Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 7.

6 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 7.

Major Crimes // Saison 4. Episode 7. Targets of Opportunity.


Parfois, des gens font des choses terribles pour les bonnes raisons. Dans cet épisode, le témoin d'un double homicide a volé un pistolet et s'enfuit pour ce qui s'avère être une bonne raison. A côté de ça, le Chef Taylor va avoir une idée qui va nous offrir des constances qui auraient presque pu être désastreuses, et Rusty a lui aussi un mensonge à dire et à ajouter à ce sentiment de culpabilité qu'il ressent au sujet de sa petite enquête personnelle. Mais tout cela, pour la bonne cause aussi. Le parallèle qui est fait entre les deux intrigues de l'épisode rappelle la mécanique employée par Major Crimes depuis le début de la saison mais cela ne veut pas forcément dire que c'est une mauvaise chose. Je pense que cet épisode installe dès le début un ton beaucoup plus sombre qu'à l'habitude de ce que la série nous offre. Mais c'était assez efficace en son genre. Le salut silencieux au début de l'épisode a retenu mon attention. C'était une occasion de rappeler que Major Crimes aime bien changer la donne et faire des choses complètement différentes encore et encore. Car c'est aussi ce qu'elle sait faire de mieux. Je m'attendais à ce que cet épisode soit un épisode sur des policiers face aux civiles au vue des récentes affaires du genre qu'il y a aux Etats-Unis.

De plus, le chef Taylor était inquiet que la police soit sujette à se faire viser par des gens mal intentionnés. Mais cet épisode était complètement différent, gérant énormément les émotions à sa façon mais jamais sans trop les faire déborder pour autant. Provenza de son côté n'a donc pas eu droit à sa classique petite réplique légère sur la scène de crime. C'est terrible pour lui mais bon, peut-on en vouloir à la série ? Je n'en suis pas très sur. "Targets of Opportunity" se retrouve donc au milieu d'un cas assez fort. A côté de ça, le flashback était assez confus. Disons que l'on ne sait pas trop tout de suite à quoi Major Crimes veut vraiment jouer. Cela ne veut pas dire que l'épisode est mauvais, juste qu'il ne semble pas être dans la bonne dynamique (ou du moins pas celle que j'espérais retrouver au départ). Accessoirement, cela ne veut pas dire non plus que tout est à jeter ou que tout est mauvais. Au contraire, la série sait très bien s'y prendre pour créer quelques bonnes surprises au fil de l'épisode qui rappellent que l'on est bien dans Major Crimes et rien d'autre. C'était donc rafraichissant que Rico ne soit pas un membre du gang. C'était un twist sympathique sans être tonitruant non plus.

Mais cela ne veut pas dire que Major Crimes est une série tonitruante. Les faux flics sont peut-être ce qu'il y a de plus intéressant dans la seconde partie de l'épisode alors que dans une dernière tentative de sauver leur peau, ils vont faire des bêtises en tout genre. Je ne m'attendais pas donc pas du tout à ce que la série prenne ce sens là mais je suis ravi du résultat. Ces faux flics sont justement là comme de bons éléments que Major Crimes peut utiliser à sa guise. Au sommet de tout ça, il y avait aussi Rusty dans cet épisode. Son enquête va le conduire à une source qui pourrait être (ou non) dangereuse. Rusty reste fidèle à lui-même et c'est pourquoi il va organiser tout cela dans un lieu public avec beaucoup de monde histoire de ne pas finir dans une camionnette je ne sais pas où kidnappé pour une rançon ou bien soutirer des informations. De plus, j'étais content de voir que T.J. était de retour. Au début, quand il a été introduit dans l'épisode précédent, je ne savais pas trop sur quel pied danser. Je remarque que la série a beaucoup plus à raconter à son sujet que je n'aurais probablement pu l'espérer. Finalement, c'est bien de voir Rusty faire sa propre enquête et avoir aussi ses problèmes à lui. Cela ne peut que le rendre beaucoup plus adulte.

Note : 7/10. En bref, un épisode plus touchant que les autres.

Commenter cet article