Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 7. Episode 1.

27 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

Critiques Séries : Modern Family. Saison 7. Episode 1.

Modern Family // Saison 7. Episode 1. Summer Lovin’.


7 ans. A la fin de la saison 7, cela fera 7 ans que Modern Family existe. C’est un beau chiffre pour une telle série. Cette année est aussi la première année que la série ne remporte pas de nouvelle statuette aux Emmys. Elle en a remporté 5, pendant 5 années consécutives et elle s’est inclinée cette année. C’est dommage mais d’un autre côté, il faut aussi savoir passer la main. Avec ce premier épisode, Modern Family nous permet de retrouver la série, sa structure, son humour, ses personnages. Ce n’est pas le meilleur épisode du monde mais s’il y a quelque chose qui me fait rire chaque année avec cette série c’est la façon dont Dylan réapparait. Afin de reprendre la saison au mieux, la série cherche aussi à structurer l’épisode différemment. En effet, l’épisode nous raconte l’histoire de l’été, comme si en quelque sorte nous n’avions pas quitté les personnages entre mai et septembre. Tout ce qui s’est passé cet été n’est pas forcément réussi mais le but est de nous dire pourquoi telle ou telle intrigue en est à sa point. Comme par exemple Hayley et Dylan qui sont de nouveau ensemble pendant que Andy botte en touche. D’ailleurs, ce dernier apparaît aussi dans cet épisode. Les retrouvailles au milieu de l’épisode sont d’ailleurs assez drôles. « Je ne savais pas que vous étiez de nouveau ensemble ». C’est comme si Andy était la voix du téléspectateur et qu’elle se moquait une fois de plus des revirements de situation amoureuse entre ces deux personnages.

Bien entendu, Modern Family est souvent à son sommet dès que ses intrigues ne sont pas toujours compréhensibles mais qu’elle sait nous faire rire. Cet épisode est drôle, par moment, notamment grâce à son rythme. La façon dont la série enchaîne les scènes, les dialogues, tout cela participe à nous amuser. Structurellement parlant, cet épisode est parfois un peu étrange, mais globalement il reste réussi car il ressemble plus à une transition estivale pour nous remettre dans le bain qu’à autre chose. C’est rare de voir des season premiere faire ce genre de choses. Généralement c’est la rentrée et des personnages font comme s’ils criaient haut et fort « On est de retour ». Modern Family ne veut pas faire ça cette année et reste dans la continuité. Il y a donc de quoi rire dans cet épisode et cela semble aussi nous embarquer pour certaines intrigues sur une saison prometteuse. L’humour n’est pas forcément novateur mais il semble plus frais que les années précédentes (en tout cas, si je compare aux deux années précédentes, ce premier épisode est vraiment efficace. La façon dont la série cherche aussi à faire évoluer ses personnages dans des intrigues différentes, tout cela avec un certain sens de la fluidité, etc. et c’est une bonne chose. Cela permet de rester assez attaché au fait que Modern Family est une bonne comédie.

Je pense aussi que les scénaristes se sont rendu compte qu’ils s’étaient un peu trop reposés. Il y a cependant des trucs qui commencent à faire leur temps dans cet épisode, notamment Claire et Phil. J’ai l’impression que Modern Family s’est trop reposés sur ces deux personnages ces dernières années et l’humour que la série peut en dégager. Du coup, maintenant ils sont tout de suite moins sympathiques, moins drôles car à côté la série a su se renouveler sauf ici. C’est bête car l’épisode a une belle énergie mais en restant accroché à ces deux là et au même hum:our, elle se perd un peu. Mais l’épisode a de quoi offrir avec le reste des personnages, Hayley, Dylan et Andy, Mitch qui est au chômage et qui tente de suivre ses envies artistiques alors que Cam est plus ennuyé qu’autre chose (c’est fun de voir la situation inverse à celle qui était jusqu’à présent utilisée pour ces deux là), Jay et Gloria qui cherchent une maternelle pour Joe, etc. C’est ce genre de choses qui sortent l’épisode d’une mécanique parfois trop huilée, en plus d’être structurellement plus intelligent que les précédents. Il n’y avait pas besoin d’aller chercher trop loin ou de partir à l’autre bout du monde pour faire un bon épisode de Modern Family. Celui-ci reste simple mais bon. Pas brillant mais suffisamment soigné pour que l’on entre dans cette saison 7 avec la banane.

Note : 7/10. En bref, retour réussi pour Modern Family.

Commenter cet article

vts 28/09/2015 11:08

Très drôle comme d'habitude j'en attendais ni plus ni moins