Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 2. Episode 2.

3 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 2. Episode 2.

How to Get Away with Murder // Saison 2. Episode 2. She’s Dying.


Il y a quelque chose qui me fait rire dans cette série et c’est la facilité déconcertante avec laquelle les personnages de How to Get Away with Murder, complices de meurtre et meurtriers semblent réagir simplement face à des histoires de meurtre. Mais peu importe car ce nouvel épisode est réussi. C’est une nouvelle aventure qui nous plonger toujours aussi bien dans l’univers de la série. Le meurtre en lui-même n’est pas quelque chose de très important pour How to Get Away with Murder. En effet, cela a beau être dans le titre de la série, ce n’est pas l’élément principal. Ce qui anime le mieux et le plus la série c’est le reste : les personnages. La semaine dernière, on m’a critiqué par rapport au fait que j’étais trop méchant avec le premier épisode de la saison 2 alors qu’au contraire, je disais à quel point j’étais surpris de voir la série aller dans une nouvelle (et bonne) direction. Notamment avec le personnage d’Annalise. Cette dernière était l’héroïne de la série l’an dernier mais le personnage n’était pas très bien développé. Je trouve donc que cette saison fait beaucoup plus que la saison 1 n’a plus faire en 15 épisodes. On en découvre sur le passé du personnage, elle est réellement mise au centre de la série, tant par sa présence que par le fond du personnage qui est développé autour. Cela peut passer au travers d’une petite blague sur le fait que Bonnie sera le prochain cadavre,

L’arrivée d’Eve au casting de la série est une aubaine pour cette dernière. En effet, on se retrouve avec une nouvelle dynamique autour d’Annalise qui semble être beaucoup plus intéressante que celle qu’il y avait l’an dernier avec son trompeur de mari. C’est construit un peu plus intelligemment en somme et donc une très bonne nouvelle. On apprend à la fin de cet épisode que la tentative de meurtre d’Annalise ne se résume pas à cette dernière mais aussi à l’A.D.A Sinclair qui elle, semble belle et bien morte. Sans cette histoire de meurtre, on n’aurait pas vraiment d’intrigue pour la saison (et c’est là que le mort meurtre prend tout son sens, plus qu’il ne prend son sens au travers des épisodes pris chacun de façon individuelle). Dans cet épisode, c’est presque Connor qui ressort le plus important. Notamment d’un point de vue émotionnel. Ensuite, Bonnie existe aussi pourquoi elle n’a pas hésité à tuer Rebecca. Enfin, presque. Elle rappelle quelque chose qu’elle a déjà plus ou moins annoncé la semaine dernière : elle l’a fait pour Annalise. Mais cette fois, Annalise fait référence à un événement passé entre les deux personnages qui ne nous a pas encore été révélé. Annalise l’a sauvé de quelque chose (mais de quoi ?) et c’est là aussi qu’il y a une certaine forme de paradoxe. C’est une bonne idée et le mystère s’épaissi de façon assez intelligente.

J’aime bien quand How to Get Away with Murder fait tourner ses intrigues. Surtout que cette année cela semble être fait de façon peut-être un peu plus fluide que l’an dernier. L’an dernier How to Get Away with Murder s’était construite autour de son mystère. C’était une très bonne idée. Cet épisode aussi des moments plus forts, chargés d’émotions. L’alchimie aussi complexe qu’étrange qu’il y a entre Eve et Annalise fait aussi tout le boulot. Les personnages sont bien utilisés jusqu’à présent et bien que j’ai pu critiquer par moment la première saison sur son manque cruel de rythme, les problèmes ne sont apparu qu’au milieu de la saison. Globalement, How to Get Away with Murder sait bien se tenir au début c’est la suite qui sera un défit pour la série mais j’ai hâte de voir la suite. Surtout que la perspective de voir d’autres morts (et notamment celle de Sinclair) me perturbe presque. Je suis certain que la série est en train d’aller dans une direction moins m’as-tu-vu que celle de l’an dernier et beaucoup plus soignée, plus sombre aussi ce qui est une très bonne chose. D’ailleurs, les personnages sont dans une ambiance très différente de celle de l’an dernier. Celle de l’an dernier était au départ rythmé par le début des cours, l’excitation des premiers cas, etc. Là on est dans une ambiance beaucoup plus morose et sombre, gérée de façon très intelligente et posée.

Note : 8/10. En bref, plus consistant que le premier épisode et moins vagabond, l’épisode gère ses personnages et leurs émotions de façon intelligente.

Commenter cet article