Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Lila & Eve (2015)

8 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Lila & Eve (2015)

Lila & Eve // De Charles Stone III. Avec Jennifer Lopez et Viola Davis.


Mettre Jennifer Lopez et Viola Davis dans un film, en duo, c’est une excellente idée. En tout cas, sur le papier, ça fonctionne très bien. Au travers de son film, Charles Stone III tente de mettre en valeur ces deux femmes à sa façon, sans pour autant laisser de côté que cela doit rester sombre et thriller-esque. On renoue alors avec tout un tas de thriller des années 2000 (Mr. Brooks, La Faille, Manipulation, etc.). Vous avez, ces petits films produits avec pas grand chose qui parviennent malgré leur médiocrité et le côté cabotin de son casting à nous donner envie de venir dans les salles de cinéma. Cela faisait un sacré bout de temps que je n’avais pas vu un tel film et Lila & Eve m’a fait plaisir dans ce sens là. C’est aussi un genre auquel Jennifer Lopez semble être abonnée après le très sympathique Un Voisin Trop Parfait qui, malgré ses défauts avait réussi à m’accrocher à son histoire sans trop de problèmes. Sur un scénario de Pat Gilfillan (qui signe son tout premier scénario), Lila & Eve est avant tout une histoire de femme, de mères de famille qui veulent se venger de ceux qui ont fait du mal au quartier dans lequel elles vivent et donc à leurs enfants (surtout au fils de Lila, qui a été tué en pleine rue sans que personne ne semble bouger le petit doigt afin de faire quelque chose pour retrouver le ou les coupable(s)).

Traumatisée par la mort de son fils, tué en pleine rue, une mère intègre une thérapie de groupe. Elle y rencontre Eve qui, elle, a perdu sa fille. Les deux femme vont s'unir pour venger leurs enfants et arrêter le trafic de drogue qui gangrène leur communauté...

L’avantage de Lila & Eve est de rapidement nous mettre en conditions. En effet, on ne s’ennuie pas et le film va directement tuer un personnage dès le début et c’est Eve qui s’y colle. Jennifer Lopez devient rapidement le maillon fort du duo. C’est joué un peu avec les pieds mais je trouve que cela colle très bien avec l’univers de Lila & Eve, où tout est justement exagéré. Eve et Lila se retrouvent donc à faire le boulot de la police (ou plutôt le boulot que la police ne fait pas), mais elles doivent aussi couvrir leurs arrières afin de ne pas se faire arrêter pour meurtre elles aussi. La façon dont le tourbillon s’enroule autour des personnages et de l’histoire laisse entrevoir tout un tas de rebondissements faciles et prévisibles mais ce n’est pas non plus ce qu’il y a de plus important. Avec les trente dernières minutes du film qui vont bousculer toute l’histoire et changer complètement la direction du film, Lila & Eve reste assez fidèle à lui-même, entre le thriller et le polar d’ambiance. Charles Stone III n’est pas le meilleur metteur en scène au monde, appuyant toujours là où il fait pour nous rappeler que l’on n’est pas devant le film de l’année. Il exagère dans l’utilisation des tons, des nuances, etc. et c’est de ce fait un peu trop. Mais celui qui a déjà mis en scène des trucs médiocres comme tout, comme Paid in Full ou Mr 3000 nous rappelle quel était le but de Lila & Eve.

Le but ici n’est pas de faire un bon film, juste de nous divertir et de ce point de vue là, cela fonctionne même plutôt bien. J’ai donc été assez surpris du résultat sans pour autant sauter au plafond. Ce que j’ai adoré dans Lila & Eve c’est avant tout le duo de femme à la tête du film. Viola Davis (How to Get Away with Murder) ne change pas trop de registre. Elle se contente de suivre le script sans trop se fouler. On sent que parfois c’est ce qu’il y a de plus fun les acteurs qui ne cherchent pas à se farcir un rôle comme si c’était un rôle à Oscars. Son duo avec Jennifer Lopez fonctionne même assez bien dans son ensemble, en grande partie car les deux se retrouvent à peu près au même niveau. On retrouve également au casting Shea Whigham (Boardwalk Empire) qui est peut-être l’actrice qui s’est le plus foulé dans ce film et celle qui ressort grande gagnante. Lila & Eve m’a parfois donné l’impression qu’ils tentaient de faire une version féminine de Prisoners (avec Jake Gyllenhaal et Hugh Jackman) même si ce n’est pas totalement le cas non plus. Disons que le film de Denis Villeneuve est tellement impressionnant qu’il est difficile de faire beaucoup mieux. Surtout avec un casting aussi faible et des rôles écrit autant avec les grosses lignes.

Note : 5/10. En bref, distrayant.

Date de sortie : Directement en DVD

Commenter cet article

Machine De Fabrication De Brique 09/09/2015 11:10

bu gerçekten çok iyi bir senaryo