Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 2. Episode 4.

17 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #How to Get Away with Murder

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 2. Episode 4.

How to Get Away with Murder // Saison 2. Episode 4. Skanks Get Shanked.


A chaque nouvel épisode de How to Get Away with Murder, il y a énormément de choses à raconter mais cet épisode est la première fois que j’ai eu l’impression que la série en faisait peut-être un peu trop sur les bords. En tout cas trop par rapport à ce qu’elle aurait probablement dû faire. Du moment où Laurel découvre la vidéo sur le téléphone de Zoe, on a déjà l’impression que la série commence à devenir un peu trop complexe. Ou en tout cas beaucoup plus qu’elle ne devrait l’être. C’est dommage car je ne pense pas que c’est à ce moment là que la saison doit être plus complexe. Si je suis déçu du fait que tout n’est pas toujours facile à comprendre, j’apprécie malgré tout le rythme que cela donne à l’épisode et donc à la série. Cette dernière vient nous rappeler encore une fois à quel point elle aime les épisodes qui ne nous donne jamais l’occasion de roupiller. Le créateur a vraiment été à l’école Shonda Rhimes avec ce besoin d’en faire beaucoup plus sur ses personnages, son univers et de toujours avoir quelque chose à raconter. Parfois je me demande si Shonda Rhimes n’a pas été frustrée quand elle était plus jeune des séries qui ne racontaient pas énormément de choses et qui faisait du remplissage pour pas grand chose. Ici, le rythme reste assez bien trouvé même si cet épisode est le plus faible de la saison pour le moment.

Heureusement pour nous que l’émotion se fait ressentir, notamment du point de vue d’Annalise et Nia. Ce que je trouve dommage avec cette histoire c’est le fait que c’est presque perdu au milieu de tout un tas d’autres choses car cet épisode a aussi énormément de choses à raconter au travers de sa mécanique. L’histoire de Nia est clairement le moment le plus intéressant et le plus fort de cet épisode. Elle est bien aidée par une Annalise particulièrement bonne dans le rôle de celle qui donne des conseils. On apprend alors que Annalise a dû gérer des envies suicidaires depuis son enfance. C’est quelque chose qui vient rappeler la détresse de notre héroïne et développe sa personnalité. Ce n’est pas nouveau et cela faisait un sacré bout de temps que l’on n’avait pas vu un tel truc. Ce moment est important pour la série mais vient aussi donner à l’épisode l’occasion de nous offrir un moment particulièrement fort et riche. On a besoin de ce genre de choses dans une telle série. C’est aussi intéressant de voir à quel point How to Get Away with Murder est une série intelligente dans sa manière d’apporter toujours un peu plus d’émotion aux personnages. Annalise a besoin de ça. L’an dernier, l’une des meilleures scènes est une scène émotionnelle où Annalise enlève sa perruque. C’est l’une des plus belles scènes et l’une des plus mémorables.

C’est ce genre de choses dont How to Get Away with Murder a besoin. Accessoirement, cet épisode a d’autres chats à fouetter avec Connor au centre du reste de l’épisode. Il se rend compte que le cas de la semaine pourrait très bien être les Keating Five. Il ne prend pas totalement place au centre de l’épisode jusqu’au twist final. Le twist n’est pas le plus impressionnant que la série ait délivré depuis ses débuts mais c’est l’un des twists les plus intéressants en termes de développement de personnages. Connor, se battre contre Annalise ? C’est curieux car Connor est loin d’être le personnage que je pourrais imaginer poser autant de questions logiques et intelligentes. Il est appréciable de voir aussi que tout le monde n’est pas forcément très serein face aux histoires de meurtres. Tout ce que Connor dit sur Annalise est vrai et j’ai hâte de voir comment tout va partir en sucette. Cet épisode est donc un peu boueux par moment dans sa façon d’aborder ses intrigues, ses personnages, ses sujets. Cela reste sympathique mais pas aussi efficace que les trois premiers épisodes. Annalise est en train de perdre ses compagnons de route et elle le sait. Elle sait que Connor n’approuve pas ses méthodes, que Wes et Nate travaillent ensemble et que Michaela et Laurel pourraient changer d’avis aussi rapidement que de chemise.

Note : 5/10. En bref, un épisode un peu mineur qui permet malgré tout de nous donner une nouvelle direction à la saison.

Commenter cet article

delromainzika est nul comme critique... 18/10/2015 04:02

"...je suis déçu du fait que tout n’est pas toujours facile à comprendre..."

C'est exactement ce que l'on pourrait ressentir en lisant tes critiques ;-)

"...Cette dernière vent nous rappeler..."
==> Relis toi bon sang !!!!

vts 18/10/2015 12:58

Un peu facile de critiquer quand on fait rien, crée toi un site et fais tes critiques séries, et si il/elle est nul pourquoi continue de venir, pour sa défense il/elle sort beaucoup de critiques par jour donc bon un peu de compréhension !