Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 2. Episode 10.

15 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 2. Episode 10.

The Strain // Saison 2. Episode 10. The Assassin.


Après les belles tentatives de l’épisode précédent, il fallait que The Strain redevienne (ou devienne c’est au choix) bonne. Cet épisode, « The Assassin » est l’occasion de rappeler que dans cette coquille vide peut aussi parfois se cacher une bonne série. Je me demande pourquoi la série n’a pas tenté d’être comme ici tout au long de la saison, cela aurait été beaucoup plus intéressant. C’est ici un épisode palpitant que la série vient nous offrir, avec aucun moment laissé sur le côté. Peut-être est-ce le retour en grandes pompes de Lizzy Brocheré (qui avait disparue de la série sans que l’on ne s’en rende vraiment compte alors que son personnage était plein de potentiel). Ce qui fait aussi le succès de cet épisode, c’est qu’il sort du lot d’un point de vue de sa narration. La plupart des épisodes de cette saison 2 ont eu du mal à construire de vrais moments à cause des personnages et de leurs intrigues, qui ont toujours été pour la plupart assez ennuyeux. La série devait faire évoluer l’histoire d’Eph et de ses chasseurs de vampires, introduire de tout nouveaux personnages, tenter d’être en lien avec les livres, développer la mythologie et j’en passe. Cet épisode n’a pas le problème d’étirer les intrigues de la saison et de tenter de faire du remplissage. Non, ce que fait cet épisode est complètement différent.

Plutôt que de se concentrer sur la tentative d’assassinat d’Eph contre Palmer, la série préfère développer de façon ingénieuse tout le reste des personnages et notamment Palmer. Sans compter que la saison gagne ici en clarté, avec une vision beaucoup plus sereine des intrigues et des personnages. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de mauvaises surprises à attendre. Il y a aussi des intrigues qui viennent s’ajouter à l’intrigue globale de l’épisode. L’épisode développe tout une dose de tensions et d’énergie assez vivante au fil de l’épisode. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais c’est une excellente idée. Face à ce que je vois ici, je me rends compte que The Strain n’a pas fini de tout nous dire (même si je ne veux pas plus de 3 saisons encore une fois). La série s’offre aussi quelques enjeux intéressants, au centre même de l’action. Si la tentative d’assassinat est un échec cuisant, l’intérêt de l’épisode réside plus ou moins ailleurs. Mais ce dont je me rends compte également c’est que certaines scènes sont excellentes comme le raté d’Eph, touchant Coco plutôt que Palmer. Il y a quelque chose d’émotionnellement fort ici, d’autant plus que Coco va survivre bien entendu et probablement devenir quelque chose de légèrement différent par la suite (mais cela, on le verra dans les derniers épisodes de la saison je suppose).

C’est aussi l’occasion pour Eph et Dutch de devenir plus proche. La confrontation entre Palmer et Eph est un autre moment d’une allure légèrement différente, rappelant aussi que finalement cette série a fait des tas de choses différentes. Eph veut tellement la mort de Palmer que cela isole forcément le personnage, sa pensée, alors que c’était quelqu’un qui travaillait en groupe jusqu’à présent. Au delà du fait que c’est un épisode ultra divertissant, c’est aussi une occasion de construire petit à petit le dernier chapitre de la saison. Les choses bougent, les personnages évoluent et grandissent au travers des intrigues, donnant lieu à d’assez bonnes surprises tout au long des épisodes. The Strain a beau ne pas toujours être une bonne série, elle démontre avant tout ici qu’elle a de quoi faire sous le capot. Tout n’est pas forcément réussi mais ce n’est pas grave, il était temps que l’on décolle un peu et c’est épisode est une belle façon de le faire. J’ai également beaucoup aimé le retour de Coco. Lizzy Brocheré est une actrice sympathique, mais ici elle a cette aura qui parvient aussi à donner un coup de fouet à la saison et à l’épisode. Une très bonne nouvelle en somme. En associant cet épisode avec le précédent, il est difficile de trop en vouloir à The Strain.

Note : 7.5/10. En bref, la saison décolle enfin.

Commenter cet article