Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 1. Satellite of Love.

25 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scorpion

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 1. Satellite of Love.

Scorpion // Saison 2. Episode 1. Satellite of Love.


Quand on a bien rodé Scorpion, on comprend pourquoi cette série n’est pas si mauvaise et bête que ça. C’est le constat que j’ai fais à la fin de la première saison. Le début de la saison (voire une bonne partie de la saison 1) était catastrophique, il faut l’admettre mais dès que dans la seconde partie de la saison on comprend ce pourquoi Scorpion a été créée, on peut enfin passer de bons moments devant. Le premier épisode de cette saison 2 se devait d’introduire la nouvelle saison, de nouvelles intrigues et surtout garder la dynamique de la fin de la saison 1. Ce qui m’a toujours fait rire avec cette série ce sont les invraisemblance et cet épisode ne change pas trop la série de ce point de vue là. Au contraire. Dans ce nouvel épisode, nous allons avoir droit à une scène ultra dégueulasse pleine de fonds verts alors que Paige et Walter se retrouvent ensemble dans les airs afin de venir en aide au monde. Qui aurait l’idée de prendre une montgolfière afin de se rendre au plus près d’un satellite ? Certainement pas moi mais apparemment, Walter et la team Scorpion ont cette idée saugrenue et vont tout faire pour que cela fonctionne. C’est ridicule, surréaliste (et je suis certain irréalisable dans la réalité) mais peu importe, c’est la team Scorpion et elle est capable de tout.

Ce qui est drôle ce n’est donc pas vraiment le cas de la semaine qui n’est là que pour justifier la connerie de la série. Je serais vraiment déçu qu’ils ne cherchent pas à forcer un peu plus les traits tout de même mais je ne peux pas non plus trop en demander de la part de Scorpion. Cela reste une série assez sympathique, qui s’amuse, mais qui ne développe pas énormément de choses autour. Il y a certes les personnages mais l’on ne peut pas dire que cela soit fait de la façon la plus intelligente (et la plus subtile qu’il soit). Non ? C’est un reproche que j’ai souvent fait à la série l’an dernier mais cette année je vais être plus clément de ce point de vue là, surtout si elle continue de faire des trucs aussi surréalistes. Paige de son côté semble un peu mieux intégrée à l’univers de la série. L’an dernier elle était la serveuse qui ne servait pas à grand chose et qui avait un mioche sous le bras (qui s’avérait être assez souvent un boulet). Si Scorpion est une série surréaliste, elle est aussi capable de rester réaliste, notamment quand il s’agit de gérer les conséquences de ce qui s’est passé avec l’accident de Walter dans le dernier épisode de la saison 1. La série aurait très bien pu oublier les conséquences physiques sur le personnage mais non, elle inclus cela au récit et c’est une bonne nouvelle. Parfois il y a de gros accidents dans des séries de ce genre là et après une pause, le personnage (ou les) revient en pleine forme sans séquelles.

Pour une fois que l’une des scènes les moins réalistes tente de l’être. Accessoirement, elle gère aussi assez bien le traumatisme de chacun. Notamment dans la relation entre Walter et Paige. La scène finale de l’épisode avec Paige, à moitié dépressive, est intéressante et rappelle aussi que derrière Scorpion se cache peut-être un coeur avec l’envie de nous émouvoir. Je dis bien peut-être car l’on ne peut être sûr de rien dans cette série. L’an dernier, Scorpion était surtout une série avec une mère qui élève seule son fils et une équipe de geek gérée plus ou moins bien par le FBI. Maintenant c’est une série légèrement différente, beaucoup plus axée sur l’esprit d’équipe et la relation entre les personnages. Nous sommes donc moins dans cette ambiance de série médiocre que Scorpion pouvait être l’an dernier. Je ne suis pas le plus grand fan de l’aspect romantique de Scorpion. La relation entre Paige et Walter n’est clairement pas le genre de choses que je préfère mais cela peut malgré tout devenir quelque chose par la force des choses, en grande partie car les scénaristes de Scorpion peuvent encore nous surprendre (en tout cas, j’ai bien envie de le croire). Je me demande ce que nous réserve la suite de la saison mais je suis persuadé qu’elle a de belles choses à faire très prochainement…

Note : 5/10. En bref, une évolution sympathique.

Commenter cet article