Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wet Hot American Summer : First Day of Camp. Saison 1. Episode 2.

3 Août 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Wet Hot American Summer

Critiques Séries : Wet Hot American Summer : First Day of Camp. Saison 1. Episode 2.

Wet Hot American Summer : First Day of Camp // Saison 1. Episode 2. Lunch.


Je pense qu’il faut voir Wet Hot American Summer comme un besoin de la part de David Wain et Michael Showalter d’exulter quelque chose. Et au fond, ils ont bien raison car ce prétexte pour faire des moments comique assurément fun ce n’est pas une si mauvaise idée que ça. Il y a quelques moments de comédie qui, dans ce second épisode, fonctionnent assez facilement et je crois que ce n’est pas la première fois que je pense quelque chose comme ça d’une comédie très américaine. Wet Hot American Summer me rappelait dans son premier épisode Camp ou encore la série des créateurs de The Inbetweeners chez les britanniques et justement, je me demande si cette dernière, n’est pas plus proche de celle-ci que les autres. Avec cet épisode nous avons droit à l’arrivée d’Elizabeth Banks, celle qui est excellente actuellement dans Pitch Perfect 2. Cette actrice est parfaite pour l’univers de Wet Hot American Summer et elle nous le prouve dès sa première apparition. A peine une minute que l’épisode a commencé qu’elle se retrouve déjà avec de la sauce barbecue sur le visage. Le personnage de Lindsay est clairement le genre de personnages qui ne colle pas tout de suite avec l’univers mais qui à l’issue va regretter de devoir partir.

Le but de cette série est aussi de nous donner plus d’informations sur l’histoire du film d’origine et pour le coup, je trouve que le personnage de Lindsay méritait bien ça. Car l’histoire du personnage change énormément entre cet épisode et celle du film. On ne sait pas trop si elle était encore sous couverture dans le film. Si c’est le cas, est-ce que Andy a joué un rôle dans son histoire ? Ou bien a t-elle décidé de laisser sa carrière et d’assumer pleinement cette nouvelle vie assez étrange, il faut bien l’avouer. Il y a tellement de possibilités avant d’arriver au bout que du coup, Wet Hot American Summer réussi le tour de force de nous surprendre. Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est qu’il y a de belles perspectives avec ce personnage et ce qu’elle a comme histoire dans la série. Cela aurait pu être bien pire mais c’est tout le contraire, la série veut justement nous montrer qu’elle a beaucoup plus à raconter qu’il n’y paraît. J’aime beaucoup aussi le personnage de Jonas avec Gail. L’histoire de ces deux personnages est très différente dans le film mais Molly Shannon et Christopher Meloni ont une sorte d’alchimie qui fait tout de suite mouche. Je ne m’y attendais pas nécessairement au départ mais je suis ravis que Jonas soit là car ce n’est pas encore son ex mari, pas encore son mari.

Il y a donc encore pas mal de surprises à suivre très prochainement je suppose. Mais c’est là aussi ce qui est assez fascinant avec Wet Hot American Summer , c’est le fait que la série cherche à faire des liens (ou tenter de montrer qu’avant la vie des personnages était complètement différente et qu’en 8 semaines il s’en ait passé des choses terribles). A côté de ça, Susie et Ben c’est une affaire qui roule, accessoirement avec Claude. D’ailleurs, ce dernier m’avait fait beaucoup rire dans le premier épisode lors de son introduction. C’était légèrement différent de ce que j’avais imaginé au départ. Mais cela fonctionne alors pourquoi se refuser le plaisir d’apprécier un tel épisode toujours aussi farfelu. Mais par rapport au premier qui m’avait vraiment déçu, je suis content de voir que les choses changent et surtout que par rapport au film, on a bien plus de changement bienvenus ici. Avec l’arrivée de Lindsay notamment mais pas seulement. On sent finalement que Wet Hot American Summer a surtout un grand casting qu’elle doit apprendre à maîtriser. Nous ne sommes pas dans un film, il faut donc prendre le temps de parler de chacun des personnages pour cerner leur vie avant le film et passer un lien meilleur moment.

Coop - « Look, last year I was terrified to talk to this girl Donna. But then on the very last day of camp I did talk to her, and now she’s my girlfriend. »

Note : 7/10. En bref, enfin un solide épisode pour Wet Hot American Summer.

Commenter cet article