Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 11. Episode 1.

4 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

Critiques Séries : Bones. Saison 11. Episode 1.

Bones // Saison 11. Episode 1. The Loyalty in the Lie.


Six mois plus tard…
C’est le temps qui s’est écoulé entre le final de la saison précédente et cet épisode et les choses ont changé entre Booth et Brennan, enfin… pas totalement non plus. Disons qu’en surface Bones a enfin donner une vie de rêve à nos deux héros, tout ce dont ils pouvaient rêver en somme. Le nouveau bébé est arrivé et le petit garçon est une façon de nous amuser avec Booth et Brennan lors de leurs petites scènes de couple aux débuts et fins d’épisodes. Brennan de son côté est restée à la maison avec les enfants et a même écrit deux nouveaux livres pendant que Booth travaillait en tant que freelance pour former à Quantico de futurs agents du FBI. De toute façon, on sait pertinemment quand Booth rejoint la porte et lance un regard vers Brennan, que l’on ne sait pas tout et qu’il y a encore des blessures à panser dans ce couple. J’aimerais bien que Bones cherche à parler de problèmes de couple mais en créant de vrais faces à faces, pas en restant la série molle et tendre qu’elle peut être par moment. Cela ne veut pas dire que Bones est incapable de surprendre avec ses bons sentiments mais franchement, le résultat est très différent de ce que j’avais imaginé.

Du point de vue de l’affaire de la semaine, rien de bien palpitant non plus. Le problème c’est que Bones a toujours du mal avec les épisodes de rentrée. La série n’est juste pas faite pour nous remettre dans le bain car elle prend peut-être un peu trop le côté premier épisode à coeur. Du coup, elle cherche à tout prix à mettre des trucs dedans plutôt que d’aller dans une continuité fluide. La saison dernière était une réussite (du point de vue de ce dont Bones est capable) pour la simple et bonne raison qu’elle ne savait pas forcément quoi faire. Brennan n’a de son côté touché. Ce n’est pas la première fois que cela arrive mais c’est assez rare pour être noté. Ce que j’ai apprécié dans cette partie de l’épisode c’est le fait qu’elle pense que son mari est mort, et la réaction est aussi tendre que pleine de tristesse. Elle aime Booth, elle l’aime à la folie et c’est le père de ses enfants après tout. De toute façon, Bones est parfois bonne quand il s’agit de gérer (et générer) des émotions mais elle ne force pas toujours les choses et le se dirige pas toujours dans la bonne direction. Par exemple, dans cet épisode ce n’était pas nécessaire d’appuyer autant là dessus si c’est pour nous jouer la carte du cas de la semaine à côté.

Brennan - « You told me my husband was dead. Angry doesn't begin to cover it.  »

Sa colère face à Arastoo est compréhensible. Imaginez on vous annonce que votre femme ou votre mari est mort ? Quelle serait votre réaction si ce que l’on vous a dit n’était finalement pas vrai ? Je me demande aussi ce que cela veut dire pour Arastoo. Ce dernier n’est peut-être pas le personnage que j’attendais non plus. Cette année, la série prouve encore qu’elle a énormément de mal à donner une place intéressante à ses personnages secondaires. Arastoo en fait partie, malheureusement. C’est là que Cam entre en jeu. L’histoire d’amour entre les deux personnages manque d’un peu de folie elle aussi. C’est un épisode qui est parfois un peu clinique et froid, comme si Bones ne voulait pas que l’on entre tout de suite au coeur de la saison et qu’il fallait donc que l’on s’habitue un peu au reste. L’arrivée de Grace Miller (incarnée par Kim Raver) n’est pas plus passionnante. J’ai beau apprécier l’actrice mais voilà, il manque un petit quelque chose.

Note : 5/10. En bref, un peu étrange comme façon d’ouvrir une saison. Il y a de jolis moments malgré tout qui permettent à l’épisode de sortir un peu plus du lot.

Commenter cet article