Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 2.

3 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 2.

Grey’s Anatomy // Saison 12. Episode 2. Walking Tall.


Ce n’est pas facile d’être un chef et je pense que cet épisode cherche justement à rappeler à Bailey qu’elle a beau avoir voulu ce boulot. Mais elle apprend qu’être chef n’est pas vraiment ce qu’elle pensait non plus. C’est aussi à ce genre d’occasion que son nom, « Le Tyran » (ou « The Nazi » en VO) refait surface. Grey’s Anatomy est en train de revenir à ce qu’elle était auparavant, comme si c’était un nouveau commencement, un nouveau Grey’s Anatomy. Il y a du drame hospitalité, des patients, des baisers dans les ascenseurs. La série retrouver son coeur, son esprit lumineux, son côté le plus fun. La dynamique entre les personnages est construite de façon à ce nous rappeler les premières saisons de la série, avec Bailey en charge de ses anciens internes, et Webber qui doit être un mentor pour Bailey sur comment être un leader. Elle a besoin d’aide de toute façon. Elle ne réalise même pas quelques sont les vraies attentes du point de vue de son boulot. Mais c’est aussi une façon de rappeler que Bailey est au bon endroit. Elle se met la pression afin de faire toujours les choses dans le bon sens. C’est quelque chose qui a toujours été un point fort pour ce personnage. Au fond, Bailey sait ce qu’est d’être un leader mais elle a un peu perdu la main, simplement car elle se retrouve avec une charge de travail un peu plus importante.

Ce qui est vrai aussi c’est le fait que Grey’s Anatomy se concentre à nouveau sur les patients. Et peut-être que tout n’a pas fonctionné comme prévu. Si la série nous offre encore de bons moments médicaux, et ce même si sur certains points cela semble un peu étrange et bête. En tout cas, le but est de donner du poids aux patients et à la façon dont les médecins de Grey’s Anatomy règlent toute cette histoire. C’est aussi ce que Grey’s Anatomy doit être, une série médicale. Je ne dis pas qu’elle doit tout le temps l’être mais elle a souvent eu tendance à complètement oublier ses patients pour s’adonner à des drames entre ses personnages. Alors certes, Grey’s Anatomy n’oublie pas les personnages encore cette année mais je trouve que la série équilibre beaucoup mieux que les choses qu’auparavant. Du point de vue des drames, j’aimerais bien que April et Jackson résident leurs problèmes de mariage. D’une façon ou d’une autre, cela ne peut pas durer une éternité de toute façon. Je suis aussi un peu triste pour les deux, mais en même temps énervés. C’est impossible d’imaginer ce qu’ils ont vécu au travers de la perte d’un enfant, mais je me demande si au fond Grey’s Anatomy n’en fait peut-être pas un peu trop de ce point de vue là et ne devrait donc pas relâcher un peu le pas.

Surtout qu’aucun des deux ne semble mettre de la bonne volonté à ce que tout réussisse. Ce qui est vraiment excitant c’est que Meredith a de nouvelles responsabilités mais pas forcément dans le sens dans lequel on imagine. Bailey veut que Meredith devienne la nouvelle Bailey. C’est ambitieux mais d’un autre côté, cela permet aussi d’engager le personnage dans son processus de transformation. L’an dernier, Grey’s Anatomy avait tenter de transformer Meredith comme sa mère. Je suis certain que Meredith va devenir Elise Grey et j’ai hâte de la voir la devenir. C’était une femme forte, et même si le ton est plus léger et lumineux, dès que Grey’s Anatomy va fondre dans une ambiance beaucoup plus sombre (car cela va forcément arriver), je suis persuadé que la série va encore plus ressembler à ça et notamment du point de vue de Meredith. Le personnage est en train de grandir et cette promotion est une aubaine en or pour le faire. Je me demande vraiment ce qu’ils vont pouvoir faire par la suite. Finalement, ce nouvel épisode de Grey’s Anatomy est excellent dans sa façon de préparer peut à petit le terrain d’une saison à la fois différente et complémentaire des autres.

Note : 7.5/10. En bref, solide épisode pour une saison qui réussi énormément son histoire.

Commenter cet article

vts 03/10/2015 23:51

Après 12 ans toujours autant de plaisir a regarder, bien joué aux scénaristes qui savent nous faire accrocher !!