Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dominion. Saison 2. BILAN.

17 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Dominion

Critiques Séries : Dominion. Saison 2. BILAN.

Dominion // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


La première saison de Dominion était assez sympathique mais elle ne poussait pas toujours suffisamment ses personnages et son histoire. On se retrouvait alors avec une série agréable à suivre par moment mais pas exceptionnelle. Lorsque Syfy a renouvelé la série, j’étais tout de même content car le potentiel de la série n’avait pas été encore totalement exploité. Ce n’est pas facile de donner à ses téléspectateurs l’envie de poursuivre une série qui était parfois un peu confuse mais au delà des idées parfois un peu saugrenues que les scénaristes ont pu développer, Dominion a su se renouveler. La première saison avait aussi eu un peu de mal à développer son univers à cause du besoin de la série de rester toujours au même endroit, à Vega. Certes, c’était une idée judicieuse mais qui a rapidement montré ses limites. On n’avait pas alors l’occasion d’explorer un peu plus cet univers apocalyptique, la guerre entre les anges et les humains, etc. En somme, Dominion s’était plus ou moins cloisonnée, enfermée sans entamer de vrais faces à faces car il n’y avait rien à en attendre véritablement. Mais dès le début de la saison 2 nous sommes mis dans l’ambiance alors que Alex doit sauver Vega et passer un accord avec Gabriel. Sauf que tout n’est pas aussi facile pour Alex que cela ne semblait l’être pour lui l’an dernier.

Je reste toujours aussi septique vis-à-vis d’Alex d’ailleurs car même si ce dernier est quelqu’un d’assez touchant et mignon, ce n’est pas suffisant pour en faire un héros. J’ai l’impression par moment que l’acteur n’a pas l’ambition nécessaire pour nous surprendre et nous offrir de l’action héroïque. Il donne souvent le ton de certaines scènes d’action et ne s’en sort pas trop mal mais j’ai surtout l’impression que Dominion ne s’est peut-être pas dégoté le meilleur acteur pour le rôle. Il y a un truc trop gentil chez cet ersatz de Ryan Phillippe. Mais la saison est avant tout sauvé par son ambition et son besoin de sortir de Vega. La série développe ainsi son univers, sort de Vega et nous offre quelque chose de beaucoup plus universel et singulier. L’an dernier, on pouvait se demander ce que l’humanité était devenue en dehors de Vega. Et dans cette saison nous avons quelques éléments de réponses assez intéressants. On va alors rencontrer des gens à Mallory (avec Michael) et New Delphi. Rapidement, avec l’élargissement de son univers, la série parvient à complexifier son récit, s’offrir de nouvelles façons de raisonner. Car le but n’est pas que de nous raconter des histoires de guerre, aussi de poser des questions intelligentes sur la morale, la religion et l’apocalypse en elle-même.

Je me souviens encore du film duquel Dominion a été adapté et sincèrement, je trouve que la série est bien plus solide, plus intelligente et plus efficace. Les personnages sont mieux développés, l’univers beaucoup mieux défini et les intrigues particulièrement efficaces. Accessoirement, ce que l’on aurait pu attendre de cette saison 2 ce sont des scènes encore plus prévisibles mais il y a quelques bonnes surprises, surtout sur la fin. Certains personnages meurent sans que l’on ne s’y attende réellement et tout cela est grandement aidé par une saison qui donne énormément de choses pour se sustenter. Parfois, ce que je trouve d’un peu moins intéressant avec Dominion c’est la façon dont elle tente d’installer des trucs (comme l’univers au delà de Vega). Et puis il y a aussi un manque d’émotions qui se fait ressentir par moment. Il faut attendre (ou presque) le dernier épisode de la saison pour que l’émotion tente plus ou moins de venir à nous. Mais là aussi cela ne fonctionne pas vraiment comme j’aurais souhaiter que cela puisse fonctionner. Heureusement pour nous, on ne peut pas forcément s’ennuyer en parallèle car dès la scène suivante, après une longue exposition, la série parvient à nous offrir des choses complètement différentes.

A côté de la saison 1, Dominion parvient à donner un rythme soutenu à la saison, alors que tout semble aller dans une direction prévisible de façon très rapide. Il n’y a pas vraiment de place laissé pour digérer certaines scènes alors qu’il faut passer directement à quelque chose de complètement différent. Ce n’est pas une série qui raconte tout et rien, elle a aussi des tas de questions intelligentes qu’elle cherche à poser comme par exemple la place de la religion dans tout ça. Michael est notre porte parole pour le coup et Dominion parvient ainsi à poser des questions très pertinentes sur la foi et la façon dont chacun la ressent (et / ou la pratique) dans un tel monde apocalyptique. Tout le monde n’a pas du tout le même rapport à Dieu avec de telles histoires. Du coup, Dominion n’est plus seulement une série sur une guerre entre des humains et des anges (d’ailleurs, Dominion reste beaucoup plus efficace et intelligente que The Messengers, diffusée la saison dernière sur The CW avec laquelle je n’ai pas été très loin et qui n’a de toute façon pas été très loin non plus annulée après une saison). Heureusement pour nous, Dominion a su sortir de Vega et la communauté de Mallory au début de la saison est une façon comme une autre de soulever l’ensemble.

Tant d’un point de vue de l’action que des questions que la série impose. Finalement, cette saison 2 utilise à merveille ses personnages et n’hésite pas du tout à sacrifier certains personnages importants de la saison 1 afin de mettre en avant les meilleurs ou des nouveaux. L’univers gagne de l’ampleur et s’agrandi là aussi de façon efficace et intelligente, donnant à chaque nouvel épisode de nouvelles possibilités et des chemins inédits à traverser. La psychologie des personnages est ainsi beaucoup mieux développée que lors de la saison précédente, accentuant le rôle de certains et enrichissant sa mythologie (notamment avec la multiplication des lieux mais aussi avec de nouveaux personnages). La surprise finale est assez intéressante et une saison 3 ne serait donc pas de trop. Au contraire, je pense que Dominion a encore énormément de choses à raconter.

Note : 7/10. En bref, une saison 2 mieux construite et plus efficace que la première. On n’attend maintenant qu’un renouvellement.

 

A noter : Peu de temps après l'écriture de cet article, Syfy a annoncé l'annulation de Dominion après 2 saisons et 21 épisodes.

Commenter cet article

Hélène GRASSER 04/03/2016 20:05

Pour qu'il y ait une suite à cette série originale, avec d'excellents
acteurs, rejoignez les fans de tous les pays qui demandent à Netflix de
reprendre la série et de lui donner une saison 3, signez la pétition sur
change.org :
https://www.change.org/p/netflix-save-dominion
Twittez aussi : #‎Dominion‬ et ‪#‎Netflix‬

Nikita007 17/10/2015 23:01

Vraiment dommage, la saison 2 était vraiment montée d'un cran, elle aurait méritait une saison 3 mais bon...

zorro 18/08/2016 15:02

c'est assez nul comme série. Je visionne la saison 2 et c'est aussi insipide que la 1, aucun rebondissement; c'est dommage, avec de vrais scénaristes cela aurait fait un carton.

Florent 27/12/2015 09:48

Je suis d'accord avec toi ! Dommage qu'il n'y aura pas de saison 3 :(