Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 11. - Sleepy Hollow. Saison 3. CROSS-OVER.

31 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow, #Crit. Sér. : Bones

Critiques Séries : Bones. Saison 11. - Sleepy Hollow. Saison 3. CROSS-OVER.

Bones // Saison 11. Episode 5. The Resurrection in the Remains.
Sleepy Hollow // Saison 3. Episode 5. Dead Men Tell No Tales.


Ce cross-over est plus que discutable. Disons que Sleepy Hollow et Bones ce n’est pas l’alliance la plus logique en termes de séries. D’une part car Bones est très attachée à la preuve scientifique et d’autre part car Sleepy Hollow est une série fantastique. Mais les scénaristes des deux séries tentent de construire une histoire à cheval sur les deux sans que cela ne soit particulièrement facile de cerner où est la limite dans Bones car c’est elle le problème face à Sleepy Hollow. Certes, que Ichabod Crane fait face à Brennan est une excellente idée mais le résultat n’est peut-être pas aussi intéressant que l’on aurait probablement pu s’y attendre. Les cross-over sont parfois étranges mais ici, ça l’est encore plus car l’univers de ces deux séries n’auraient probablement dû jamais se rencontrer. Brennan, qui n’est pas une vraie fan du fantastique, cherchant à confronter toujours ses idées scientifiques avec les délires les plus fantastiques c’est là aussi quelque chose d’intéressant. Notamment quand elle contre les arguments d’Ichabod ou encore quand ils se retrouvent dans Sleepy Hollow coincés dans une crypte et que Booth va juste tirer avec son arme alors que Abbie va chercher une réponse plus fantastique.

Dans un sens, Bones dans Sleepy Hollow c’est une façon de briser toutes les règles de la série et de ses éléments fantastiques. La série tente de donner une explication juste à ce qui se passe et c’est là tout le problème. Car je comprends bien que le but de Sleepy Hollow a toujours été de nous raconter des histoires sacrément funs, qui s’intéressent énormément à la mythologie du film et à d’autres créatures en tout genre. Au delà de la confrontation des deux séries qui est intéressante, le reste est tout de même sacrément classique. Pour Bones tout démarre avec la découverte de restes humains dans une vieille bâtisse, sous le plancher. C’est même pas Halloween plus que ça étant donné que l’on a droit à ce genre de scènes régulièrement dans la série. Sans compter que dans les citrouilles et les décorations d’Halloween, cela aurait pu être n’importe quel épisode de Bones. Du côté de Sleepy Hollow, l’introduction reste là aussi assez classique et la façon dont l’évolution se fait est tout aussi intéressante. Bones n’est pas une réalité qui laisse beaucoup de place à des histoires de fantômes, de démons, de cavaliers sans tête mais la série parvient tout de même à emmener Abbie et Ichabod au Jeffersonian. C’est un peu drôle.

Je pense qu’il faut prendre ce double épisode comme un délire que FOX a pensé bon sauf qu’au final, c’est un soufflé qui retombe car au delà de la confrontation des deux univers (qui ne doit prendre qu’une quart de tout le temps de l’épisode), le reste manque cruellement de surprises car c’est deux épisodes distincts et assez classiques de la série. Ce double épisode permet aussi de nous dire que finalement, Sleepy Hollow et Bones vivent dans le même univers, peu importe s’il y a des histoires fantastiques ou non. L’épisode de Bones est un épisode qui suit tous les standards des séries qui ne sont pas fantastiques et qui font des épisodes d’Halloween. Il y a aussi un peu de légèreté chez les personnages comme Booth qui se ramène à la maison avec une tonne de bonbons et Brennan qui fait la cuisine (et notamment un crâne à manger). C’est donc une sorte d’introduction un peu simpliste, qui ne sort pas énormément du lot mais qui a son lot de bonnes surprises malgré tout. Surtout car l’on n’aurait jamais imaginé quand Sleepy Hollow a débuté, qu’elle puisse être introduite dans l’univers de Bones comme si les deux séries pouvaient cohabiter sans problème. Ce qui est intéressant et une bonne chose, c’est que nos 4 personnages (Brennan, Abbie, Ichabod et Booth) apparaissent dans les deux épisodes.

Cela permet aussi de retrouver dans les deux séries les éléments qui font le charme de l’autre. Ichabod et Abbie font le charme de Sleepy Hollow (et encore plus maintenant que la série a en grande partie abandonner ses intrigues saisonnières passionnantes) mais Booth et Brennan sont les vestiges de ce que Bones peut encore représenter de bon. Du coup, on part déjà avec un atout de taille dans chaque épisode, en multipliant les chances de réussite d’un point de vue personnage par deux. « The Resurrection in the Remains » parvient à garder les pieds sur Terre (en tout cas, Bones tente de faire de son mieux, même si une lettre datant du 18ème siècle c’est peut-être un peu too-much) alors que le second épisode et donc celui de Sleepy Hollow a des histoires de soldats zombie, de feu dans une crypte et puis un peu de Pandora, toujours aussi cinglée. Je ne suis pas sûr de ce que les deux séries ont peut gagner l’une de l’autre d’un point de vue artistique (car les prochains épisodes deux séries vont probablement se faire dans les conséquences de ce cross-over) mais je reste intrigué malgré tout car je suis sûr qu’il y a énormément de choses à faire avec les conséquences, notamment dans l’univers de Bones. D’autant plus que celle qui est toujours très terne à terre (Brennan) a vu ici une autre face du monde dans lequel elle vit.

Ce qui serait bien c’est que cela change vraiment sa perception du monde, qu’elle soit parfois capable d’être légèrement différente. L’épisode de Sleepy Hollow est donc assez fun dans son ensemble, utilisant plutôt bien les personnages et surtout l’arrivée de nos deux héros de Bones dans cet univers qui leur va plutôt bien. Finalement, l’épisode permet aussi à Jenny et Joe d’être intégré dans l’aventure. C’est une bonne chose même si cela n’apporte pas vraiment de plus value exceptionnelle.

Note : 6/10. En bref, c’est fun, il y a de l’esbroufe, les personnages sont au rendez-vous et même si c’est peu crédible pour Bones, l’ensemble reste distrayant. De plus, malgré le fait que les deux séries suivent la formule très classique des deux séries, la confrontation des deux univers délivre quelques bonnes idées.

Commenter cet article