Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 4.

29 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 4.

Arrow // Saison 4. Episode 4. Beyond Redemption.


Cette semaine, notre Team Arrow est introduite à son nouveau sous-sol super cool plein de gadgets super cool et une penderie pour les costumes tout aussi cool. Je dois avouer que le moment où Oliver révèle cet endroit aux autres est un moment assez drôle, qui survient en plus de ça à un moment assez étonnant : celui où Oliver révèle qu’il va se présenter pour devenir Maire de Starling City. Sincèrement, c’est peut-être bien une excellente idée d’autant plus que cela va permettre au héros de confronter probablement Damien Darhk alors que ce dernier a créé une alliance avec Papa Lance et que Oliver a dans sa poche la fille de Papa Lance : Laurel. Et accessoirement, probablement Sara qui est maintenant belle et bien de retour à la vie. C’est parfois un peu difficile de tout avaler dans cette série mais j’aime bien ce qu’elle construit petit à petit cette année. Cette saison revient à ce que la série pouvait faire de bien lors de ses deux premières saisons. Je pense notamment aux flashbacks qui m’ont toujours rendu curieux. Si ceux de la saison 3 étaient parfois confus, je trouve ceux de cette année beaucoup plus représentatif de la personnalité d’Oliver et de ce que cela peut aussi impliquer pour la suite de la saison. Lance est cependant le personnage que j’ai le plus de mal à cerner.

En s’associant à Darhk il trahit tout le monde et c’est probablement la trahison la plus impressionnante que l’on ait pu voir depuis le début de la série. Tout cela alors que Lance est sensé être un peu le symbole de la justice, comme Gordon dans Batman par exemple. Ce sont des personnages qui sont sensés rester droit dans leurs baskets. La mort de sa fille l’an dernier l’a forcément brisé, ce qui l’avait conduit à mener une sorte de chasse aux sorcières. Il remettait logiquement la faute de la mort de sa fille sur la Team Arrow qui aurait dû la protéger. Et caetera, Et caetera. En sachant tout cela, ça a du sens que Lance est à la place qu’il a actuellement, entre la Team Arrow et quelque chose qui semble vouloir la détruire. De plus, quand je comparais Lance à Gordon, je pense que Lance n’a jamais eu la relation que Gordon a développé avec Batman par exemple. La relation de ces deux derniers est naturelle, forgée par les années (Gordon ayant été là durant l’enfance de Bruce Wayne). Quoi qu’il en soit, Lance est à une place intéressante et cet épisode cherche à lui redonner son attrait premier. Tout n’est pas simple mais justement, j’aime bien quand les choses sont compliquées. Surtout que Arrow ne complique pas les choses de trop, tout étant géré de façon assez sympathique dans le but de confronter les relations entre les personnages.

Cet épisode est donc celui où Sara revient. Pas facile de faire revenir un personnage comme celui-ci, et surtout de nous l’expliquer de façon intelligente mais Sara est en train de réapprendre qui elle est, ce qui n’est pas si facile que ça au premier abord. La scène dans cette sorte de cave où elle est attachée est aussi riche en émotions que riche en rires qu’elle peut procurer. La confrontation entre Lance et Darhk, proposant d’en finir avec la vie de la nouvelle Sara est terrible. Darhk n’a pas totalement tord (et Thea a prévenu tout le monde) mais d’un autre côté, Sara est bien de retour. C’en suit une confrontation entre Lance et Oliver au sujet de la relation du premier avec Darhk. Les deux ont plus ou moins raison mais je dois avouer que j’ai un peu de mal à comprendre où est-ce que la série compte aller avec Lance désormais. Cet épisode, centré sur Papa Lance est une chose intéressante qui permet de voir que derrière l’homme, le badge, se cache aussi quelqu’un qui a été complètement brisé par ce qui s’est passé. Lance était l’un des symboles de la justice dans Arrow et maintenant, il est en train de tomber du côté obscure de la force. C’est une bonne chose que Lance trahisse la Team Arrow et qu’il soit découvert aussi tôt dans la saison. Cela va permettre de faire évoluer les choses un peu plus rapidement par la suite.

Impliquer Lance dans l’organisation de Darhk sous couverture est une façon d’impliquer un peu mieux Lance dans l’histoire de la saison, comme jamais auparavant dans la série. Tout s’enchaîne à la fin de l’épisode de façon assez simpliste. J’ai par ailleurs hâte de voir John Constantine (oui, le Constantine de la série que NBC a annulé l’an dernier et que The CW a voulu récupérer uniquement en guest dans Arrow). Cela va permettre à Arrow de démontrer une fois de plus sa capacité à confronter les univers. Cette idée de cross-over entre Constantine et Arrow est assez bonne mine de rien car je crois que c’est le premier cross-over qui se fait entre network après que l’une des deux séries ait été annulée.

Note : 9/10. En bref, jouissif avec quelques moments plus touchants. Papa Lance est finalement un bon fer à battre dans cette série.

Commenter cet article

Laurent Fendom 30/10/2015 11:58

Le seul point positif est le face a face sinon, Lorel n'est pas crédible en justicière et Félicity prend trop de place dans l'épisode ! Elle parle trop vite et surtout elle parle trop ! Ce personnage n'existe d'ailleurs pas dans le comic , je suis triste quand je vois qu'il est omniprésent dans la série ! Malheureusement ce n'est pas sa tombe qu'on voit a la fin dans le flash back

4evaheroesf 29/10/2015 21:15

Point positif
Ollie et Lance.

Points négatifs
- Faut vraiment en finir avec Legends Of Tomorrow.
- Quand est-ce que Damian agit pour de bon ?

Bilan : ni bon ni mauvais.

Et si je me souviens bien des comics, Gordon n'a pas trop connu Bruce petit.
Sauf si tu parles de Gotham, ce qui n'a rien à voir, vu que Batman n'y est pas encore.^^

delromainzika 11/11/2015 13:58

Oui, je parle de Gotham ^^