Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 3.

23 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 3.

Arrow // Saison 4. Episode 3. Restoration.


Malcolm Merlyn est de retour, sous les traits du nouveau Ra’s Al Ghul bien entendu. Mais si ce dernier est de retour, ce n’est pas vraiment le plus important. En effet, cet épisode se concentre avant tout sur Diggle et Oliver, qui doivent de nouveau développer leur relation. Le besoin de ramener Sara à la vie est quelque chose de logique et d’inévitable. Mais ce que la série doit développer c’est également toute l’histoire de Diggle et Oliver. Cela fait un sacré bout de temps que la série ne s’était pas concentré là dessus. Cet épisode a donc en partie pour but d’installer petit à petit le spin off, Legends of Tomorrow dans lequel Sara sera bel et bien vivante. Je suppose donc que ce n’est qu’une question d’épisodes avant qu’elle revienne. Si je trouve cela ambitieux, je me demande comment cela va être fait. Si Arrow amène mal les choses, j’ai peur que cela ne soit pas aussi réussi que prévu. Thea et Laurel, une fois à Nanda Parbat, demandent donc à Malcolm d’utiliser le Lazarus Pit, tout cela pour Sara. Je me demande cependant comment Arrow va relier le tout et comment Sara va revenir sur le devant de la scène. L’intérêt ici n’est peut-être pas vraiment celui de Sara. Je pense que c’est plutôt Thea dont l’histoire prend une forme assez intéressante.

Notamment du point de vue de son père. On sait très bien que le Lazarus Pit fonctionne puisqu’elle en est ressortie sans problème. Le Lazarus Pit me donne l’impression de voir un épisode de Lost. Cela peut vous apparaître comme étrange, mais l’introduction de cet élément le plus fantastique est une aubaine pour développer l’univers de la série. Mais c’est intéressant car Thea est là pour nous dire que ressortir du Lazarus Pit ne veut pas dire que l’on retourne à la fin la fleur au bout du fusil. Sara n’aura donc pas une vie si facile que ça. En parallèle, l’épisode se charge de redonner à Damien Darhk les armes pour que le personnage continue d’être à la hauteur des attentes créées par les deux premiers épisodes. Son organisation criminelle est une opportunité riche en trouvailles mais il faut aussi que la série aille un peu plus loin. D’un autre côté, H.I.V.E ce n’est pas que Darhk, tentant de démontrer que les menaces de cette saison vont bien au delà d’un seul moment. C’est peut-être justement l’une des meilleures idées de cette saison, que de nous dire que finalement la saison a plus à raconter qu’elle ne semble bien vouloir le dire.

H.I.V.E est donc une menace bien plus importante que l’on n’a pu le comprendre au premier abord. C’est une belle aubaine pour que Arrow puisse aller un peu au delà de ses prémices. Diggle et Oliver retrouvent donc leur duo pour combattre cette organisation. La série parvient à rassembler les personnages de façon intelligente, autour d’un sujet intéressant, lié à l’histoire de cette saison. Ce sont des retrouvailles logiques, qui ne sont donc pas du tout forcées (et je pense que c’est pile poil ce que l’on pouvait attendre de la part de Arrow). Je pense aussi que la réussite de cette partie de l’épisode, c’est uniquement grâce à la dynamique retrouvée entre les deux personnages. En tout cas, cet épisode sans être brillant, est assez sympathique dans son ensemble. C’est un épisode de transition qui n’est pas si mal que ça et qui nous permet de foncer dans de nouvelles directions. Les opportunités de la suite de la saison sont sacrément bien fichues, c’est tout ce que je pouvais attendre. Avec l’introduction d’intrigues pour la suite de la saison, la série prépare le terrain. Mais le terrain est préparé de façon efficace, sans temps mort.

Note : 7.5/10. En bref, une transition bienvenue et réussie.

Commenter cet article