Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 5. Episode 3.

13 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 5. Episode 3.

Once Upon a Time // Saison 5. Episode 3. Siege Perilous.


Ce n’est pas toujours facile d’entrer en saison 5 quand on est une série comme Once Upon a Time et que l’on a du mal à trouver une formule qui fonctionne pour se renouveler. L’an dernier, la série avait tout de même réussi à faire quelque chose d’assez sympathique. Ce qu’il y a de bien avec la série malgré tout cette année c’est qu’elle tente de faire tout un tas de choses. Snow et Charming ont probablement eu l’un de leurs meilleurs moments depuis un sacré bout de temps dans cet épisode. Et Charming est frustré à Storybrooke aussi. C’est vraiment une bonne chose que Once Upon a Time tente aussi de jouer avec ses personnages et de faire évoluer leurs conversations. Il était temps que ces deux là aient un vrai coup de pied au cul car cela a beau être un couple mignon, ce n’est pas suffisant pour en faire de bons personnages jusqu’au bout. Avec tout cela, ces deux là permettent donc à Once Upon a Time de démontrer une nouvelle fois que la série sait se renouveler et proposer des choses différentes. Accessoirement, cet épisode est aussi l’occasion de rappeler que certains personnages évoluent de façon constante et notamment Rumple. Plus le temps passe et plus ce dernier est le lien entre toutes les intrigues de la série et tous les maux des personnages. Certes, c’est le plus malicieux et vicieux de tous mais c’est justement ce qui fait le succès de ce personnage.

Cette nouvelle saison a décidé de nous introduire à Camelot. L’an dernier, on nous avait déjà préparé le terrain avec Merlin mais cette année, le roi Arthur et cette légende qui l’entoure (Excalibur, Lancelot, Guinevere, etc.) donne envie de cerner où est-ce que Once Upon a Time va bien pouvoir en venir avec eux. Dans cette série, les personnages ont tendance à soit plonger dans le côté le plus sombre de leur personnalité ou bien le plus sage. C’est arrivé avec Rumple ou encore Regina dont on a pu connaître les deux versant au fil des années et à plusieurs reprises. Hook et Emma vont nous rappeler leur premier rendez-vous. Cette façon de faire une référence à l’un des couples les plus intéressants que la série ait pu créer vient nous donner envie de voir où est-ce que cela peut aller encore. Jennifer Morrison démontre dans cet épisode que ce qu’elle sait faire de mieux ce n’est pas forcément être vilaine. Certes, elle est aidée par le script et le personnage qu’elle incarne mais franchement, je préfère largement quand elle est pleine de tendresse. Du coup, la scène avec Colin O’Donoghue, où l’on sent la tension provenant de Dark Swan, était la bienvenue afin de casser un peu la dynamique installée par la série jusqu’à présent. Rumple de son côté est enfin sorti de son coma.

Il y a quelques petits trucs un peu tirer par les cheveux mais le plaisir reste entier. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Once Upon a Time cherche à casser un peu les relations entre ses personnages sans pour autant tout briser non plus. Il y a les bases qui sont toujours présentes (comme pour Hook et Emma par exemple). C’est ce qui permet à la série de nous dire qu’elle ne part pas trop loin non plus et que tout ce qui est déconstruit peut être réparé. C’est facile de la part d’un scénariste de ne pas trop modifier la série et ses relations mais bon, on ne peut pas lui en vouloir pour autant. Avec pas mal de personnages en train d’évoluer, la série sembler enfin trouver de nouvelles façons de se raconter. Regina et Zelena font partie de ces personnages qui évoluent bien cette année. Si la série demande encore quelques ajustements, notamment car la mythologie de Camelot est suffisamment riche pour tenir la saison et que l’histoire d’Emma en Dark Swan est elle aussi capable de tenir sur 22 épisodes, il y a pas mal de choses à attendre de la suite. J’espère donc que la structure de la série ne va pas être de tout séparer en deux avec deux intrigues distinctes comme cela peut être le cas depuis la saison 3. Ce serait un immense gâchis ! D’autant plus que Once Upon a Time semble prendre conscience de quelque chose qu’elle laisse transpirer de ses personnages quand Arthur et David ont une conversation sur le fait qu’ils sont coincés dans leurs propres légendes.

Note : 7.5/10. En bref, Once Upon a Time prend de belles couleurs.

Commenter cet article

vts 13/10/2015 18:24

Pour ma part j'ai l'impression que ça stagne en 3 épisodes on a pratiquement aucunes infos ....