et pourtant, ce dernier épisode me ferait mentir car il est la synthèse de ce que j’avais envie de voir en guise de dernier épisode. Je suis certain que cette série fonctionnerait presque mieux sous la forme du binge-watching. En effet, je me demande si je n’aurais pas envie d’engloutir tous les épisodes d’un seul coup si jamais ils étaient sous mon nez, comme je peux parfois le faire avec certaines séries de Netflix (oui, même quand j’en fais des critiques par épisode et je pense notamment à Sense8 ou encore la dernière saison de House of Cards). Pour en revenir à UnREAL, ce qui fait le succès de cette série c’est la façon dont il dépeint les coulisses de cette télé-réalité. Co-créée par une ancienne productrice associée du Bachelor, Sarah Gertrude Shapiro, connait très bien l’univers dont elle parle ici. Je pense donc que UnREAL est presque une sorte de docu-fiction sur un monde que seul des gens de l’intérieur peuvent dépeindre de façon intéressante et logique. La série a su montrer comment fonctionne toute la machine qu’il y a derrière. C’était brillant dès le premier épisode et dès le premier épisode, j’avais envie d’enchaîner sur les épisodes suivants.

Le casting est en plus de ça succulent alors comment résister à la tentation ? Quoi qu’il en soit, UnREAL va poursuivre ses aventures au travers d’une seconde saison et les perspectives lancées à la fin de cette première saison sont particulièrement intéressantes, surtout pour le personnage de Rachel. J’aime bien la relation qu’il y a entre Rachel et Quinn et la scène finale qu’elle partage dans cet épisode est une occasion de rappeler à quel point UnREAL sait très bien manier ses personnages et les relations qu’ils peuvent tous entretenir. Mais il y a aussi Rachel, annonçant à Adam que ses services ne sont plus nécessaires. Bien que Adam ait tout perdu dans cette histoire, il n’est pas aussi mal ici qu’il n’était au début de la saison. Je comprends le besoin de Rachel d’exulter quelque chose et il ne mérite pas vraiment son apparition. Mais la beauté du plan de Quinn était de détruire à la fois Adam et Chet. Et c’est réussi. Mais d’un autre côté, Chet mérite bien plus le mauvais traitement. Anna va de son côté pointer du doigt, peu de temps avant la dernière conversation entre Adam et Rachel qu’il n’est pas si bien que ça. Adam n’est pas tout blanc et on le sait depuis pas mal de temps (surtout quand on avait pu voit Chet admirer Adam en train de performer un acte sexuel). On se serait cru dans un bar un peu glauque à Pigalle.

Mais disons qu’il n’a pas été suffisamment intelligent pour voir les manipulations de Quinn et il a perdu l’émission entre temps. Quinn est peut-être celle qui a le plus gagné dans cette aventure et je dois avouer que j’ai adoré la façon dont elle s’en sort à la fin, tout cela en trinquant avec Rachel qui a elle aussi tout gagné dans cette affaire. Mais d’un autre côté, ce que fait Rachel dans ce dernier épisode est très différent de ce qui s’était passé lors de la précédente saison d’Everlasting. Elle est ici une femme plus féroce, capable de dire non aux hommes. Il était temps. Je crois que la vraie histoire d’amour de cette saison de UnREAL ce n’est pas Adam et Rachel, ce n’est pas Chet et Quinn, ce n’est pas Rachel et Jeremy mais Rachel et Quinn. La façon dont à la fin de la saison les deux partagent l’amour qu’elles ont l’une pour l’autre est clairement très différent de ce que j’avais imaginé. Elles sont de bonnes amies et c’est ce qui fait justement l’intérêt de la série dans le futur. Je me demande de quoi sera faite la saison 2, si une nouvelle saison d’Everlasting compte se mettre en place avec de nouvelles manipulations mais j’ai hâte de le découvrir. Finalement, ce dernier épisode est une conclusion parfaite à une saison assez brillante dans son intégralité. Disons que la série a su raconter les coulisses de la télé-réalité sans édulcorer quoi que ce soit. Certaines intrigues usent même de l’excès (le suicide par exemple) mais tout cela est fait de façon intelligente.

Note : 10/10. En bref, tout ce que j’attendais de la série se retrouve ici.

Commenter cet article

Cha 05/08/2015 14:23

Tout à fait d'accord avec la critique. Unreal a été mon coeur de l'été (de l'année ?), j'attendais la série chaque semaine et regardais l'épisode dès que possible. Ce dernier épisode était parfait, il conclu la saison tout en lançant quelques pistes pour l'année prochaine. Je suis d'accord pour dire qu'Adam ne méritait pas ça, il n'était pas pire qu'un autre mais c'est tout de même assez joussif de tout voir s'écrouler autour de lui. La dernière scène entre Rachel et Quinn était superbe, on voit l'amitié entre ces deux femmes tout en voyant leur côté manipulateur, on ne veut vraiment pas être leur ennemie.
Par contre, j'ai trouvé la série aussi bonne à la fin qu'au début, même si la mort de Marie m'a fait peur, je m'attendais à ce que la série parte vraiment dans n'importe quoi. Mais j'ai trouvé le dernier épisode très bon, il nous montre vraiment que tout est faux que ce soit les balades à cheval ou les relations entre les personnages.