Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Minority Report. Saison 1. Episode 3.

12 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Minority Report

Critiques Séries : Minority Report. Saison 1. Episode 3.

Minority Report // Saison 1. Episode 3. Hawk-Eye.


Plus le temps passe et plus Minority Report est en train de devenir le pire exemple de ce qui peut être fait avec ce genre d’idées de séries. Adapter un chef d’oeuvre de SF à la télévision n’est pas une bonne idée mais Steven Spielberg cherche probablement à faire entrer dans l’argent dans son tiroir caisse et quoi de mieux que de lancer une série sur un nom connu. Mais Minority Report n’est pas un film dont j’avais envie de voir une suite ou une quelconque nouvelle version de l’histoire, encore pire : sous la forme d’une série procédurale sans grande ambition. Car il n’y a pas d’ambition derrière cette série, se prenant trop au sérieux alors qu’elle pourrait être aussi fun que Sleepy Hollow si seulement elle ne se prenait pas autant la tête. Cet épisode vient nous rappeler qu’il y a parfois des tas de trucs sombres dans ce genre de séries et il faut aussi les développer. Sauf que rien n’a véritablement de sens dans cet épisode, comme si l’intrigue n’était pas basée sur l’envie de surprendre et de faire plaisir au téléspectateur mais sur une certaine envie de nous casser les pieds. Dash, notre héros, a plus l’étoffe d’un boyscout qu’autre chose et ce n’est pas vraiment une qualité. Pourtant, on ne peut pas dire que la série ne tente rien du tout. Elle veut nous surprendre et elle a raison de le faire.

Cash et Vega sont alors chargés dans cet épisode d’arrêter un homme avant qu’il ne devienne une version terrible et meurtrière de lui-même. Minority Report a complètement perdu l’intérêt du film original, transformant une aventure SF en un questionnement sur la société moderne et son besoin constant de mettre à son servir la technologie. C’est un film de technophobe au fond mais Minority Report ne reprend pas toutes les thématiques chers au film original et l’on se retrouve aussi avec des tas de relations de personnages toutes plus ennuyeuses les unes que les autres. J’aurais largement préféré que Minority Report ne s’appelle pas Minority Report afin que j’arrête dans mon esprit de chercher à comprendre comment on a pu passer d’un excellent (voire brillant) film à quelque chose de ce genre là. C’est tout de même sacrément dingue car il n’y a rien de fun dans cette série et plus le temps passe et plus Dash et Vega semblent installés dans une mécanique qui ne leur permet pas vraiment de développer leur relation dans le bon sens. C’est aussi une série qui ne reprend pas l’idée que Minority Report est centré sur le fait que la technologie pourrait devenir notre pire ennemi : le fait de prédire des crimes qui pourraient très bien ne pas être commis car l’homme est libre de ses choix.

Même à la dernière minute. C’est sans parler du fait que d’un point de vue psychologique, Minority Report ne traite de rien du tout alors que cet épisode avait justement tout sous les yeux. Mais rien n’a véritablement de sens ou d’intérêt car tout est fait de façon assez ridicule. Minority Report n’est pas encore prête à dévoiler grand chose de sa mythologie et encore moins à nous permettre de pénétrer un peu plus dans son histoire. Je ne pense pas que les téléspectateurs qui ont été suffisamment curieux pour aller jeter un oeil à Minority Report ont eu envie de voir une série de ce genre là. FOX a déjà fait des tas d’erreurs avec ses séries de SF (sauf Fringe et accessoirement Almost Human qui n’était pas si mal que ça) au fil des années alors j’espère qu’ils ont compris la leçon et que l’on ne veut plus de séries comme Minority Report, sans aucune ambition. C’est facile de construire un procédural de la sorte mais c’est d’autant plus complexe de le rendre véritablement intéressant. Et ce n’est malheureusement pas du tout ce qui se passe avec cet épisode, qui plonge les personnages dans un univers particulièrement sombre mais sans fond. La forme n’est même pas ce que je pourrais traiter d’intéressant puisque là aussi la série fait une terrible erreur. Visuellement rien n’est si attrayant que ça…

Note : 3/10. En bref, plus le temps passe et plus je suis exaspéré de voir un tel gâchis.

 

A noter : FOX vient d'annoncer que le nombre d'épisodes commandés pour cette saison est réduit à 10 au lieu de 13. Compte tenu des mauvaises audiences, cela implique une annulation dissimulée de la série.

Commenter cet article