Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 2. Episodes 9 et 10.

2 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Last Ship

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 2. Episodes 9 et 10.

The Last Ship // Saison 2. Episodes 9 et 10. Uneasy Lies the Head / Friendly Fire.


Le Dr Rachel Scott est très en colère dans « Uneasy Lies the Head » et cela peut se comprendre dans un sens. Mais bon, Rachel avait aussi besoin de reprendre la place qu’elle doit avoir car dans une série sur une épidémie, elle est restée très discrète cette année (ce qui est assez dommage et problématique). A côté de ça, il y a aussi Niels. Là aussi la série tente de donner une place un peu plus importante au personnage. Ce dernier utilisait des ours en peluche infectés afin de diffuser le virus aux enfants. Il est tout de même quelqu’un de tordu. Mais c’est aussi peut-être ce qui rend la suite intéressante alors que les actions de Niels ont amené à la mort du Dr Hunter, un homme pour qui elle avait de l’admiration et à qui elle tenait. Tout cela n’a fait que lui donner l’occasion de justifier sa furie. Donc quand Rachel réalise qu’il y a une façon de faire en sorte que le vaccin soit aussi contagieux que le virus, elle ne peut s’empêcher de le faire. Le fait que la mort de Niels sont nécessaire n’a pas vraiment causé grand chose par la suite. Cette partie de l’épisode permet clairement de tempérer avec ce que l’on avait vu jusqu’à présent cette année et ce n’est pas plus mal. Rachel n’a jamais vraiment eu la place qu’elle méritait jusqu’à présent alors qu’elle est clairement essentielle à l’histoire de The Last Ship.

Surtout dans la partie médicale. Cependant, à côté nous avons Chandler et son équipage qui sont toujours en mission et en recherches. Ils vont alors tomber sur un groupe d’adolescents qui vivent d’eux même et qui ne sont pas très dociles. Enfin, jusqu’à ce qu’ils comprennent que Chandler et son équipage sont les gentils de l’histoire et qu’ils acceptent plus ou moins avec gré (plus ou moins) leur aide. Dans un sens, je pensais que cela allait rapidement tourner en L’île oubliée. Mais non, ce n’a finalement pas tourné au vinaigre comme j’aurais pu penser que cela allait devenir. Chandler va même créer des liens assez sympathique avec Ray Diaz, leur leader, qui voulait faire partie de l’équipage de Chandler plutôt qu’à faire partie des Immunes. La mort de Cody est une tragédie à côté de ça mais elle était là aussi nécessaire pour un groupe d’enfants qui pensait que tuer pourrait être cool. Les conseils très patriotiques et très américanistes de Chandler sont assez drôles et touchants sur la mort de Cody. Dans un sens il a raison, être un leader ce n’est pas être quelqu’un de parfait, c’est juste être capable de faire faire et d’emmener tout le monde de l’avant. On peut dire que cela est aussi très proche de la morale qu’il a fait au Président plus tôt cette année.

Mais cela voudrait dire que The Last Ship se répète ? Oui. Mais est-ce nouveau ? Non. Avec « Friendly Fire » les choses ne changent pas nécessairement mais cela permet encore une fois de rappeler que Rachel a un rôle important. Entre le génie de Sean Ramsey et les conséquences inattendues des actions de Rachel, cet épisode s’est achevé de façon très différente de ce que j’avais probablement imaginé au départ. Cet épisode a fait un assez bon boulot dans sa manière d’équilibrer les moments d’intrigues les plus forts, le développement des personnages et les scènes d’action. C’est clairement le genre de choses que j’apprécie dans une telle série et qui nous emmènent petit à petit vers le dernier épisode. Si j’ai été critique envers certains épisodes très centrés sur l’action au début de la saison, ici l’action sert à quelque chose et n’est pas fait dans le but de démontrer les moyens de l’armée américaine. Voilà comme l’action devait être faite dans la série. Rachel n’est pas épargnée dans cette fin de saison. On ne sait pas si ce qui va se passer avec elle aura les conséquences que cela a eu pour Quincy mais je pense que Chandler va tout faire pour transformer sa vie en véritable enfer. L’équipage est clairement de son côté même si elle n’était pas populaire et respectée pour tenter de trouver le vaccin, tout le monde déteste Niels.

Je pense que le pire pour Rachel sera la perte de la confiance et du respect de Chandler. Mais je demande à voir ce qui va se passer dans le double épisode final car je suis persuadé que The Last Ship n’a pas terminé avec toute cette histoire et que ce n’est que le début. Quand le Nathan James arrive à la Nouvelle Orléans, ils découvrent à quel point Sean Ramsey est quelqu’un d’intelligent. Sérieusement, cacher un sous marin de cette façon ? C’est assez bien trouvé. Quoi qu’il en soit, la série continue de faire bouger ses personnages et ses intrigues et au delà des grandes intrigues et leur développement, l’une de mes scènes préférées est clairement celle entre Burk et Bivas dans la salle de bain. Ce n’est pas une intrigue qui va faire avancer quoi que de soit dans l’histoire de la série mais j’ai trouvé ça assez fun. Finalement, The Last Ship continue de faire évoluer son histoire alors que les deux prochains épisodes vont devoir conclure la saison. Pas facile.

Note : 6/10. En bref, le divertissement reprend enfin le large après être trop longtemps resté à quai. 

Commenter cet article

4evaheroesf 22/09/2015 01:52

S02E09
Des ados dans cette série, mauvaise idée...
C'était plus intéressant de suivre le docteur et "truc zéro".^^

S02E10
Chandler qui fait son chieur et les hommes qui en rajoutent une couche...
Forcément, Chandler devait faire un exemple...
Malheureusement, quand ça concerne politique ou morale, TLS se ridiculise et devrait juste se cantonner à l'action.
Et déçu qu'il n'ait même pas été touché par une torpille.