Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 2. Episode 9.

7 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 2. Episode 9.

The Strain // Saison 2. Episode 9. The Battle of Red Hook.


La saison 2 avait besoin d’un épisode comme « The Battle of Red Hook » dans le sens où cet épisode permet de rappeler qu’il y a une certaine forme d’urgence afin de trouver un vaccin contre le virus vampirique qui est en train de ronger les populations. Par ailleurs, cet épisode délivre aussi l’une des scènes d’attaque de vampires les plus impressionnante de la saison. Mais cela ne veut pas pour autant dire que cet épisode va résoudre tous les problèmes de la série et de la saison. Le tout reste encore un peu médiocre dans son ensemble, en grande partie à cause d’une mécanique qui a énormément de mal à surprendre et de personnages qui ne savent pas nécessairement pour aller. La série semble donc bien souvent errer. Dommage. Mais pour en revenir à cet épisode, ce qui est assez frustrant c’est le fait qu’elle ne sache pas vraiment comment s’y prendre pour faire évoluer sa narration. Il n’y a rien de neuf de ce point de vue là mais justement, cet épisode utilise l’absence de certains personnages afin de créer quelque chose de plus efficace en termes d’action mais aussi en termes d’émotions dans le sens où cet épisode est peut-être l’un des plus attachants de la saison. L’une des raisons pour lesquelles cet épisode fonctionne aussi bien par rapport aux quelques précédents c’est la précédente d’Eichorst. Je trouve ce personnage fascinant et son histoire l’est tout autant.

Pas seulement car il est à la recherche de Lumen, mais aussi car il y a quelque chose de brillant chez ce personnage que la série parvient à utiliser de façon intelligente. Il en va de même de la présence de Kelly. Mais au là de tout ça, ce qui est intéressant c’est le fait que ces personnages savent très bien ce qu’est The Strain et ce dont elle doit être faite. La scène de l’épisode précédent où Eichorst apprenait à Kelly à être beaucoup plus humaine était l’une des meilleures scènes de l’épisode et accessoirement de la saison. C’était étrange, un peu terrifiant, etc. comme The Strain doit être constamment (ou presque). Cet épisode va donner un peu plus à ces personnages histoire de rappeler que cette série sait justement briller de ce point de vue là. Cet épisode joue de façon intelligente avec les personnages, ce qu’ils peuvent raconter et accessoirement l’action que cela peut délivrer. Il y a des moments de tension assez efficaces, très différents de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent dans cette série et ce n’est pas plus mal. The Strain parvient donc à sortir un peu de son cheminement assez prévisible afin de faire quelque chose de légèrement plus intelligent et ce n’est pas plus mal. Ce qui fait vraiment le succès de cet épisode et peut-être aussi ce qui lui permet d’être à la hauteur c’est la façon dont la bataille entre les strigoi et les humains apporte un petit plus.

La scène de bataille est particulièrement fun à voir et permet aussi de placer petit à petit la suite de la série. C’est représentatif aussi de ce côté un peu politico-complexe que The Strain tente d’explorer à certains moments. Quand la narration de la série n’est pas complètement perdue au milieu de tout un tas d’intrigues (souvent ennuyeuses), alors elle peut enfin se concentrer sur la mythologie et donner de quoi mordre au téléspectateur. Cet épisode le fait de façon intelligente par rapport aux autres épisodes et équilibre donc un peu mieux les choses. Le fait est que l’on prend donc beaucoup plus de plaisir à suivre un épisode comme celui-ci, qu’un autre épisode de The Strain. Cet épisode se transforme en grande bataille, un peu comme Resident Evil ou d’autres peuvent faire par moment sans pour autant qu’il y ait le même sentiment de grandeur. Mais ça aussi c’est le problème de ce genre de séries. Finalement, ce nouvel épisode de The Strain démontre une fois de plus à quel point la série a du potentiel et sait très bien maîtriser son univers quand elle ne veut (et quand elle le veut uniquement). Rien de bien surprenant non plus ou de brillant, mais juste un épisode qui parvient à sortir un peu de la mécanique rouillée des précédents épisodes qui donnaient l’impression que The Strain était en train de s’endormir petit à petit pour ne jamais se réveiller.

Note : 6.5/10. En bref, pour une fois que l’on ne s’ennuie pas dans cette série…

Commenter cet article

Fury-road 11/09/2015 06:13

Je ne suis pas tout-à fait d'accord avec toi au sujet de la bataille. Je parle de la vraie, où strigoï et humains en viennent au corps à corps. Non seulement, la scène ne dure pas plus d'une minute, mais elle se termine trop vite, et rend le titre totalement mensonger. Le pire, c'est que tous les humains qui ont été tués ou contaminés par les vampires disparaissent tout simplement de la narration (en quelques secondes, on voit des dizaines de gens se faire bouffer, où sont passées leurs corps ensuite ???). Je n'ai pas aimé la fin, parce qu'elle omet totalement ce détail, comme pour ne pas assombrir le joli discours finale de la brave combattante/politicienne.
Pour ma part, je trouve la 2conde saison décevante part rapport à la 1ère. Mais attendons la suite...

delromainzika 13/09/2015 21:51

Ah mais je suis tout aussi déçu de la saison 2 :)

delromainzika 13/09/2015 21:51

Ah ma

PINKMAN 07/09/2015 19:08

Vous avez oublier de parler du superbe générique (fait par une français), l'intro est magnifique.

Sinon je suis d'accord avec vous...la série aurait du avoir que 3 saisons....5 me parait trop !!!