Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 1.

8 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 1.

Arrow // Saison 4. Episode 1. Green Arrow.


Alors que la saison 3 de Arrow était souvent décevante, le but de cette année est de remettre les choses sur de bonnes bases et d’éviter de retomber encore une fois dans les travers de la série. Arrow ou plutôt Oliver est quelqu’un qui est parfait pour combattre le crime et inspirer les gens de la ville qu’il protège. C’est aussi ce qui fait de l’ouverture de cet épisode quelque chose de véritablement fort. La relation entre Oliver et Felicity est importante dans cette série et ils font ici quelque chose d’assez mignon, jusqu’à couper la demande en mariage d’Oliver au dernier moment car des criminels sont en train d’agir à Starling City et qu’il faut donner à la ville un nouvel héros. Car c’est ce dont la ville à besoin. Cela ne vous rappelle pas ce qui avait été fait avec The Dark Knight Rises. Après la disparition de Batman, le fait que plus personne ne veut entendre parler de lui, il va devoir revenir, contre la volonté des gens afin de les sauver et d’être leur héros à nouveau. Cet épisode cherche aussi à donner un nouveau souffle à son héros, passé de The Hood à Arrow et maintenant à « Green Arrow ». Il était temps que la série fasse la véritable connexion avec le vrai nom du personnage. Je pense qu’en saison 4 c’est le bon moment. De toute façon, cet épisode fonctionne non seulement pour la façon dont Oliver revient sur le devant de la scène mais pas seulement.

Il y a aussi tout un tas d’autres choses que cet épisode parvient à mettre en scène de façon assez intelligente. Si Oliver a tenté uniquement de se sauver lui-même (presque égoïstement) en quittant le costume de super-héros ce n’est pas une justification suffisamment bonne. Ce premier épisode permet aussi de lancer de nouveaux enjeux pour la série, d’apposer de nouvelles idées autour des personnages et surtout de questionner la place d’un héros. Tout le monde en peut pas faire ce que Oliver fait tous les soirs. Les discussions entre Felicity et Oliver sont toujours pleines de surprises et d’intelligente. Notamment quand Felicity tente de convaincre Oliver par rapport au fait que sauver des gens, travailler dans la Team Arrow, etc. lui manque. Je suppose qu’il y a une vraie adrénaline là dedans que l’on ne peut pas retrouver ailleurs. Oliver voit les choses de façon légèrement différente et c’est aussi pour cela que la confrontation est intéressante. L’introduction de Mirakuru permettait à Arrow de nous offrir de nouvelles perspectives, tout aussi intéressantes elles aussi mais si la saison précédente avait pas mal de choses à nous raconter avec Ra’s al Ghul, cela n’a jamais vraiment su être aussi pertinent que prévu.

Cette saison est différente, ne serait-ce que pour l’introduction de Damien Darhk incarné par Neal McDonough (Desperate Housewives). J’aime beaucoup cet acteur et le méchant qu’il a incarné dans d’autres séries comme Justified avant Arrow a toujours été soigné. On retrouve d’ailleurs un peu de Robert Quarles (son personnage dans Justified) ici et son côté psychotique. On retrouve donc aussi un peu de ce qu’était John Barrowman pour la série lors de la première saison mais son histoire personne est aussi très différente. Le personnage ne veut pas raconter les mêmes choses que ce que l’on a déjà pu voir par le passé dans cette série. J’aime bien le fait que Oliver apporte une toute nouvelle énergie à la série cette année de par son besoin de vivre une vie normale. Quoi qu’il en soit, ce premier épisode de la saison 4 est une introduction prometteuse pour la suite de la série. Peut-être aussi une nouvelle ère pour l’univers du personnage. La série est à nouveau celle qui permet de remettre sur le devant de la scène la tête d’Oliver de sauver Starling City. Il va alors tenter de reconstruire son équipe, faire face à Darhk (et la fin de l’épisode avec ce dernier et Lance m’a beaucoup surpris car je ne m’attendais pas du tout à quelque chose de ce genre là). Finalement, Arrow pourrait bien vivre une toute nouvelle jeunesse.

Note : 8/10. En bref, solide entrée en matière.

Commenter cet article

4evaheroesf 08/10/2015 20:28

Point positif
La Team Diggle.

Points négatifs
- Le casque de Diggle.
- Les flashbacks.
- Oliver a encore des secrets.
- Certains combats.
- Felicity qui veut retourner à la vie de héros.

Je n'arrive pas à prendre Neal McDonough (Damien Darkh) au sérieux.

Bilan : un retour assez moyen.

delromainzika est nul comme critique... 08/10/2015 14:50

Toujours aussi mauvais en orthographe et en langue française...
Pitié... Pitié mon pote, relis toi quand tu postes tes "critiques" !!! C'est parfois très très difficile à décrypter... Donc fais un effort, s'il te plait !!!!!

delromainzika 16/10/2015 23:12

Je pense que vous vous épuiserez avant moi...

Gregh 08/10/2015 16:08

Toi aussi, relis-toi ! Il y a un trait d'union entre "Relis" et "toi".