Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 2.

2 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 2.

Empire // Saison 2. Episode 2. Without a Country.


Quand Empire se concentre sur la musique, elle est souvent à son meilleur. C’est ce qui se passe avec ce nouvel épisode. L’épisode précédent était une façon intéressante d’ouvrir la saison en gardant ce qui fait l’intérêt et le succès d’Empire, tout en rendant presque un hommage déguisé aux téléspectateurs. L’épisode se découpe en plusieurs intrigues différentes. A commencer par l’histoire de Lucius en prison. Ce dernier a repris du poil de la bête et peu importe ce que certains tentent de faire, il reste l’homme d’affaires qu’il a toujours été. J’ai beaucoup aimé la façon dont il revient petit à petit à la musique. En effet, son rap a capella et puis ensuite celui qu’il va faire par la suite (« Snitch Bitch ») sont des moments joviaux, dans lesquels Empire parvient à briller.et à faire briller ses personnages. La série a besoin de ce genre de là afin de nous surprendre et nous engager toujours un peu plus dans les intrigues de ses personnages. « Without a Country » se concentre donc sur la musique mais Lucius n’est pas le seul à avoir de la perspective dans cet épisode. J’ai bien aimé le fait que Jamal se retrouve plus ou moins seul dans sa prison dorée que l’on appelle Empire. Il retient l’album d’Hakeem jusqu’à ce que l’album de ce dernier leak en ligne. Je ne suis pas sûr que cela se passe de cette façon pour voler de la musique aux producteurs et pouvoir la faire leaker en ligne mais bon…

Quoi qu’il en soit, c’est assez drôle de voir Empire développer son ambiance musicale au travers de trois personnages totalement différents et avec une vision légèrement différentes. Lucius reste attaché au rap des années 90, celui des N.W.A et de tout ce qui est plus ou moins lié à ce mouvement. Hakeem est plus proche du hip hop des années 2010, accessoirement avec un goût pour la pop et les groupes féminins puisque c’est ce qu’il cherche à créer ici. J’ai hâte de voir comment cela va bien pouvoir évoluer car l’épisode s’amuse énormément avec cette idée de groupe. La voix, la musique, tout colle assez bien. Si l’envie d’Empire est de créer ses propres Destiny’s Child, pourquoi pas. Je pense qu’il y a énormément de potentiel de ce point de vue là. Tout comme du côté de Jamal. Ce dernier a beau se retrouver seul dans sa prison dorée, ce qui est intéressant c’est la manière dont sa musique reste un élément important de sa vie. Outre l’interview et le premier titre qu’il incarne dans l’épisode, je dois avouer que j’ai adoré son petit moment avec Hakeem à la fin de l’épisode. C’était un très joli moment qui vient rappeler que les deux frères sont parfois les pires ennemis mais aussi liés par le sang et leur envie de faire quelque chose. Le face à face entre les deux frères et le besoin de créer un nouveau label (Destiny pour Hakeem) est une excellente idée.

Il y a de très bonnes idées dans cet épisode et une narration intelligente. Lee Daniels rappelle que Empire est une série qui se veut grande, qui ne veut jamais lâcher quoi que ce soit mais elle sait aussi rester un peu plus humble. C’est pour cela que cet épisode se rapproche des personnages alors que le précédent était plus dans le rôle de l’épisode à sensations. C’est pas mal d’ailleurs de rappeler que Empire peut aussi créer des ambiances dramatiques et familiales intelligentes. Tout n’est pas obligé d’être un peu trop incroyable. Du coup, l’arrivée de certaines intrigues et la conclusion de cet épisode pour Lucius permettent d’espérer une suite des plus jouissives. Surtout si la série décide de monter quelque chose entre Jamal et Lucius vs. Cookie et Hakeem. Il y a du potentiel, d’autant plus que Cookie a toujours été l’une des personnalités les plus fortes et les plus importantes. Elle a su influencer la musique de ses enfants, de son mari, et être derrière de gros succès. Jamal peut-il garder ce train sans Cookie ? C’est une autre question à laquelle Empire va devoir répondre très prochainement. Mais avec un tel épisode, se concentrant sur des aventures plus personnelles, la série nous offre l’un de ses épisodes les plus intéressants depuis ses débuts. Quoi qu’il en soit, l’aventure de cet épisode nous réserve quelques belles scènes, donnant aux relations l’occasion de sortir un peu des carcans. Pas mal.

Note : 8/10. En bref, c’est le moment que Empire attendait pour briller. Réussi.

Commenter cet article

Briket Makinası 02/10/2015 15:26

teşekkürler