Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 5.

24 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 12. Episode 5.

Grey’s Anatomy // Saison 12. Episode 5. Guess Who’s Coming to Dinner.


A la fin de l’épisode précédent, nous étions laissé avec l’un des cliffanghers les plus surprenant que Grey’s Anatomy nous ait offert. Qui aurait pu imaginer que Shonda Rhimes soit aussi perverse que ça, faire revenir celle qui n’a pas pu sauver la vie de Derek, qui a fait un erreur, en plus de ça pour venir dîner chez Meredith. La crise de nerf de Meredith au milieu de l’épisode est ce qu’il y a de plus légitime mais aussi ce qu’il y a de plus touchant que Grey’s Anatomy nous ait offert cette année. Finalement, on se rend compte que le bonheur n’est que futile, quelque chose qui ne peut qu’être bousculé encore et encore, surtout dans l’univers de cette série. La nouvelle petite amie de Callie est donc celle qui n’a pas pu sauver Derek et c’est aussi ce qui va ruiner sa relation avec Callie. J’ai adoré le moment où Callie discute du fait qu’elle a perdu un ami avec Derek et que ce n’est pas une raison de tout mettre de côté tout de suite. Je m’attendais cependant à un épisode de ce genre là après la fin du précédent. Dès le début, le malaise se ressent et la série a l’intelligence de ne pas démarrer plusieurs jours après, mais de reprendre les choses là où l’on avait pu les laisser à la fin de l’épisode précédent. C’est un choix judicieux qui permet de profiter un peu plus du malaise vécu par la petite amie de Callie mais aussi par Meredith qui se souvient du moment où Derek est mort.

On remarque aussi avec cet épisode que la mort de Derek influence encore énormément Grey’s Anatomy. C’est une grande partie de l’histoire de la vie de Meredith, un drame particulièrement important. Mais elle tente de garder la tête haute, de rester l’esprit calme. Malgré la crise de nerf qu’elle va piquer au milieu de l’épisode, ce sera son seul moment de crise. Le reste du temps, elle va le passer à se morfondre (et elle a bien raison) en se souvenant de ce qui s’est passé avec son mari maintenant décédé. Faire face de nouveau à ce passé là est une occasion de rappeler que le passé rattrape toujours Grey’s Anatomy, d’une façon ou d’une autre. C’est même assez ingénieux. Ensuite, nous avons donc le point de vue de Penny. Je me demande si elle va rester longtemps dans les parages mais je ne serais pas contre car c’est bien partie pour en tout cas. Au contraire, je pense que Penny est le personnage qui peut apporter autant de bien que de mal à Meredith, lui permettre de faire son deuil autrement. Le face à face final, à la fin de l’épisode, était terrible mais d’un autre côté, je me demande comment Meredith va être au travail avec elle et comment cela va aussi changer un peu sa façon de voir le boulot. L’an dernier, Meredith ressemblait énormément à sa mère au boulot, plus tyrannique qu’auparavant.

Depuis le début de la saison et la mort de Derek, elle est plus sereine. Si l’on veut qu’elle devienne le nouveau tyran de Grey’s Anatomy, je pense qu’elle en a le potentiel. Cette saison 12 de Grey’s Anatomy est pour le moment particulièrement forte et passionnante, peut-être même l’un des débuts de saison les plus réussi de toute l’histoire de la série (même l’an dernier, ce n’était peut-être pas aussi fort). C’est symptomatique d’une série qui sait se renouveler d’années en années et proposer ainsi de toutes nouvelles choses sans jamais véritablement se prendre la tête. Rien ne semble forcé dans cette saison, tout découle de façon intelligente et soignée. En parallèle, la série ajoute un autre problème à sa liste avec Owen et sa confession au sujet de Cristina. Cela faisait un bout de temps que Owen n’était revenu là dessus et je me demande si un jour Sandra Oh reviendra dans la série. Elle était d’une telle importance que ce serait dommage qu’elle ne revienne jamais. Les moments de Maggie et Andrew apportent quant à eux un peu de souffle comique à l’épisode, ce qui est important par rapport à ce que l’on vit en parallèle. Dommage que l’histoire de Stephanie et Jo soit cependant aussi ennuyeuse, comme si elle n’allait nulle part.

Note : 9/10. En bref, la série continue de gérer les conséquences de la mort de Derek de façon intelligente.

Commenter cet article

vts 25/10/2015 13:12

Excellent épisode très bien mené ! Hormis l'histoire "April et Jackson" qui devient vraiment chiante et n'avance pas le reste est super

Gregh 24/10/2015 15:30

la seule chose qui m'a agacé, c'est la colère de Meredith contre Amelia. C'était vraiment mal placé. Elle s'est permis de juger son couple avec Owen et ne l'a pas appelé quand Derek était en mort cérébrale. Sinon, oui, c'était excellent comme épisode.