Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 8.

7 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 8.

Major Crimes // Saison 4. Episode 8. Hostage of Fortune.


Pour une certaine raison, à la télévision le FBI se retrouve toujours face à la police locale, comme si les deux ne pouvaient pas travailler ensemble. Cet épisode ne fait pas exception. En effet, l'agent spécial Jerry Shay était l'un des plus arrogant et ennuyeux personnage que j'ai pu voir ces derniers temps. Je me suis senti mal pour Provenza et le reste de l'équipe qui a du avoir à faire avec lui. "Hostage of Fortune" était donc un épisode sympathique sans pour autant que cela ne soit brillant. La présence de Shay n'aide pas vraiment à prendre son pied. S'il y a un conflit entre FBI et police locale, je préfère qu'une série soit plus réaliste et tente de donner une vraie vision des choses. Celle-ci a cependant la chance d'être divertissante ce qui n'est pas plus mal. Du début de l'épisode, les membres des Major Crimes suspectent Shay d'être implique dans le crime qui est enquêté. Je dois avouer que j'ai beaucoup aimé le conflit qu'il y avait entre Shay et Sharon. Bien qu'elle était en train de gagner la bataille jusqu'au moment où Shay débarque pour arrêter les parents, je trouve que le conflit est vraiment différent de ce que l'on a pour habitude de voir dans Major Crimes de ce point de vue là. Bien entendu, ce n'était pas les parents (sinon là aussi cela aurait été un peu trop facile à mon goût).

Mais justement, dans sa façon de proposer des choses complètement différentes, Major Crimes prouve qu'elle en a encore dans la tête et surtout, qu'elle est capable de se renouveler. Pour moi, cet épisode est justement sa capacité à pouvoir se renouveler et proposer quelque chose de complètement différent. Accessoirement, Major Crimes parvient justement à nous sortir un peu de la morosité du quotidien avec une intrigue qui permet d'intégrer un nouveau personnage. Cet agent du FBI, que l'on ne reverra pas, est peut-être ce qu'i y a de plus intéressant et aussi de plus problématique dans l'épisode. J'aime bien quand une telle série cherche à sortir des sentiers battus mais le fait que Shay soit un personnage aussi irritable n'a pas vraiment aidé le téléspectateur que je suis à prendre son pied. C'est dommage mais c'est comme ça et je ne pense pas que cela change vraiment d'ici la fin. L'histoire évolue de façon assez simpliste, sans trop déborder. C'est justement dommage là aussi car Major Crimes a déjà prouvé qu'elle pouvait faire (et être) beaucoup plus sincère dans sa façon d'aborder les personnages.

L'histoire de Rusty était en parallèle beaucoup plus sérieuse mais pas moins intéressante et/ou intelligente. Au contraire, j'ai là aussi trouvé mon compte en grande partie car justement, Rusty est le personnage que l'on n'attend pas cette année. A vouloir tenter d'en faire quelqu'un d'un peu plus mature, capable de faire des choies, etc. change et me plaît. Cela ne veut pas dire que Major Crimes est sans défauts. Bien au contraire, il y a énormément de défauts encore dans cette série et c'est bien dommage. Son histoire avec T.J. continue d'évoluer. Ce dernier pense que Rusty n'arrive pas à se sortir de la tête ce qu'il est en train de faire et oublier donc de voir ce qu'il a sous les yeux. Quand il lui dit qu'il avait simplement envie de prendre un café avec lui et de discuter d'autres choses que de son affaire, Rusty reste plus ou moins dans son monde. Ce n'est pas un défaut chez ce personnage, au contraire cela permet aussi de forcer son identité et son caractère mais j'ai eu de la peine pour T.J. Je me demande s'ils vont mettre en couvert à un moment. J'ai besoin d'un échange de baiser mignon comme tout histoire de voir que Rusty est capable d'aller de l'avant (car bon…). Heureusement, Rusty n'a pas été un aussi grand con que Shay.

Note : 5.5/10. En bref, heureusement que Rusty est là tout de même.

Commenter cet article