Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Married. Saison 2. BILAN.

22 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Married

Critiques Séries : Married. Saison 2. BILAN.

Married // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


Quand FX a lancé l’an dernier Married, je dois avouer que je ne savais pas vraiment comment aborder cette série. Elle ressemblait à quelques comédies et en même temps elle avait aussi ce petit truc légèrement original qui la rendait beaucoup plus intéressante que l’on aurait pu le penser. Le rôle de Nat Faxon est pour beaucoup dans cette réussite mais ce n’est pas la seule chose, je pense que l’alchimie qu’il y a avec Judy Greer est tout aussi importante. Cette dernière, qui a en partie sauvé la saison 3 de Masters of Sex, démontre encore une fois cette année qu’elle est l’un des éléments les plus intéressants de cette comédie. Outre la façon qu’elle a de nous faire rire, c’est un trait naturel qui fait le tout. J’étais tourmenté à l’idée de commencer cette seconde saison alors que la première ne m’avait pas toujours convaincu. Married était une bonne comédie mais pas toujours suffisamment osée, souvent facile à comparer avec sa comparse de l’époque : You’re the Worst. Du coup, chaque épisode de Married me semblait un peu en dessous. Russ et Lina sont cependant un peu mieux installés cette année alors que la série peut enfin jouer avec les atouts de ce duo. Après avoir tenté des tas de choses lors de la première saison, il est temps de mettre les bonnes choses en avant et corriger quelques défauts.

L’alchimie entre Judy Greer et Nat Faxon s’est aussi développée au fil des épisodes. La situation dans laquelle se retrouve les deux personnages est tout aussi confortable voire un peu plus intéressante que la première saison. Married s’ajuste donc au fil des épisodes de la manière dont les personnages se doivent d’évoluer. Pourtant, la saison 2 n’avait pas débuté de la façon la plus intéressante qu’il soit. « Thanksgiving » était une ouverture assez décevante. C’était un épisode qui ne fonctionnait pas, surtout dans sa manière d’introduire la saison. J’avais l’impression que la série était en train de partir dans tous les sens, sans jamais vraiment filter du bon côté des choses. C’est aussi un épisode qui a du mal à justifier la ligne directrice que cherche à prendre la série cette année. Andrew Gurland, le créateur de la série, laisse ainsi ses personnages un peu sur le bord de la route dans ce premier épisode avant de rapidement reprendre les choses en main dans les épisodes suivants. Car dès le second épisode, on, se retrouve avec des épisodes qui, en plus de fonctionner, apportent aussi toujours un petit plus à chaque personnage. D’ailleurs, « Aftershocks » est l’un des meilleurs épisodes de la saison. Le fait que Lina s’approche de ses 40 ans est une occasion de parler de choses sérieuses tout en nous amusant. Du coup, Lina est déprimée à l’idée de vieillir et faire quelque chose d’impulsif afin de tenter d’apparaître fun à nouveau.

Et je pense que c’est l’une des forces d’une sitcom de savoir équilibrer l’humour et les personnages de façon intelligente. On retrouve d’ailleurs souvent dans Married des éléments de comédie très classique, qui ne nous donnent pas l’impression d’être sur FX mais sur une chaîne comme FOX. Je suis persuadé que cette comédie pourrait se retrouver sur FOX car elle a tous les atouts, tant visuel, que de casting ou encore d’écriture. Le style est parfait pour FOX mais ce n’est pas sur cette dernière que Married a débarqué mais sur FX. Dans un sens heureusement car je ne suis pas certain qu’elle aurait été au delà de la première saison si elle n’avait pas eu cette chance. Quoi qu’il en soit, on n’aurait pas eu cette saison 2. Elle n’est pas toujours osée mais elle réussie bien souvent ce qu’elle entreprend. La relation entre les personnages est toujours aussi forte et soignée, peu importe le duo (ou couple), tout fonctionne. Dans la première saison, j’étais un très grand fan de A.J. Brett Gelman est toujours aussi hilarant dans cette saison 2 et je savais pertinemment qu’il allait hériter d’excellentes répliques à nouveau. Récemment, j’ai pu adorer l’acteur dans Another Period. Je ne sais pas pourquoi mais il a une facilité déconcertante pour faire rire. C’est physique mais pas seulement. Quoi qu’il en soit, Married sait très bien s’y prendre.

La saison 2 a connu quelques autres bas, notamment au milieu de la saison avec quelques épisodes assez médiocres mais elle s’est rapidement reprise par la suite. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la saison 2 de Married soit aussi agréable à suivre mais je suis forcé de reconnaître que Andrew Gurland a su mettre dans sa comédie encore plus de coeur, plus de surprises et plus de folie. Cela a permis de développer un peu mieux l’humour chez Russ et Lina alors qu’ils n’étaient pas toujours les plus drôles de la série auparavant. Judy Greer vole souvent la vedette à Nat Faxon mais ils vont la bonne paire. Les deux vont très bien ensemble et je pense aussi que la réussite de Married est une question de casting. L’un apporte une sensibilité, l’autre quelque chose de beaucoup plus fun au travers d’une performance plus soignée. Si le casting était moins bon que ça, on n’aurait probablement pas eu une comédie aussi délirante. En espérant que FX décide de donner une nouvelle chance à cette série pour une saison 3.

Note : 7/10. En bref, une agréable saison 2, pleine de surprises.

Commenter cet article