Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Heroes : Reborn. Saison 1. Episode 3.

13 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Heroes Reborn, #Heroes

Critiques Séries : Heroes : Reborn. Saison 1. Episode 3.

Heroes : Reborn // Saison 1. Episode 3. Under the Mask.


Cette nouvelle mouture de Heroes : Reborn est un vrai bordel scénaristique mais étrangement, je trouve que la série conserve son intérêt. La saison 4 de la série originale m’avait redonné une occasion d’apprécier ce que Heroes peut faire. La saison avait hélas durer trop longtemps et n’avait pas su facilement se renouveler au travers de ses 20 épisodeS. Du coup, quand NBC a décidé de faire revenir Heroes, je ne pouvais que trouver l’idée particulièrement bonne. Ce nouvel épisode permet aussi à la série de commencer à nous expliquer comment la saison va fonctionner et ce qu’elle va véritablement nous raconter. Les enjeux étaient parfois encore un peu flous dans les deux premiers épisodes. Dans un but de complexifier probablement encore un peu plus le récit, les premiers épisodes n’avaient pas encore chercher à véritablement faire en sorte que le tout puisse construire un tout. Contrairement à ce que fait cet épisode, qui nous permet de rassembler des personnages et des intrigues. L’une des meilleures idées de la série a été de faire revenir Jack Coleman. J’adore cet acteur et il a toujours été important dans l’univers de Heroes. Sa façon d’influencer l’univers de la série m’a toujours fasciné et c’est encore ce qui se passe avec cette toute nouvelle version.

Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Heroes : Reborn évolue de cette façon mais le résultat est souvent intelligent. La plupart des choses fonctionnent et ce même si les effets spéciaux sont malheureusement plus dignes de Once Upon a Time que d’une série fantastique véritablement ambitieuse. Il y a donc ce ciel rouge sang dégueulasse au début de l’épisode qui m’a particulièrement déçu. J’aurais aimé que cela ne soit pas atroce mais comme pour Once Upon a Time, les effets spéciaux ne sont pas importants quand le scénario est bon. Et pour le moment, j’arrive à trouver mon compte avec Heroes : Reborn. La série s’offre alors un épisode un peu plus clair sur certains moments, notamment sur la volonté de la saison et ce qu’elle veut créer. Toutes les relations entre les personnages ne sont pas encore faciles à cerner mais l’ensemble est bon. La série cherche à nous parler du phénomène, de sa globalité et de la façon dont les « heroes »’ peuvent être repérés grâce à une toute nouvelle technologie. Cette technologie m’a donné l’impression de retrouver le film de John Carpenter « Invasion Los Angeles » dans lequel un homme tombe sur une paire de lunettes qui lui permet de voir que le monde qui l’entoure n’est pas celui qu’il imaginait au départ. Je ne serais pas surpris que cela ait été l’inspiration de Tim Kring (car dans un sens cela fonctionnerait un peu de la même façon).

La vision des scénaristes est donc très intéressante, tant du point de vue des vilains, des gentils, de ceux qui veulent la fin des « evos » et ceux qui veulent tout le contraire. L’histoire de la machine est sympathique, mais ce n’est pas la seule chose importante dans cet épisode. Ce que j’apprécie dans cet épisode c’es surtout la façon dont il parvient à connecter des histoires et des personnages en eux, à faire converger les intrigues de façon claire et précise, sans parler des diverses thématiques exploiter jusqu’à présent. C’est presque un peu procédural par moment et c’est justement là où Heroes : Reborn a un peu de mal. Elle donne parfois un peu trop l’impression d’être une série mécanique alors qu’elle n’a pas du tout besoin de ça. Pour grandir, Heroes : Reborn a besoin de faire des tas de choses complètement différents et notamment de nous prendre de court, de développer les personnages et les intrigues sans suivre un schéma aussi mécanique. Il y a aussi quelques incohérences, sur lesquelles j’ai envie de passer le torchon pour le moment car mine de rien, je ne me suis pas ennuyé devant cet épisode. Moi qui m’attendais à ce que cette suite de Heroes soit la pire idée du monde s’avère finalement être une occasion de donner une seconde chance à une série avec un univers terriblement riche.

Heroes : Reborn débarque aussi en plein bout du super-héros et des adaptations de comics. Le succès n’est pas forcément au rendez-vous (les audiences sont médiocres et pas forcément à la hauteur de l’évènement que NBC voulait probablement créer) mais ce n’est pas si grave que ça.

Note : 6/10. En bref, pas si mal que ça. La série délie ce qu’elle installe.

Commenter cet article