Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 3. Episode 1.

1 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

Critiques Séries : Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 3. Episode 1.

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 3. Episode 1. Laws of Nature.


Je n’aurais jamais cru l’an dernier que Agents of S.H.I.E.L.D. puisse un jour devenir passionnante. Mais elle l’a fait, elle est devenue passionnante. La série poursuit son évolution avec ce premier épisode qui prépare le terrain petit à petit pour les futurs films. Alors certes, Agents of S.H.I.E.L.D. a un peu de mal à aller au delà de sa transition vers le monde des Inhumans mais ce premier épisode reste une introduction dans laquelle la série doit plonger certains personnages, nous rappeler certaines choses et introduire de nouveaux enjeux. Ce premier épisode est un peu comme celui de l’an dernier, parfois un peu trop plein de personnages et d’idées, sans parvenir à totalement toutes les délier dans ce seul premier épisode. Il y a donc aussi parfois un sentiment d’ennui alors que certaines intrigues stagnent et certains personnages ne semblent pas encore prêts à évoluer. Le problème de ce point de vue là vient du fait que la série attend probablement qu’il se passe quelque chose dans l’univers cinétique Marvel pour drastiquement changer. Mais Agents of S.H.I.E.L.D. est en avance sur les films (notamment car le film sur les Inhumans n’est prévu que pour 2019… et l’on peut donc espérer voir Agents of S.H.I.E.L.D. durer autant de temps). Pour en revenir à ce premier épisode, tout débute avec l’introduction d’un nouvel Inhuman capable de créer le chaos.

Depuis que l’élément Terrigen est entré en jeu, la série parvient à se muer en quelque chose de complètement différent. Cela a aussi donné du poids à l’arrivée des Inhumans et le moins que l’on puisse dire c’est que cet épisode cherche à nous démontrer que la menace est bien réelle. Le S.H.I.E.L.D est plus ou moins démis de ses fonctions par le gouvernement, qui va créer une nouvelle organisation capable d’arrêter la menace (enfin, c’est ce que l’on veut bien nous faire croire). A certains moments, Agents of S.H.I.E.L.D. semble aller vers ce que Heroes avait fait lors de sa troisième saison dès que le groupe du gouvernement mené par Zeljko Ivanek avait été créé afin d’arrêter tous les « heroes ». Moulson et son équipe cherchent dans ce premier épisode à protéger et trouver les nouveaux Inhumans qui ont émergés, tout cela avant que le gouvernement ne mette la main dessus. C’est pas mal mais Agents of S.H.I.E.L.D. a peut-être un peu de mal à rendre la transition efficace. Disons que l’an dernier la série a introduit tellement d’éléments intelligents, autour de Skye mais pas seulement. Certes, cet épisode a aussi de bonnes idées comme le personnage incarné par Constance Zimmer qui promet d’être là durant une bonne partie de la saison. J’ai hâte de voir ce que cela va pouvoir donner par la suite tant l’actrice sait tout de suite imposer ses propres règles.

Par ailleurs, cet épisode donne parfois l’impression que Agents of S.H.I.E.L.D. est en train de revenir à la formule de la semaine. Vous savez, ces épisodes procéduraux chargés de faire des cas de la semaine. Mais c’est peut-être un peu moins fluide que l’an dernier. La scène d’ouverture de l’épisode me rappelle énormément celle du pilote de la série. C’est peut-être l’idée qu’il y avait derrière, celle de lier le pilote de la série à ce premier épisode de la saison 3 comme si Agents of S.H.I.E.L.D. était vraiment en train de démarrer maintenant, d’ouvrir un nouveau chapitre, etc. On nous offre de l’action, bienvenue certes, mais parfois aussi on perd ce qui faisait l’intérêt de la série l’an dernier. Ce n’est qu’un premier épisode car au delà des éléments procéduraux prévisibles de cet épisode, nous avons aussi un développement différent d’autres intrigues comme Daisy/Skye qui se transforme plus ou moins en héroïne (encore plus qu’elle ne l’était l’an dernier). Chloe Bennett est toujours aussi excellente sous les traits de son personnage. Les aventures de Fitz au Maroc sont là aussi très différents, permettant de développer parfois un peu plus d’autres aspects de la série. La disparition de Simmons a donc énormément influencé Fitz et je me demande si ce dernier ne va pas grandir cette année comme Simmons a pu grandir l’an dernier. Mais pour ce faire, il va falloir attendre quelques épisodes.

Jed Whedon et Maurissa Tancharoen ont compris la série et veulent nous introduire avec cet épisode les nouvelles menaces de la saison. Il y a des tas de choses, parfois un peu trop, tant d’un point de vue de scènes cherchant à exposer l’histoire jusqu’à la montée en puissance des Inhumans (et surtout de leur nombre). C’est sans compter sur le problème qu’ils créent et surtout pose pour l’humanité toute entière qui a peur. Les relations sont toujours au coeur de la série (après tout, comment Agents of S.H.I.E.L.D. pourrait passer à côté de Bobbi et Hunter, Coulson sur la perte de sa main, etc.). Je suis donc parfois un peu déçu par un épisode qui a tout de même de bonnes idées.

Note : 5.5/10. En bref, parfois très procédural, cet épisode bafouille dans sa manière d’introduire la saison mais reste malgré tout intrigant pour ce qu’il vient nous laisser imaginer pour la suite.

Commenter cet article

trabzon daire 02/10/2015 15:30

teşekküler

Plantado 02/10/2015 10:02

Superbe reprise qui suit la voie de l'excellente saison 2 ^^
Et Skye (pardon, Daisy), toujours aussi extra (et sexy)