Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 5. Episode 4.

19 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 5. Episode 4.

Once Upon a Time // Saison 5. Episode 4. Broken Kingdom.


La semaine dernière, Once Upon a Time faisait un constat intéressant sur le fait que les personnages sont coincés dans leurs propres légendes. C’est un indice à mes yeux sur la suite de la saison et la façon dont justement Once Upon a Time tente de créer des liens entre les légendes afin d’en sortir certains personnages. Cependant, « Broken Kingdom » n’est pas forcément l’aspect le plus passionnant de la série. La légende d’Arthur est liée à Excalibur et sa quête est désormais de trouver Dark One et sa dague afin de pouvoir compléter Excalibur (qui était cassée quand il l’a sorti du rocher au début de la saison). Arthur prouve qu’il est quelqu’un d’intéressant dans cet épisode, créant des problèmes au travers de sa relation avec son propre mariage et son propre royaume. J’aime beaucoup la façon dont l’obsession d’Arthur est en train de ruiner complètement sa vie. Guinevere et Arthur ont une relation complexe dans cette version de l’histoire que la série est en train de nous raconter. C’est d’autant plus complexe que Arthur semble machiavélique. Il est capable d’ensorceler celle qu’il aime et son royaume et tout cela, est fait pour nous donner l’impression que finalement Once Upon a Time est peut-être en train de se renouveler.

Au delà de ça, la légende que Once Upon a Time cherche à développer ne fonctionne pas toujours. Le problème c’est que cela semble être un peu facile pour Arthur alors que ce devrait être beaucoup plus complexe et les émotions sont relativement absentes. Il aurait été intéressant de justement jouer sur les émotions de chacun plutôt que de jouer encore et encore sur les mêmes ressorts scénaristiques que Once Upon a Time utilise depuis des années. Toute l’histoire d’Arthur dans le monde des contes est pourtant efficace. Elle réserve suffisamment de rebondissements pour nous donner l’impression qu’il y a beaucoup plus à attendre que l’on ne pourrait l’imaginer. C’est sans compter sur Guinevere et la fin de l’épisode qui à Storybrooke tente de réécrire là aussi l’histoire autrement. Le monde de Camelot est un monde bourré de surprises qui pourraient rapidement prendre un sens légèrement différent. Ce qui manque cependant à cette légende c’est un peu plus de rythme. Les twists s’empilent sans véritablement trouver de sens non plus. Certes, la trahison de Lancelot et Guinevere, tout cela avec l’obsession sans pitié d’Arthur, a son petit impact mais ce n’est pas suffisant. Cet épisode nous balance donc des aventures romancées à sa façon jusqu’à ce que l’on ait droit à une très belle scène entre Hook et Emma dans les prés.

C’est mignon ce moment mais est-ce suffisant ? Si je trouve que Once Upon a Time a largement de quoi faire, il manque un petit truc. Notamment du point de vue d’Emma Dark Swan. Le cliffangher est assez sympathique mais comme tout au long de l’épisode Dark Swan est un peu laissée de côté (ou alors utilisée uniquement en filigrane afin de développer le reste de l’histoire), on ne peut pas réellement s’imprégner de cette fin et de l’envie qui pourrait en découler de voir la suite. Jennifer Morrison a beau tenter de rendre son personnage de vilaine intéressant, je n’arrive pas à la voir autrement que dans le rôle de la femme brisée, de la femme amoureuse de Hook, de la mère parfois un peu folle. Pas dans le rôle de la méchante. Cela ne veut pas dire qu’elle ne prend pas petit à petit ses aises car de ce point de vue là, elle réussi tout de même à faire de bonnes choses mais j’attendais probablement un peu plus de la série que ce qu’elle nous offre dans cet épisode. Je pense aussi que « Broken Kingdom » est à prendre avec des pincettes car c’est plus un épisode transitoire qu’un épisode qui cherche à réellement faire avancer les choses. On veut nous dire comment cela se passe du point de vue des personnages de Camelot et dans un sens, c’est déjà une bonne avancée pour la série.

Note : 4.5/10. En bref, l’épisode a du mal à équilibrer les intrigues et les personnages. Reste alors les perspectives futures, toutes plus ou moins intéressantes.

Commenter cet article

Quelqu'un-qui-passe-par-là 21/10/2015 09:12

T'es un peu sévère avec Jennifer Morrison, je trouve qu'elle est plutôt convaincante en méchante.
Sinon, ce que j'ai apprécié dans cet épisode, c'est que les Charming reviennent en force, comme dans les premières saisons, avant qu'ils ne deviennent ennuyeux dans les saisons 3 et 4.
J'aurais quand même aimé voir ce qui se passe du côté de Storybrook.
La scène entre Emma et Hook était vraiment mignonne. J'ai l'impression que ça va être de courte durée, car les Charming ont l'air prêt à "trahir" Emma.
Je suis également curieuse de voir comment Emma va faire de Rumple un héros. Bien qu'il n'ait jamais été mon personnage favori (contrairement à la moitié des fans), Rumple manque un peu.
J'ai hâte d'en savoir plus !

4evaheroesf 20/10/2015 18:28

Points positifs
- Guenièvre et les Charming.
- Emma et Hook.

Points négatifs
- Ils n'ont pas donné d'explication pour Lancelot.
- Dommage, aucune surprise concernant Arthur.
- Une poudre à quantité infinie...

Bilan : sentiment mitigé pour cet épisode.

vts 20/10/2015 13:15

On s'embourbe toujours dans l'histoire de Lancelot, et Emma qui est une fausse méchante car ne fais rien de très diabolique..