Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Extant. Saison 2. Episode 11.

13 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Extant

Critiques Séries : Extant. Saison 2. Episode 11.

Extant // Saison 2. Episode 11. Zugzwang.


On découvre dans cet épisode que le TAALR, appelé TAYLOR, est en fait derrière les ordres étranges reçus par Lucy. Elle aurait donc aussi orchestré la mort de John Woods et Toby Shepherds. Un peu gros mais pourquoi pas après tout. Elle aurait aussi fait en sorte que Calderon soit accusé d’avoir bombardé les bâtiments à Wichita quand il a réalisé que Calderon avait prévu de le faire fermer. TAYLOR est donc le méchant de la saison, ou en tout cas l’un des méchants de la saison. C’est un twist assez surprenant qui intervient au bon moment. Extant était en train de s’embourber dans ses propres problèmes et elle parvient ici à s’en sortir de façon assez intelligente et efficace. Je ne m’y attendais pas du tout et c’est une excellente nouvelle. Accessoirement, j’aime beaucoup aussi l’idée qu’un vilain ordinateur soit responsable de tous les malheurs qui se passe car c’est pile poil le genre de « personnages » que l’on ne peut pas soupçonner. C’est donc un très solide twist qui change un peu la direction d’une saison qui s’est longuement égarée entre toutes les idées qu’elle a pu avoir. Extant a été une série sur des aliens (hybrides) et elle est aussi quelque chose de légèrement différent par la même occasion aussi. Les scénaristes prouvent cette année que Extant est bien plus intéressante que l’an dernier. Le reboot a parfois été une mauvaise idée mais aussi une très bonne (et cet épisode est la preuve que l’on n’était pas au bout de nos surprises).

C’était intelligent d’avoir un robot/ordinateur qui était assez inoffensif au premier abord et qui se trouve être la tête derrière. Cela me rappelle un peu L’oeil du Mal ou des films de ce genre là où la technologie s’émancipe et faire ses propres conneries bien à elle de son côté. Personne ne comprendre TAYLOR non plus, ce qui rend tout cela encore plus efficace à mon goût. C’est donc un algorithme qui a le pouvoir de penser lui-même, il a le libre arbitre. C’est quelque chose que Extant a développé depuis longtemps en parlant d’intelligence artificielle. C’est là que l’on comprend un peu mieux ce qui s’est passé avec Toby et Taylor par exemple. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Taylor soit donc bel et bien le vilain petit canard de toute cette histoire. Je me demande si au fond le twist n’est pas arrivé un peu trop tard, en tout cas pour le téléspectateur. Il aurait été intéressant de délivrer la révélation peut-être un peu plus tôt afin de pouvoir en profiter un peu plus. Mais bon, ce n’est pas bien grave, on a eu quelques bonnes surprises comme la mort d’un personnage à la fin de l’épisode précédent qui était en apparence important. Accessoirement, Extant ne peut pas être bonne de partout et d’un point de vue des dialogues cela reste très décevant et rudimentaire

La série ne fait rien de bien neuf de ce point de vue là et c’est bien dommage. Cela reste donc bien souvent assez médiocre et tout d’un coup cela peut même être encore pire que ce que l’on aurait pu imaginer. Mais les dialogues pompeux et le côté un peu pédant de la série, laisse malgré tout l’occasion de nous surprendre à côté. Cette année, j’ai bien aimé que Molly ne soit pas la seule héroïne de l’histoire. Il y a eu d’autres personnages qui ont eux aussi eu leur place et leur intérêt. C’était parfait pour nous et voir d’autres aspects de ce que Extant pouvait être. Après tout, la série a dès son premier épisode introduit la technologie et pas seulement des histoires aliens. C’était donc logique que l’I.A. prenne plus de place maintenant que les affaires hybrides sont plus ou moins terminées (sauf du point de vue de Molly qui s’est transformée dans quelque chose de beaucoup plus impressionnant de son côté). Finalement, cet épisode apporte une bonne surprise à la saison et je ne l’avais pas du tout vu venir. Je mets au défit quelqu’un de me dire qu’il avait vu venir TAYLOR comme le grand méchant de Extant et de m’expliquer comment elle/il a compris que c’était TAYLOR et personne d’autre (notamment Calderon). Agréable de voir une série capable de surprendre, d’autant plus quand cette série était vouée à faire de grandes choses qu’elle n’a jamais réussi à mettre en oeuvre.

Note : 5.5/10. En bref, pas mal par moment.

Commenter cet article