Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Another Period. Saison 1. BILAN.

6 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Another Period

Critiques Séries : Another Period. Saison 1. BILAN.

Another Period // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Comedy Central a annoncé récemment le renouvellement d’Another Period pour une saison 2. La série satirique de et avec Natasha Leggero et Riki Lindhome va donc revenir pour une salve de dix nouveaux épisodes l’année prochaine et c’est une très bonne nouvelle. Au fil des épisodes, la série démontre à quel point son univers barré est l’une des surprises les plus intéressantes de cet été. Je n’attendais pas grand chose de cette série au premier abord mais je dois avouer que le résultat est assez détonnant. Mélangeant la modernité d’une série comique d’aujourd’hui et accessoirement la folie des séries de Comedy Central et nous avons Another Period. Il n’y a pas vraiment de limites dans cette série. Heureusement que la série est renouvelée même si le dernier épisode peut très bien faire office de series finale sans problème. On a l’impression que cette comédie a été construite comme une série limitée, peut-être au cas où elle ne fonctionnerait pas aussi bien que prévu. Au fil des épisodes, l’univers barré de la série cherche aussi à raconter quelque chose, entres histoires d’époque, histoires d’amour et tout un tas d’autres choses, Another Period ne cherche jamais à rester statique. Elle fait constamment tout évoluer, tout en gardant en tête qu’il faut que son époque reste aussi son intérêt premier.

Je me demande si la saison 2 va rester à cette époque ou bien si l’on va partir sur une toute autre histoire avec quelque chose de totalement différente et une autre période. Après tout, le titre de la série permet de changer d’époque sans problème et de créer de nouveaux personnages, comme une série anthologique. Accessoirement, ou en revenir à Another Period, sa façon de se vouloir une référence de comédies romantiques en tout genre est une occasion de changer aussi un peu la vision que l’on a de la comédie romantique d’époque. On est loin d’être face à quelque chose de cul-cul la praline. Si l’on regarde Another Period ce n’est pas du tout ce que l’on pourrait espérer voir dans un épisode de Downton Abbey, c’est sûr et certain. Mais ce n’est pas un problème, justement car la série aime nous surprendre. D’un autre côté, ce que j’aime aussi dans cette série, c’est cette façon qu’elle a de ne jamais chercher à prendre un personnage au sérieux. Certes, il y a un gros mariage à la fin et donc une certaine suite dans les idées mais l’originalité est justement là, de ne jamais chercher à être vraiment proche d’une quelconque réalité amoureuse (ou autre), juste à s’amuser à « parodier ». L’humour est très différent de ce que l’on aurait probablement pu imaginer au départ, enchaînant donc quelques gags assez étranges.

Ce qui est par ailleurs intéressant c’est la tournure que prend le dernier épisode de la saison. J’ai appris que les deux créatrices de la série (et actrices principales) avaient regardé plusieurs épisodes de Revenge, le soap de ABC, avant même de passer à l’écriture de cet épisode. C’est donc peut-être aussi pour cela que cet épisode donne l’impression de se retrouve dans une sorte de soap de primetime comme Revenge mais aussi comme Desperate Housewives ou Melrose Place ont pu l’être en leur temps par exemple. D’ailleurs, il y a quelque chose qui à mon humble avis doit venir de Melrose Place : la bataille à la piscine. Mais au delà de tout ça, Another Period n’a de cesse de surprendre son spectateur par tout un tas de dialogues inspirés et quelques séquences assez étranges qui sortent justement Another Period de l’ordinaire. J’aime beaucoup ce genre de séries, qui va droit dans la lignée de IdiotSitter ou encore Broad City. Comedy Central prouve une nouvelle fois son flaire en termes de nouveaux talents de la comédie américaine qui sort du lot. On dirait que la plupart de leurs séries semblent être écrites sous acide mais c’est aussi ce qui fait la force de ces séries. Rien à redire encore une fois, juste à apprécier ce que l’on a sous les yeux qui fonctionne d’ailleurs plutôt bien. Associant tout cela à une certaine forme de parodie de télé-réalité comme L’incroyable famille Kardashian…

Note : 7/10. En bref, une comédie pleine de surprises et de folie.

Commenter cet article