Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Labyrinthe 2 - La Terre Brûlée (2015)

14 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Le Labyrinthe 2 - La Terre Brûlée (2015)

Le Labyrinthe 2 - La Terre Brûlée // De Wes Ball. Avec Dylan O’Brian et Ki Hong Lee.


Le premier volet de la saga Le Labyrinthe n’était pas une très grande réussite. C’était même souvent ennuyeux et étrangement mal recopié de tous les films dystopiques pour adolescents qui fleurissent depuis quelques années maintenant sur le grand écran. Adapté du second roman de James Dasher, « Scorch Trials » ou « La Terre Brûlée » en France, ce nouvel opus des aventures de Thomas et cie manque à ses obligations d’être beaucoup plus palpitant que le premier volet. Le problème de ce second volet, c’est probablement que le livre dont il est adapté est encore moins mystérieux et passionnant que le premier. Le premier avait au moins l’originalité de nous offrir un twist. Ici, il n’y en a aucun alors que tout ce que l’on croise est forcément lié à WICKED ou à quelque chose d’hypocrite de la part d’untel ou d’unetelle. Là où le film réussi cependant c’est dans son introduction. C’est rythmé et le message est clair : on veut nous donner envie de comprendre ce qui se cache derrière tous les mystères qui rodent dans les couloirs la nuit. Si seulement Le Labyrinthe 2 n’avait pas déjà tout raconté dans la bande annonce. Ah oui, car oups, la bande annonce révèle l’un des twists du film (qui arrive à peu près à 30 minutes).

Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

Puis une fois que le film plonge dans la terre brulée à proprement parler, Le Labyrinthe 2 se transforme en téléfilm Syfy aux monstres ridicules et à la narration ultra ronronnante. J’ai eu l’impression par moment de voir un épisode de Z Nation mais sans le côté un peu cool qui va avec. Wes Ball, déjà à l’origine du raté du premier volet, n’a pas vraiment fait ses classes entre temps. Il manque quelque chose à sa mise en scène qui aurait pu faire rutiler ce film autrement que par cette volonté de jouer sur les visuels pas toujours très beaux de la terre « brûlée », ensablée. J’en suis quand même venu à me demander si au fond le problème de Le Labyrinthe 2 n’est pas le livre duquel il est adapté. Après tout, le livre est peut-être très mauvais lui aussi et le film n’a fait que tenter de l’améliorer. Cette seconde solution me parait assez plausible, d’autant plus que la seconde partie du film n’a véritablement rien à nous raconter. C’est pour cela qu’il tente ainsi d’enchaîner quelques scènes d’action pour réveiller un spectateur qui commence déjà à s’endormir au bout de 45 minutes de film. Le film oublie également ici les personnages, devenant des machins amorphes, sans les émotions que le premier volet avait au moins le mérite de tenter de faire passer.

Car dans le premier film il y avait de vrais enjeux de survie. Là, la survie passe au second plan alors que le but est de courir vers la montagne, fuir un orage (même si bon, on peut se prendre un éclair et être juste sonné…). Je suis certain que Le Labyrinthe 2 aura ses fans mais je me demande vraiment comment ils ont pu foirer autant le second volet. Le premier avait des défauts mais je ne pense pas qu’il en avait autant. Parfois, il y a aussi des attaques de « zombies » et là aussi c’est la pauvresse du récit qui en prend un coup. Il n’y a rien de bien passionnant derrière le virus, derrière WICKED et plus on en apprend sur cette grande organisation, plus Le Labyrinthe 2 ressemble à un écran de fumée qui cache la misère avec quelques effets de style et des scènes d’action qui font boum boum boum. Rien de plus. Dommage car je pense que l’univers de base de Le Labyrinthe est suffisamment riche pour en faire quelque chose d’autre qu’un film anecdotique qui donne plus envie de fuir que de véritablement s’investir. Le troisième volet arrivera l’année prochaine au cinéma si mes informations sont bonnes. J’ai hâte de voir ce qu’ils vont bien pouvoir foirer encore….

Note : 2/10. En bref, un film qui démarrait correctement et puis qui devient un mastodonte d’ennui, de ridicule et de cache misère.

Commenter cet article

lol 25/10/2015 12:33

moi j'ai bien aimé

shibo27 15/10/2015 22:01

Ce second film n'a plus rien à voir avec les romans. Dans le livre, on se concentre davantage sur les persos. Les brulés ne sont pas des "zombies". Et comme dans le 1er, on a un twist à la fin car il devrait normalement s'agir de la 2nd épreuve. Ici, il ne reste qu'un film d'action aux beaux effets spéciaux.
Mais ça se laisse quand même regarder.

rachidus 14/10/2015 19:49

Je devais aller le voir dimanche avec mes filles j'abandonne l'idée...

4evaheroesf 14/10/2015 17:31

Je vais être direct, l'histoire est inintéressante et les personnages sont vides (Teresa et Newt).
Heureusement, il y a de nouveaux décors, ça bouge, ça voyage, il y a de l'action.
Bref, c'est pas extraordinaire mais ça se laisse regarder.

vts 14/10/2015 17:27

Pour avoir été le voir au cinéma, c'est vraiment nul !! Franchement le premier je l'ai trouvé plutôt pas mal mais alors lui 0/10 ! et encore je voudrais mettre -5/10 .. En plus les acteurs surjouent et le scénario est à chier
ps: je n'ai jamais lu les livres