Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 4. Episode 11.

8 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Switched at Birth

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 4. Episode 11.

Switched at Birth // Saison 4. Episode 11. To Repel Ghosts.


Dans ce nouvel épisode, la série ne voulait pas nous décevoir. Rater le retour de la série aurait été dommage c’est pourquoi il y a énormément de choses qui se passent dans cet épisode mais pas une grande évolution nous est proposée. Car si c’est sympathique, je trouve que cet épisode est assez dramatique. On sent que l’évolution va être difficile, notamment pour un personnage comme Bay qui n’arrive pas à se remettre de sa séparation d’avec Emmett. C’est aussi pour cela que toute cette histoire prend place au centre de l’épisode. Mais le moment le plus choquant de l’épisode c’est quand Regina a découvert la vérité au sujet d’Eric. Là aussi je ne m’attendais pas nécessairement à ce que les choses évoluent dans cette direction. Kathryn avait raison par rapport à Bay. Elle a besoin d’aller de l’avant et de sortir Emmett de sa tête. Ce n’est pas facile mais bon. Plutôt que de dormir toute la journée et de se morfondre, elle a besoin de changer un peu d’air et de canaliser toute la haine qu’elle peut avoir au fond d’elle-même. Le rêve où elle se retrouve entouré d’Emmett(s) était assez drôle mais rappel à quel point elle est complètement obsédée par Emmett. C’est terrible car Emmett est quelqu’un que j’aime bien mais Bay n’a jamais été aussi touché par sa rupture d’avec lui que maintenant. On a donc compris : Bay a le coeur brisé et rien ne semble pouvoir lui changer les idées.

Mais elle ne peut pas rester bloquée dans le passé. Surtout si sa relation avec Emmett n’est pas possible. Par ailleurs, Regina va apprendre des choses sur Eric. C’est une occasion de rappeler encore un peu plus que Switched at Birth est une série touchante. C’est une série qui aime beaucoup nous émouvoir ici et là autour des relations que chacun des personnages peuvent entrer dans des phases de dépression (ou d’émotions) assez fortes. Je ne m’attendais pas à voir Eric, aka Marcus, dans une photo d’homme recherché. Entendre les raisons pour lesquelles Eric a kidnappé Will était terrible. On ne peut pas lui en vouloir d’avoir voulu mettre son fils à l’abris. C’est sympathique de la part d’Eric mais le pauvre… Will a aussi décidé d’envoyer un mail à sa mère afin de lui dire où ils sont. Quand à la fin de l’épisode précédent on nous laissait penser qu’une histoire de grossesse pourrait évoluer dans cette seconde partie de saison, je pensais dans un premier temps que c’était Bay ou Daphne. Je déteste ce genre d’intrigues et c’est bien dommage. Mais heureusement que ce n’était que Lily. Au moins elle a un boulot et même si elle et Toby ne sont plus ensemble, il pourrait faire un bon père. C’est une bien meilleure nouvelle de voir Lily enceinte que Bay ou Daphne de toute façon.

Travis de son côté a du mal à nous intriguer et surtout à nous donner envie d’en voir plus de son histoire. C’est un bon ami. C’est tout. De toute façon, on n’en demande pas vraiment plus de sa part. La série continue de donner à Bay l’occasion de prouver qu’elle est en train de partir en vrille. Pourquoi pas, cela reste assez intéressant de changer un peu le personnage et de lui offrir une densité émotionnelle plus forte. Elle a déjà connu la colère et l’adolescence rebelle, il était temps qu’elle puisse aussi connaître le chagrin d’amour dans toute sa splendeur. Surtout qu’avec Emmett c’est vraiment une histoire d’amour maudite. A chaque fois qu’ils tentent de se mettre ensemble, c’est toujours un je t’aime moi non plus. C’est ça qui est terrible tout de même, d’autant plus que j’aime beaucoup ce qu’ils font ces personnages. Finalement, ce retour de Switched at Birth était assez sympathique dans son ensemble utilisant tous les personnages dans diverses intrigues. J’ai bien aimé l’évolution de l’histoire de Regina et je suppose que ce qui va faire aussi le succès de cette histoire c’est la discussion qu’elle partage avec Kathryn. Cette dernière a été d’un grand réconfort et c’est une excellente nouvelle.

Note : 6.5/10. En bref, retour réussi.

Commenter cet article