Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 3.

16 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 3.

Scandal // Saison 5. Episode 3. Paris is Burning.


Est-ce que Olivia avait un plan quand elle a annoncé aux yeux du monde qu’elle était la maîtresse du Président dans l’épisode précédent? Certainement. Ce que j’ai le plus apprécié dans cette aventure c’est peut-être la façon dont Olivia sait enfin être une femme forte, notamment face à Fitz. Sa façon de lui dire de s’asseoir à la fin de l’épisode était un grand moment. C’est fun et l’on retrouve justement toute l’esbroufe dont la série peut parfois faire preuve et qui reste suffisamment singulière dans le bon sens pour que l’on passe un agréable moment. J’en avais marre de voir Olivia se plaindre, être quelqu’un qui dit amen à tout et qui semble constamment déprimée. Je pense que « Paris is Burning », à défaut d’être un bon épisode de Scandal, est une façon de réintroduire la série et ses enjeux de façon assez intelligente. Fitz en face est un ourson, ni plus ni moins. Ce que je trouve assez dommage avec Scandal c’est le fait que la série ne cherche pas forcément à aller beaucoup plus loin et reste très terre à terre dans sa façon d’orchestrer le scandale « Olivia Pope fat. Mr Fitz ». Mais d’un autre côté, c’est un peu plus fun que ce que l’on a pu voir dans les deux premiers épisodes, entre des sujets mal traités et des personnages maltraités.

Du coup, avec cet épisode on retrouve un peu la fougue que l’on a perdu au fil des épisodes. C’est une occasion en or pour Scandal de nous offrir un spectacle amusant et intelligent. On ne s’y attendait pas forcément mais je suis ravis du résultat. Abby de son côté m’a beaucoup surpris dans sa façon de prendre les choses en main. Ce n’est pas la première fois mais c’est rassurant aussi de voir les personnages féminins toujours aussi forts et caractériels dans leurs intrigues. Olivia est certainement celle qui ressort le plus gagnante de cet épisode de Scandal. Mellie de son côté, la pauvre, est un peu laissée de côté. C’est un peu normal qu’elle se sente blessée et c’est clairement ce qui est en train de se passer. De son côté, Fitz a besoin d’Olivia et on le sait. Les deux peuvent faire des étincelles et il ne peut pas vivre sans elle. La meilleure chose à faire c’est donc de dire que Mellie disparaît afin de laisser place à Olivia. Sauf que la tendresse de cette dernière laisse place à quelque chose de beaucoup plus colérique et caractériel dans cet épisode. C’est une vraie aubaine pour Scandal. En parallèle, Abby avait raison d’être furieuse contre Olivia. Son amie l’a regardé droit dans les yeux et lui a menti.

Ce n’est pas uniquement car Olivia tentait de protéger Abby mais c’est surtout car elle ne lui faisait pas confiance et que sur certains points, lui mentir sur sa relation était aussi une seconde nature. J’ai presque ressenti de la pitié pour Jake et étant donné que ce dernier est tout ce que je déteste dans le triangle amoureux, je me demande ce que ce dernier va bien pouvoir nous apporter dans le dernier épisode de la saison. Je ne sais pas forcément ce que Scandal veut faire cette année après cet épisode. Maintenant que le scandale est plus ou moins résolu, il faut juste en gérer les conséquences (ce qui ne sera pas une mince affaire du tout). J’apprécie aussi que la série donne du point de vue de Papa Pope. Je pense que les prochains épisodes, s’ils ne retombent pas dans les digressions B6-13 et cie, pourraient être un peu plus palpitant et un retour à la formule qui a toujours fait le succès de la série depuis des années.

Millie - « Do you like to decorate, Olivia? Come winter time do you find little snowflake ornaments and golden pinecones just adorable? I hope you do because those 111 Christmas trees don't just design themselves.  »

Melli est aussi l’un de ces personnages qui a énormément de potentiel pour la suite à condition que la série utilise le tout de façon intelligente.

Note : 6/10. En bref, la série reprend petit à petit des couleurs.

Commenter cet article