Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Zoo. Saison 1. Episodes 10, 11 et 12.

9 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Zoo

Critiques Séries : Zoo. Saison 1. Episodes 10, 11 et 12.

Zoo // Saison 1. Episodes 10, 11 et 12. Emotional Contagion / Bats, Shoots and Leaves / Wild Things.


On se prépare petit à petit à la fin de la saison (de la série ?) et Zoo continue de nous montrer ses faiblesses en plus de nous faire voir qu’elle sait très bien s’y prendre d’un point de vue de l’action qu’elle met en place. Le problème perpétuel de Zoo c’est que la série a énormément de mal à aller au delà de ses séquences les plus efficaces. L’épisode 10, « Emotional Contagion » est une occasion de rappeler encore une fois le sujet même de la série partagé avec quelques scènes d’action. Mais « electroporator » est probablement le mot de la semaine. Mais je dois avouer que c’était un peu tordu. Mais Zoo est une série tordu depuis un sacré bout de temps de toute façon. Toutes les réponses sont elles à Clearwater en Floride ? On ne sait pas vraiment mais il y a toujours des problèmes dans la façon de structurer les révélations. La série a énormément de mal à donner à chacun de ses personnages quelque chose de véritablement intéressant à faire. Les théories de Mitch et le personnage de Mitch c’est toujours ce qu’il y a de plus important. La série a beau donner de l’importance aux autres, je ne suis pas vraiment heureux de voir Mitch être laissé de côté. C’est lui le héros de la série pour moi.

Chloe, Jackson, Ray, etc. ce sont des personnages qui fonctionnent assez bien dans leur ensemble. Mais uniquement quand la série fait d’eux un vrai groupe. La série a besoin de ça, de structurer son histoire autour d’un groupe de personnage. L’esprit d’équipe a véritablement sauvé la série au début de la saison. Si depuis quelques épisodes l’ensemble des personnages est un peu plus explosé (ce qui est bête), la série garde malgré tout un certain sens de la structure qui me plaît énormément malgré tout. Avec les deux épisodes suivants, diffusés l’un à la suite de l’autre, je me demande ce que CBS a voulu faire. En effet, coupler les deux épisodes avant le season finale (qui arrive la semaine prochaine) c’est un peu étrange. D’autant plus que ces deux épisodes ont beau fonctionner l’un à la suite de l’autre comme un film, j’ai peur aussi que cela nous sorte un peu du reste. La Zoo Crew est prête à soigner les animaux et à sauver l’humanité d’une extinction certaine. C’est quelque chose dont on parle depuis un sacré bout de temps mais Zoo, étant donné qu’elle doit étirer les intrigues d’un livre, elle ne peut pas tout dire d’un coup d’un seul. C’est le problème d’adapter un livre en série, de savoir comment boucher les trous jusqu’au moment de la révélation.

Par rapport au livre (qui est déjà très médiocre), Zoo n’apporte pas grand chose de neuf, si ce n’est le fait qu’elle étire encore et encore des choses que l’on a déjà vu. Abraham continue d’être le mec qui est là pour nous amuser et nous détendre. Ray continue de son côté d’être ennuyeux à souhait. Je sais bien que Zoo veut nous faire apprécier l’ensemble en donnant de la place à tous les personnages sauf que là aussi, il y a tellement de personnages que j’ai l’impression qu’ils sont dépassés par la largeur du casting. Il y a donc Evan Lee Hartley (on a eu quelques épisodes centrés sur ce personnage, on a cru qu’il serait le grand méchant et puis finalement ce n’est pas totalement le cas, la série errant vers d’autres horizons). Puis nous avons l’Agent Shaffer. J’aime beaucoup ce dernier même si Zoo a énormément de mal à en faire un vrai méchant car il y a tellement de méchants potentiels que du coup on s’ennui terriblement. Et puis d’un coup la série décide de le tuer. La Zoo Crew est tout de même capable de faire quelque chose d’important. Enfin, nous avons Brannigan, un autre méchant. Il veut se venger de la Zoo Crew pour avoir tué Shaffer et refuse de croire que Shaffer ait pu être un méchant. Après les avoir suivi dans tout le pays, arrêté Chloé, Brannigan a facilement été tué.

Franchement, j’ai énormément de mal à voir quelque chose de très équilibré dans l’univers de Zoo. La série n’a pas fait grand chose de nouveau. Je pense que la série est en train petit à petit de conclure sa première saison et l’épisode 12 est presque une conclusion de la saison avec une ouverture sur une saison 2. Le prochain épisode va être très décisif sur le sujet.

Note : 5/10, 4.5/10 et 4.5/10. En bref, la série semble se conclure mais elle passe tellement d’une chose à l’autre qu’il est difficile de voir où est-ce que cela peut bien aller réellement.

Commenter cet article

Zoé 12/09/2015 23:01

Cette série est une gigantesque arnaque. Son concept ultra-vendeur (les animaux de la terre se révoltent contre les humains) n’est en fait qu’un leurre, destiné à nous appâter, nous les spectateurs/consommateurs. Les quelques premiers épisodes étaient prometteurs (quoique pas exceptionnels non-plus) mais au fil des diffusions, on a réalisé que cette série ne ferait qu’effleurer son sujet.

Je viens de voir le double épisode 11 et 12, qui se passe en Afrique et qui relate en même temps les mésaventures de Chloé restée aux Us. Nom de dieu, mais quelle indécence. Les africains sont représentés comme les vieux stéréotypes des films pro-coloniaux du siècle dernier. Les black d’Afrique pour les showrunners de la série, ce sont soit des miliciens violeurs, soit des réfugiés apeurés, soit des mômes qui chialent et qui attendent bêtement que les gentils héros blancs viennent les sauver. La vision qu’ils donnent des africains est extrêmement insultante, voir même ouvertement raciste. Quand au sort de Chloé, sans commentaire. Digne de Plus belle la vie. Lamentable et pas crédible.

Jamais les gens de la télé ricaine n’auraient laissé une série dénoncer ouvertement l’exploitation animale (coupure publicitaire oblige, difficile de vendre ensuite du saucisson ou du poisson pané aux spectateurs). Les industriels du divertissement sont en collaboration avec l’industrie agro-alimentaire : logique qu’ils n’abordent absolument pas le sujet de la maltraitance animale. Cette série est une arnaque putassière. La preuve, TF1 a acheté les droits de diffusion.