Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Doctor Foster. Saison 1. Pilot (UK).

13 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Doctor Foster

Critiques Séries : Doctor Foster. Saison 1. Pilot (UK).

Doctor Foster // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Suranne Jones fait probablement partie de mes actrices de séries britanniques préférées. Si j’ai hâte de voir la nouvelle saison de Scott & Bailey, je me suis penché sur la toute nouvelle série dont elle incarne le rôle titre : Doctor Foster. Créée par Mike Bartlett (The Town), cette série à la fois dramatique et médicale est une promesse de nous plonger dans l’univers d’un docteur qui se retrouve au coeur d’une histoire d’affaire extra-conjugale quand elle découvre que son mari la trompe. C’est un point de départ assez original, encore plus pour une série médical. Doctor Foster nage alors dans des eaux assez connues mais avec aussi une sorte de halo mystérieux qui plane au dessus de la série. On a parfois l’impression de retrouver un peu de Liaison Fatale dans cette série, notamment dans le mystère que la mise en scène semble imposer. J’ai eu l’impression de voir l’un de ces petits thrillers avec une star en tête d’affiche qui a du mal à payer ses impôts (Mr Brooks, Dangereuse séduction, etc.) et c’est justement l’une des forces de cette série, de se rapprocher de ce dont j’aime bien me délecter parfois au cinéma. Bien entendu, Doctor Foster n’échappe pas à l’absurdité de son univers, parfois irrationnel mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important. Le fait que cette série ne soit pas toujours la plus réaliste n’est pas un problème.

Tout le monde dans le village fait confiance au docteur Foster. Mais la vie de la jeune femme est sur le point d'exposer lorsqu'elle apprend que son mari entretient une liaison. La vérité la mènera bien plus loin qu'un simple adultère...

L’introduction de Doctor Foster est cependant pleine de potentiel afin d’évoluer sur les 4 épisodes suivants. Je me demande s’ils vont aller au bout de leur idée, celle d’aller au delà d’un simple adultère afin de délivrer quelque chose de réellement efficace et mystérieux. L’aspect médical de Doctor Foster n’est pas ce qu’il y a de plus important. Un peu comme Proof par exemple. Cette dernière avait beau être une série médicale avec un sujet de base très médical, elle n’était pas une série qui voulait déambuler tout le temps dans les couloirs de l’hôpital. Cela donne quelque chose d’assez sympathique à l’écran qui fonctionne de façon assez sympathique sans pour autant que Doctor Foster ne soit brillante non plus. Après tout, ce premier épisode repose sur tout un tas de choses assez classiques. On nous présente dans un premier temps la vie de notre héroïne comme celle d’une femme de tous les jours. Il ne se passe rien de bien exceptionnel dans sa vie et tout semble en ordre jusqu’au moment où tout va basculer dans l’autre sens. Un cheveu blond sur l’écharpe de son mari et un baiser rose, etc. font que Gemma va suspecter tout de suite son mari d’avoir une aventure.

La façon dont tout cela est préparé est assez différent de ce que l’on aurait probablement pu imaginer. Si Doctor Foster ne réussi pas forcément tout ce qui est contemplatif, cela ne veut pas pour autant dire que l’ensemble des choses ne fonctionne pas du tout. Gemma se retrouve alors au coeur d’une enquête qu’elle va mener elle-même. C’est assez drôle car elle ne veut pas le confronter au sujet de cette supposée tromperie, juste pour mieux tenter de le coincer. Elle veut vérifier ses soupçons et elle a raison, c’est aussi ce qui rend cette série aussi sympathique. Elle est capable de tout, du téléphone de son mari au bureau de ce dernier. C’est peut-être ce qui va aussi rendre la série (et le côté paranoïaque qui l’entoure) sympathique au fil des épisodes. Je ne sais pas comment cela compte évoluer mais je suis très curieux de le découvrir. Sans compter que d’un point de vue du casting, c’est très réussi. Finalement, si j’ai envie d’une chose c’est avant tout de voir la suite. Cette introduction est suffisamment prometteuse pour que j’ai envie de comprendre ce qui se passe dans la vie de cette femme, de son mari et de cette famille qui est sur le point d’imploser. C’est d’autant plus intéressant que Doctor Foster joue énormément sur la paranoïa de Gemma et tout ce qu’elle imagine sur son mari.

Note : 6/10. En bref, une introduction assez efficace qui donne envie d’en voir plus.

Commenter cet article

monika 04/10/2015 09:02

J'adore cette série je suis accros.