Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Pan (2015)

23 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Pan (2015)

Pan // De Joe Wright. Avec Levi Miller, Hugh Jackman et Garrett Hedlund.


Joe Wright, abonné aux grandes fresques sentimentales (Anna Karenine, Orgueil et Préjugés) s’offre ici un délire de gosses tout de fonds verts vêtus. Visuellement, c’est sacrément laid la plupart du temps et pas vraiment aidé par un scénario alambiqué qui part constamment dans tous les sens. Le but est de nous raconter un prequel, à la construction du héros Peter Pan et accessoirement sa relation avec James Crochet. Sauf que le résultat est très différent de ce que j’avais espéré. Vendu par le studio qui a fait Harry Potter, je m’attendais au moins à en prendre plein les mirettes, sauf que visuellement c’est une véritablement agression dont on ne ressent pas totalement serein. Les quelques fulgurances visuelles du film manquent donc à l’appel malgré des tas de tentatives. Pan était probablement trop ambitieux par rapport à ce qu’il pouvait véritablement faire. J’apprécie tout de même certaines digressions amusantes comme cette scène où tous les mineurs reprennent en coeur « Smell Like Teen Spirit » de Nirvana. Un anachronisme des plus délirant qui permet à un Hugh Jackman en roue libre de nous amuser jusqu’à plus soif. Justement, Hugh Jackman est l’un des soleils de Pan, sortant le film de son côté le plus dramatique. Musicalement, Pan pourrait bien être une comédie musicale qui ne s’assume malheureusement pas. Jason Funchs, déjà à l’origine du scénario de L’âge de glace 4 et accessoirement de Big Thunder (un projet de série adapté de l’attraction du même nom, jamais commandé par ABC).

Proposant un nouveau regard sur l'origine des personnages légendaires créés par J.M. Barrie, le film s'attache à l'histoire d'un orphelin enlevé au Pays Imaginaire. Là-bas, il vivra une aventure palpitante et bravera maints dangers, tout en découvrant son destin : devenir le héros connu dans le monde entier sous le nom de Peter Pan.

Grande attente de cette fin d’année, j’espérais retrouver l’émerveillement que j’ai vécu face à Peter Pan ou encore Hook quand j’étais plus jeunes, reprenant la légende de Pan. Mais le résultat est plus que décevant. Notamment dans la relation entre Pan et Hook qui est développée de façon très étrange, jamais sous le meilleur angle. Pan donne l’impression qu’il veut jouer sur plusieurs registres totalement différents. Ce qu’il y a aussi de problématique avec ce film c’est qu’il renie une grande partie de l’histoire de Peter Pan, du livre et même des oeuvres que l’on connait déjà. Une relecture n’est jamais mauvaise mais j’aurais au moins aimé que cela soit réussi et pas aussi ennuyeux. Car de ce point de vue là, on dirait que Pan s’est inspiré de ce qui se fait de plus mauvais dans les films pour enfants. Je doute même que les enfants soient pleinement satisfaits de ce film qui leur est destiné (je conseille aux parents de préférer investir dans le Blu-Ray de Hook ou de Peter Pan afin de leur faire découvrir la vraie et belle histoire du héros) quand on voit dans la salle des enfants demander à leur mère « ça finit quand » ou leur dire « je m’ennuie Maman ». C’est bien la preuve que même les enfants ne trouvent pas du tout chaussure à leur pied au milieu de cette esbroufe visuellement aux fonts verts dégueulasses.

La débauche de moyens visuels se ressent mais sous l’angle d’un épisode de Once Upon a Time (qui a au moins le mérite d’avoir fait une relecture intéressante du mythe de Peter Pan et pas quelque chose d’aussi clinique et stérile que cette adaptation là). Crochet par exemple est un bon personnage mais l’acteur n’est pas aidé par le script. Garrett Hedlund (Invincible, Tron) est d’ailleurs convaincant mais ce n’est pas suffisant non plus. L’aventure est donc souvent longue à la détente, préférant les scènes visuellement ridicules aux dialogues qui auraient pu être plus intelligents et soignés. Car même les enfants ne sont pas crétins et capables de comprendre un tel film (qui à mon humble avis prend l’histoire de Peter Pan sous le mauvais angle). Le truc le plus embarrassant là dedans c’est probablement la 3D qui vient s’agglutiner sur l’écran en donnant bien souvent l’impression d’enlaidir encore un peu plus ce qui est déjà dramatique. Du coup, on concentrant tous ses efforts sur le visuel (qui n’est même pas réussi) plutôt que sur le scénario et la beauté de l’histoire de Peter Pan, le film erre et tombe dans le manque cruel d’équilibre entre tout ce que ce film a à offrir. Pourtant, il y a des idées, aussi originales soit-elles (notamment le début du film à l’orphelinat) mais Pan ne trouve jamais son rythme. Dommage.

Note : 2.5/10. En bref, un pied de nez à la belle histoire de Peter Pan et aux oeuvres que l’on connait déjà. S’il y a des idées originales et intéressantes, elles ne sont jamais utilisées à bon escient.

Commenter cet article