Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 2. BILAN.

29 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chasing Life

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 2. BILAN.

Chasing Life // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


J’avais entrepris l’idée de vous parler de Chasing Life chaque semaine, comme je l’avais fait lors de la première saison et puis après 4 épisodes j’ai abandonné par manque cruel de temps. Oui, je ne peux pas vous parler de toutes les séries semaines après semaines. Il y en a certaines avec lesquelles il faut que je vous en parle à la fin de leurs saisons. La saison 2 de Chasing Life m’a cependant donné pas mal de fil à retordre. Après une première saison souvent en demi-teinte, j’ai trouvé la saison 2 plus accrocheuse et étrangement plus fluide malgré quelques intrigues qui m’ont égaré en cours de route. L’un des plus gros twists de la saison aura été la mort de Leo. Qui aurait pu croire que ce personnage allait mourir. Fraîchement marié à April, ces deux là roucoulent même si April se pose encore tout un tas de questions existentielles pendant que Leo tente de la réconforter. Mais les deux ont aussi une relation tumultueuse en grande partie car justement April ne sait pas trop choisir. Elle a envie d’être avec Leo mais d’un autre côté veut son indépendance et semble complètement détachée du reste. C’est là que Chasing Life parvient à concilier tout un tas de choses sur la vie de couple. April ne s’est-elle pas juste mariée avec Leo car elle se sentait bien avec lui à ce moment là ? Ou bien s’est-elle mariée avec Leo uniquement car elle l’aimait vraiment ? Le deuil de Leo passe assez rapidement par la suite mais sa mort fût un véritable choc.

C’est aussi la façon que Chasing Life a de nous rappeler que sur cette terre nous ne sommes que très peu de choses. C’est assez soigné et le propos est traité de façon très adulte. Je ne m’attendais pas forcément à ce que l’univers de Chasing Life soit traité de cette façon, surtout car les premiers épisodes laissent envisager une saison moins axée sur les drames de santé et plus sur les relations compliquées qu’il y a entre les personnages. Accessoirement, si la mort de Leo est un point important de la saison, que April découvre qu’elle a encore des sentiments pour Dominic en est une autre. D’ailleurs, de ce point de vue là, la série fait des choses assez intelligentes, développant toujours un peu plus ses personnages et leur univers. Je ne suis pas le plus grand fan de Dom et April mais c’est une solution à laquelle on ne peut que se faire alors que la série n’a plus Leo pour jouer au triangle amoureux. Quoi qu’il en soit, la série veut aussi nous démontrer à quel point les autres personnages sont importants et notamment Brenna. Cette dernière est très affectée par ce qui se passe avec April alors que ses problèmes passent après ceux de sa soeur. Brenda s’efface uniquement car la santé d’April semble être le centre de toutes les attentions. C’est là aussi que l’argent entre en jeu et que la série fait des choses très intelligentes.

Le seul truc que j’ai eu un peu de mal à accepter, c’est les relations de Brenna. Cette dernière n’est pas avec Greer simplement car Gracie Dzienny n’est pas disponible au moment du tournage alors forcément, Chasing Life se doit d’errer un peu avant qu’elle ne revienne. C’est là que je n’ai pas toujours compris ce que voulait faire la série. Pourquoi ne pas simplement laisser Brenna attendre les calendes grecques qu’elle revienne ? Après tout, par amour on est sensé pouvoir tout faire mais non, la série lui offre un nouvel intérêt amoureux « pour patienter » et c’est loin d’être particulièrement efficace. En tout cas, j’ai été vraiment déçu du résultat, moi qui m’attendais à quelque chose de complètement différent. Si Leo est mort, Dom semble être à nouveau très proche d’April, cette saison se doit aussi de résoudre un autre point de sa mythologie : le livre du père Carver. Ce dernier avait écrit un livre appelé « Chasing Life » comme le titre de la série. Ce manuscrit raconte à quel point le père a été lâche et a abandonné tout le monde. Si je trouve que le tout fonctionne assez bien, je n’ai pas toujours très bien cerné où est-ce que Chasing Life voulait nous emmener. La série aurait pu faire d’autres choses, développer des intrigues parfois un peu plus intrigantes mais non, rien ne sort véritablement du lot.

Cela ne veut pas pour autant dire que Chasing Life ne sait pas créer de grands moments d’émotions. Celui de la mort de Leo par exemple est un épisode particulièrement fort et riche. Les émotions sont justes et Italia Ricci vient nous démontrer à quel point elle est parfaite dans le rôle d’April. Je n’en attendais pas moins de sa part. Les quelques errances italiennes (ou romaines) d’April à la fin de la saison sont elles aussi enchanteresses. C’est une façon comme une autre de nous amuser et de nous offrir quelque chose de plaisant. J’aime beaucoup Chasing Life dès qu’elle est tendre et que les bons sentiments ne sont pas clichés et ratés. C’est pour cela aussi que cette saison 2 est plus réussie que la première, car les scénaristes ont compris que ce qui fait une belle série ce n’est pas forcément le schéma des séries ABC Family, mais quelque chose d’un peu plus adulte, un peu plus nature et l’ensemble m’a par la même occasion bouleversé par moment. Il y a aussi de bons moments de franche camaraderie au début de la saison (je vous ai déjà parlé des 4 premiers épisodes de la saison lors de précédentes reviews). Je reviens vers vous alors que l’angle le plus dramatique de la saison a été abordé. Je pense que ABC Family va annuler la série après cette saison 2 (les audiences sont tout de même sacrément médiocres, voire mauvaises) mais elle aura bien vécu et je préfère la regretter sur une saison 2 réussie que sur une saison 3 mal gérée.

Note : 6.5/10. En bref, une belle saison.

 

A noter : Quelques temps après la rédaction de cet article, ABC Family a annulé la série après 2 saisons

Commenter cet article